"Merci qui ?", "Tout reste à faire", "Soulagement" : Les Unes de la presse après la réélection d'Emmanuel Macron

Partager l'article
Vous lisez:
"Merci qui ?", "Tout reste à faire", "Soulagement" : Les Unes de la presse après la réélection d'Emmanuel Macron
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
7 photos
Lancer le diaporama
En France comme à l'étranger, la victoire d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen ouvre la voie à de nombreux "défis" selon la presse.

J+1. Au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République avec 58,54% contre 41,46% pour sa rivale, Marine Le Pen, la presse attend, ce matin, le locataire de l'Élysée, pour cinq années supplémentaires, au tournant. Certes, la réélection du chef de l'État est historique. "Jamais, sous la Ve République, un président n'était parvenu, sans cohabitation, à se faire réélire", martèle en Une "Le Figaro", qui a choisi d'insister sur sa "grande victoire" et les "grands défis" qui l'attendent. Mais avec un taux d'abstention au plus haut depuis un demi-siècle (28,01%, près de 13,7 millions de Français) - et en hausse par rapport au premier tour - et une extrême-droite en tête dans 23 départements métropolitains (contre deux seulement en 2017) et les cinq départements d'outre-mer, les fractures sont béantes selon la presse. "Le Monde" promet ainsi à Emmanuel Macron "une réelection sans état de grâce" et souligne en Une le "niveau historique de l'extrême droite".

À lire aussi
"Le Point" met à pied Aziz Zemouri après ses accusations contre Raquel Garrido et Alexis Corbière
Presse
"Le Point" met à pied Aziz Zemouri après ses accusations contre Raquel Garrido et...
"Le Point" retire son article sur Raquel Garrido et Alexis Corbière et présente ses excuses aux deux élus
Presse
"Le Point" retire son article sur Raquel Garrido et Alexis Corbière et présente...
Visés par un article du "Point", Raquel Garrido et Alexis Corbière annoncent déposer plainte
Presse
Visés par un article du "Point", Raquel Garrido et Alexis Corbière annoncent...
"Libération" dénonce les menaces "inacceptables" de Papacito contre l'un de ses journalistes
Presse
"Libération" dénonce les menaces "inacceptables" de Papacito contre l'un de ses...

"Merci qui ?"

Dans un registre similaire, "La Croix" - comme "L'Yonne républicaine" - estime que "tout reste à faire". "Il sort des urnes un concentré de colère, d'aigreur et de frustrations", écrit Jérôme Chapuis, rédacteur en chef du quotidien catholique, dans son édito du jour. "Le large écart entre les deux candidats ne peut faire oublier que l'extrême-droite a réalisé son meilleur score sous la Ve République. C'est un avertissement pour tous les républicains modérés, à commencer par Emmanuel Macron", ajoute-t-il. Ce sentiment "d'inquiétude" est aussi à la une du quotidien belge "Le Soir", qui pousse ce matin un ouf de "soulagement".

"Libération" rappelle, de son côté, à la mémoire d'Emmanuel Macron qu'il doit en partie sa réélection à "un sursaut démocratique des Français qui se sont mobilisés pour contrer une extrême-droite plus forte que jamais". "Macron réélu : Merci qui ?", titre ainsi en Une le quotidien dirigé par Dov Alfon.

Toujours à gauche, "L'Humanité" se réjouit d'abord et surtout de la défaite de Marine Le Pen et appelle désormais à "combattre Macron". "Les législatives seront décisives pour contester les politiques libérales annoncées par le chef de l'État", glisse le journal communiste, qui se projette déjà vers le scrutin des 12 et 19 juin.

L'enthousiasme n'est pas de mise non plus du côté de la presse régionale. "Macron, la victoire sans ferveur", titre ainsi "L'est républicain". Emmanuel Macron est "obligé de changer", pour "Le Progrès". "La voix du nord" reprend, de son côté, les mots prononcés par Emmanuel Macron ce dimanche soir sur le Champ-de-Mars, à Paris. "Ce vote m'oblige", retient le quotidien implanté à Lille. Plus sobrement, "Sud Ouest" lance "l'acte 2" de la présidence Macron.

À l'international, le quotidien de centre-gauche "Süddeutsche Zeitung", dans un édito critique, fustige enfin plus globalement le climat de cette campagne présidentielle. Le journal allemand incite les Français à sérieusement "se remettre en question", alors que le Rassemblement national s'offre un record de voix. "Comment se fait-il que le racisme ne soit plus qualifié de racisme aujourd'hui ? Pourquoi laisse-t-on Marine Le Pen s'ériger en toute impunité en protectrice des classes populaires ? Une sérieuse remise en question s'impose dans les médias, les écoles, les universités, et même jusque dans les bars, bon sang !"

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Redevance : Le gouvernement annonce sa suppression "dès 2022"
Investiture d'Emmanuel Macron : Les dispositifs des chaînes de télévision
Emmanuel Macron : "Je tiens à l'audiovisuel public et à son indépendance"
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
l'info en continu
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth Martichoux décroche le 9h-12h
TV
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth...
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une minute de téléphone quotidienne
TV
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une...
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit sport" à la rentrée
Radio
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit...
"Je le vis comme une trahison" : Florian Thauvin "déçu" et "dégoûté" après la révélation d'un échange privé par RMC
Radio
"Je le vis comme une trahison" : Florian Thauvin "déçu" et "dégoûté" après la...
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi" à partir d'aujourd'hui
TV
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi"...
Audiences samedi : Record pour "TPMP People", Bon lancement pour "Drag Race France", Nikos en forme
Audiences
Audiences samedi : Record pour "TPMP People", Bon lancement pour "Drag Race...