"On n'est pas chez Pascal Praud !" : Christophe Delay recadre son invité sur BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
"On n'est pas chez Pascal Praud !" : Christophe Delay recadre son invité sur BFMTV
Un invité recadré sur BFMTV © BFMTV
Le dialogue entre un syndicaliste de la CGT et Christophe Barbier est vite devenu inaudible, obligeant le journaliste à intervenir.

Jour J. Ce matin, comme toutes les chaînes d'information en continu, BFMTV proposait une édition spéciale consacrée au mouvement de grève national contre la réforme des retraites, qui s'annonce très suivi. Entre plusieurs duplex, Christophe Delay et Adeline François ont reçu en plateau un membre de la direction nationale de la CGT, Benjamin Amar, pour échanger son point de vue sur la réforme avec l'éditorialiste Christophe Barbier. Sans surprise, les deux hommes étaient loin de partager la même opinion et le ton est vite monté. "Parlez plus doucement...", a fini par lancer le présentateur de la matinale au syndicaliste.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

Benjamin Amar et Christophe Barbier se sont ensuite coupé la parole à plusieurs reprises jusqu'à ce que leur dialogue finisse par devenir inaudible à l'antenne. Alors que la séquence touchait à sa fin, Christophe Delay est intervenu de nouveau pour siffler la fin de la partie, tout comme Adeline François. "C'est Philippe Martinez, votre patron, le secrétaire général de la CGT, qui sera tout à l'heure avec Jean-Jacques Bourdin. On espère qu'il sera un peu plus calme", a lancé la journaliste à Benjamin Amar.

"Je n'y vais plus chez Pascal Praud !"

Christophe Delay, lui, n'a pas caché son agacement. "Stop ! Quand on parle trop fort, plus personne n'écoute. On n'est pas chez Pascal Praud", a-t-il glissé juste avant de rendre l'antenne pour le journal de 8h, en faisant référence explicitement référence à son confrère de CNews, qui présente chaque jour "L'heure des pros" et "L'heure des pros 2" sur la chaîne concurrente. Une remarque qui a fait mouche auprès du syndicaliste de la CGT, qui a approuvé la remarque en lançant : "Je n'y vais plus chez Pascal Praud !". L'homme était en effet un pensionnaire régulier de l'émission de CNews en 2018 et était notamment présent il y a un an lorsque Pascal Praud s'était montré particulièrement agacé par ses invités. puremedias.com vous propose de revoir la séquence diffusée ce matin sur BFMTV.

Sur le même thème
l'info en continu
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre "Ouest-France"
Justice
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre...
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de "Mongeville" sur France 3
TV
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de...
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour "28 minutes"
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour...
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte baisse
TV
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
SVOD
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
Vidéos Puremedias