"Mais où va Europe 1 ?" : AG des salariés après les mauvaises audiences

Partager l'article
Vous lisez:
"Mais où va Europe 1 ?" : AG des salariés après les mauvaises audiences
Denis Olivennes
Denis Olivennes © Abaca
Un tract attaquant la direction a été distribué aux salariés de la station.

Ambiance délétère ce matin à Europe 1, après la publication par Médiamétrie du mauvais sondage radio pour la période novembre/décembre 2016. Sur la cinquième marche du podium, la station du groupe Lagardère est ex-aequo avec RMC, devancée par franceinfo, enregistrant une lourde perte : 523.000 auditeurs égarés sur un an.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Face à cette situation, les salariés se mobilisent et ont convoqué une assemblée générale, ce jeudi à 13 heures. Dans un tract titré "Mais où va Europe 1 ?" et reprenant les codes de la communication de la station, on peut lire : "30 changements de grille depuis 2010, 1 million d'auditeurs en moins depuis 2010, 1ere année dans le rouge pour Europe 1 en 2016 ? 1 direction, toujours la même". En photo, les trois dirigeants, Denis Olivennes, Fabien Namias et Richard Lenormand. "Il y a un ras-le-bol et une indignation généralisés", explique un journaliste à puremedias.com

Nouvelle direction depuis décembre

La convocation de cette AG sur "l'état d'urgence" à Europe 1 a été accueillie par des applaudissements ce matin. Un salarié a lancé à Denis Olivennes : "90% des salariés de cette maison étaient là quand nous étions à 10% d'audience. Vous non". Traduction : il serait peut-être temps de passer la main.

L'actionnaire Arnaud Lagardère sera-t-il sensible à la colère de ses salariés ? En décembre dernier, il a remplacé à la direction de la station Fabien Namias par Richard Lenormand, qui était jusqu'à présent directeur général du pôle radio/TV de Lagardère Active. Cette équipe a pondu en trois semaines une nouvelle grille pour tenter d'enrayer la chute vertigineuse des audiences de la station. Le 2 janvier, face à la presse, Denis Olivennes avait promis de mettre "la gomme" et "les gaz". Mais plus personne n'y croit aujourd'hui. "L'AG promet d'être remplie, annonce un salarié. On se désolidarise de cette direction".

Le tract distribué aux salariés

Sur le même thème
l'info en continu
"Mindhunter" : Pas de saison 3 pour la série de Netflix sur les tueurs en série
SVOD
"Mindhunter" : Pas de saison 3 pour la série de Netflix sur les tueurs en série
Thierry Ardisson lance sa chaîne Youtube en partenariat avec l'INA aujourd'hui
Internet
Thierry Ardisson lance sa chaîne Youtube en partenariat avec l'INA aujourd'hui
"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus être "l'invité de service"
Radio
"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus...
Audiences samedi : le "20 heures" de TF1 au plus haut, records pour Nagui, Samuel Etienne et Ali Baddou
TV
Audiences samedi : le "20 heures" de TF1 au plus haut, records pour Nagui, Samuel...
Audiences : "Mask Singer" large leader en hausse, le rugby devant France 3, Arte et France 5 au dessus du million
TV
Audiences : "Mask Singer" large leader en hausse, le rugby devant France 3, Arte...
"Mask Singer" : Une star internationale cachée sous un déguisement ce soir sur TF1
TV
"Mask Singer" : Une star internationale cachée sous un déguisement ce soir sur TF1
Vidéos Puremedias