"Marianne" : Une motion de défiance votée contre Natacha Polony

Partager l'article
Vous lisez:
"Marianne" : Une motion de défiance votée contre Natacha Polony
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc 'Hold Up'"
Elle a été votée jeudi en assemblée générale par des salariés du magazine d'information.

Des salariés montent au créneau. Selon "Libération", des membres du magazine d'information "Marianne" ont voté hier une motion de défiance contre leur direction en assemblée générale. Sur une trentaine de personnes présentes - le titre de presse compte 56 salariés -, 22 ont voté en faveur de cette motion qui vise principalement la directrice de la rédaction, Natacha Polony. L'origine de ce conflit provient de la non-titularisation d'une journaliste dont le CDD se termine à la fin du mois de septembre.

À lire aussi
"Nous ne lâcherons rien" : "Le Point" poursuit son bras de fer avec Google sur les droits voisins
Presse
"Nous ne lâcherons rien" : "Le Point" poursuit son bras de fer avec Google sur les...
Aurélie Filippetti : "Le débat public en France aujourd'hui fait honte à notre pays"
Presse
Aurélie Filippetti : "Le débat public en France aujourd'hui fait honte à notre...
"Ouest-France" ne réalisera pas de sondages pendant l'élection présidentielle
Presse
"Ouest-France" ne réalisera pas de sondages pendant l'élection présidentielle
Lagardère : Jérôme Bellay de retour à la tête du "JDD", Patrick Mahé prend celle de "Paris Match"
Presse
Lagardère : Jérôme Bellay de retour à la tête du "JDD", Patrick Mahé prend celle...

"Le non-respect de la méritocratie"

"(Natacha Polony) ignore ainsi, de fait, les inquiétudes provoquées par cette décision, pourtant clairement énoncées dans les différentes communications des salariés, concernant les besoins humains que nécessite le journal pour fonctionner à plein régime, tout comme le non-respect d'une des valeurs fondamentales du journal : la méritocratie", est-il inscrit dans le texte de la motion de défiance. Interrogé par le quotidien, un salarié de "Marianne" explique que "l'émotion vient principalement du fait qu'il y a un décalage entre le discours méritocratique soutenu par Polony à longueur de colonnes, et la pratique de la gestion du journal".

La motion vante le "dévouement total" de la journaliste concernée, qui a travaillé "en grande partie à elle seule (...) le volet de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19". La salariée en question était présente au sein de la rédaction depuis trois ans, deux ans en apprentissage et un an en CDD.

"Je me bats tous les jours pour augmenter le nombre d'emplois dans la rédaction"

Lors de l'assemblée générale, Frédérick Cassegrain, directeur délégué du journal, a justifié la non-titularisation de la journaliste, en raison de questions budgétaires. De son côté, Natacha Polony, jointe par "Libération", indique avoir recruté 16 salariés sur les 18 derniers mois : "Je me bats tous les jours pour augmenter le nombre d'emplois dans la rédaction. Le risque, c'est le message qu'on envoie au groupe (CMI France, ndlr). Ca ne va pas me faciliter la vie plus tard pour obtenir des CDD".

Par ailleurs, l'éditorialiste a fait savoir qu'elle avait proposé un poste dans un autre service du groupe CMI France à la journaliste en question, au sein de la rédaction numérique du magazine "Elle". De plus, Natacha Polony précise que le texte de la motion de défiance n'a pas été voté en assemblée générale, mais rédigé après celle-ci. Une information confirmée à "Libération" par un salarié présent, qui indique que le vote donnait mandat pour l'écriture du texte.

A cette réponse de leur directrice, des journalistes répondent au quotidien : "16 personnes sont arrivées, mais plus d'une dizaine sont aussi partis en 18 mois. Les effectifs n'ont pas tellement augmenté". Ils pointent également du doigt un management "clanique" et "vertical" depuis plusieurs mois. Une nouvelle AG est prévue lundi prochain pour le vote d'une éventuelle grève.

Natacha Polony
Natacha Polony
"Vous caricaturez beaucoup !" : Accrochage entre Natacha Polony et Alice Coffin sur BFMTV
"Il fait de la merde !" : L'urgentiste Mathias Wargon se paye le patron de "France Soir" sur BFMTV
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc 'Hold Up'"
Voir toute l'actualité sur Natacha Polony
Autour de Natacha Polony
l'info en continu
Tir mortel d'Alec Baldwin : L'assistant-réalisateur reconnaît ne pas avoir vérifié l'arme
Cinéma
Tir mortel d'Alec Baldwin : L'assistant-réalisateur reconnaît ne pas avoir vérifié...
Viol dans "Plus belle la vie" : Le CSA intervient auprès de France Télévisions
TV
Viol dans "Plus belle la vie" : Le CSA intervient auprès de France Télévisions
"Celebrity Hunted" : La chasse aux personnalités débute demain sur Amazon Prime Video
SVOD
"Celebrity Hunted" : La chasse aux personnalités débute demain sur Amazon Prime...
"Collabos", "Allez vous faire foutre"... : Paul Larrouturou diffuse sur LCI les insultes reçues des "anti-passe"
TV
"Collabos", "Allez vous faire foutre"... : Paul Larrouturou diffuse sur LCI les...
"Céline Dion" contre "Céline Dion" : Face à TMC, W9 renonce finalement à sa soirée le 16 novembre
Programme TV
"Céline Dion" contre "Céline Dion" : Face à TMC, W9 renonce finalement à sa soirée...
"Elite" déjà renouvelée pour une saison 6 sur Netflix
SVOD
"Elite" déjà renouvelée pour une saison 6 sur Netflix