"Murder" : La série maudite de M6 revient ce soir... à 0h35 !

Partager l'article
Vous lisez:
"Murder" : La série maudite de M6 revient ce soir... à 0h35 !
"Murder"
"Murder" © ABC/Mitch Haaseth
La série a connu un parcours chaotique sur les antennes de la Six.

"Murder" de retour par la petite (mais alors, toute petite) porte. Ce soir, à 0h35, M6 proposerait aux noctambules de suivre les trois premiers épisodes de la saison 3 de la série américaine. Il faudra toutefois être vaillant et veiller jusqu'à 3 heures du matin pour suivre chaque semaine l'intégralité des aventures d'Annalise Keating. L'avantage de cette diffusion en nocturne, c'est qu'elle devrait éviter à la Six de procéder à une nouvelle déprogrammation. Car l'histoire de "Murder" sur les antennes du groupe M6 est pour le moins tumultueuse.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

C'est en fait tout simplement l'histoire d'un énorme raté. Ces dernières années, "Murder" a donné, à de multiples reprises, des sueurs froides au groupe M6. Tout avait pourtant bien commencé. Le 30 juin 2015, la Six lançait en prime les premiers épisodes de "Murder", titre français donné à la série "How to Get Away With Murder", diffusée aux US sur ABC. La série portée par Viola Davis avait rencontré son public en rassemblant - en audience veille - une moyenne de 3,2 millions de téléspectateurs* (14,8% du public), selon les chiffres de Médiamétrie. Les scores étaient par ailleurs très bons (25,3% de PDA) sur les FRDA-50, cible privilégiée des annonceurs.

Une erreur de programmation à l'origine de la débandade

Mais patatras ! Selon une logique qui reste encore obscure aujourd'hui, la Six décidait de basculer la série en deuxième partie de soirée dès le lendemain. La sanction avait alors été immédiate. Déboussolé par cette programmation incohérente, le public n'avait pas suivi. Les onze épisodes restants de la saison 1 n'avaient en effet rassemblé en audience veille que 651.000 irréductibles (7,4% du public). Programmé à 0h30, le final de la saison s'était, lui, terminé dans l'indifférence la plus totale.

Après cet énorme gâchis, le groupe M6 avait décidé de redonner sa chance à la série en rediffusant la saison 1 en prime sur W9. Tentée au printemps 2016, l'expérience avait été de courte durée. Au bout de deux semaines, W9 décidait de déprogrammer la série en raison d'une contre-performance d'audience significative. Le même scénario s'était reproduit quelques mois plus tard lorsque la Six avait décidé de proposer la saison 2 en prime. Après deux soirées aux audiences calamiteuses (moins de 1 million de téléspectateurs !), la Six était à son tour contrainte de déprogrammer la série. Le reste de la saison 2 avait été diffusé en catimini sur la plateforme 6play ainsi que sur Teva.

* Moyenne des deux premiers épisodes de la soirée

Murder
Murder
"Murder" : Une scène entre deux hommes censurée en Italie
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias