"Marianne" : Une motion de défiance votée contre Natacha Polony

Partager l'article
Vous lisez:
"Marianne" : Une motion de défiance votée contre Natacha Polony
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc 'Hold Up'"
Elle a été votée jeudi en assemblée générale par des salariés du magazine d'information.

Des salariés montent au créneau. Selon "Libération", des membres du magazine d'information "Marianne" ont voté hier une motion de défiance contre leur direction en assemblée générale. Sur une trentaine de personnes présentes - le titre de presse compte 56 salariés -, 22 ont voté en faveur de cette motion qui vise principalement la directrice de la rédaction, Natacha Polony. L'origine de ce conflit provient de la non-titularisation d'une journaliste dont le CDD se termine à la fin du mois de septembre.

À lire aussi
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...

"Le non-respect de la méritocratie"

"(Natacha Polony) ignore ainsi, de fait, les inquiétudes provoquées par cette décision, pourtant clairement énoncées dans les différentes communications des salariés, concernant les besoins humains que nécessite le journal pour fonctionner à plein régime, tout comme le non-respect d'une des valeurs fondamentales du journal : la méritocratie", est-il inscrit dans le texte de la motion de défiance. Interrogé par le quotidien, un salarié de "Marianne" explique que "l'émotion vient principalement du fait qu'il y a un décalage entre le discours méritocratique soutenu par Polony à longueur de colonnes, et la pratique de la gestion du journal".

La motion vante le "dévouement total" de la journaliste concernée, qui a travaillé "en grande partie à elle seule (...) le volet de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19". La salariée en question était présente au sein de la rédaction depuis trois ans, deux ans en apprentissage et un an en CDD.

"Je me bats tous les jours pour augmenter le nombre d'emplois dans la rédaction"

Lors de l'assemblée générale, Frédérick Cassegrain, directeur délégué du journal, a justifié la non-titularisation de la journaliste, en raison de questions budgétaires. De son côté, Natacha Polony, jointe par "Libération", indique avoir recruté 16 salariés sur les 18 derniers mois : "Je me bats tous les jours pour augmenter le nombre d'emplois dans la rédaction. Le risque, c'est le message qu'on envoie au groupe (CMI France, ndlr). Ca ne va pas me faciliter la vie plus tard pour obtenir des CDD".

Par ailleurs, l'éditorialiste a fait savoir qu'elle avait proposé un poste dans un autre service du groupe CMI France à la journaliste en question, au sein de la rédaction numérique du magazine "Elle". De plus, Natacha Polony précise que le texte de la motion de défiance n'a pas été voté en assemblée générale, mais rédigé après celle-ci. Une information confirmée à "Libération" par un salarié présent, qui indique que le vote donnait mandat pour l'écriture du texte.

A cette réponse de leur directrice, des journalistes répondent au quotidien : "16 personnes sont arrivées, mais plus d'une dizaine sont aussi partis en 18 mois. Les effectifs n'ont pas tellement augmenté". Ils pointent également du doigt un management "clanique" et "vertical" depuis plusieurs mois. Une nouvelle AG est prévue lundi prochain pour le vote d'une éventuelle grève.

Natacha Polony
Natacha Polony
"Aymeric Caron avait une façon agressive de défendre ses idées" : Natacha Polony dézingue son ex-collègue d'"On n'est pas couché"
Natacha Polony : "La détestation des journalistes permet à Vincent Bolloré d'appliquer sa purge"
Natacha Polony arrête sa quotidienne sur BFMTV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle pense de 'Marianne'"
Voir toute l'actualité sur Natacha Polony
Autour de Natacha Polony
l'info en continu
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence artificielle" pour "reproduire les voix" des acteurs pendant la grève à Hollywood
Plateforme
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence...
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur France 2 ... Les temps forts de la télévision du 16 au 22 mars 2024
TV
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur...
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper à la publicité
Plateforme
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper...
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...