"On va faire un bon score Médiamétrie à la DRH de Radio France" : Guillaume Meurice se paye Adèle Van Reeth pour son retour sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"On va faire un bon score Médiamétrie à la DRH de Radio France" : Guillaume Meurice se paye Adèle Van Reeth pour son retour sur France Inter
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Guillaume Meurice dans "Le grand dimanche soir" de France Inter le dimanche 12 novembre 2023.
Deux semaines après sa chronique jugée polémique voire antisémite, l'humoriste de France Inter a interrogé un collectif juif sur la politique hostile aux Gazaouis menée par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Un "Moment Meurice" attendu. Deux semaines après sa dernière chronique jugée polémique voire antisémite – il avait qualifié le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de "nazi sans prépuce" – Guillaume Meurice a fait son retour, ce dimanche 12 novembre 2023, sur l'antenne de France Inter. "Vous êtes encore là, vous ?", s'est faussement étonnée d'entrée de jeu Charline Vanhoenacker, présentatrice de l'émission "Le grand dimanche soir" le dernier jour de la semaine entre 18h et 20h. "Je ne sais pas encore pour combien de temps. Mais mon badge est toujours activé, donc je suis là", a rétorqué, dans un sourire, l'humoriste qui s'est exprimé en longueur dans sa chronique une heure plus tard.

À lire aussi
Après Aymeric Lompret, Thomas VDB, Giedré... Un autre humoriste de France Inter claque la porte suite au licenciement de Guillaume Meurice
Radio
Après Aymeric Lompret, Thomas VDB, Giedré... Un autre humoriste de France Inter...
"Jusqu'ici tout va bien" : Après une saison, France Inter met (déjà) fin à l'émission qui a remplacé la bande de Charline Vanhoenacker
Radio
"Jusqu'ici tout va bien" : Après une saison, France Inter met (déjà) fin à...
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent par surprise dans le studio de RTL pendant la chronique d'Alex Vizorek
Radio
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent...
Licenciement de Guillaume Meurice : À son tour, Thomas VDB annonce quitter France Inter, après 16 ans derrière le micro
Radio
Licenciement de Guillaume Meurice : À son tour, Thomas VDB annonce quitter France...

"Citer les grandes intellectuelles en début de chronique, ça fait bien"

Pour son accroche, Guillaume Meurice a choisi de citer sa patronne, la directrice de France Inter Adèle Van Reeth. "Nous allons continuer à titiller les interdits. Ainsi parlait la philosophe Adèle Van Reeth (pour rassurer les auditeurs orphelins de la quotidienne "C'est encore nous", ndlr). Citer les grandes intellectuelles en début de chronique, ça fait bien", a-t-il ironisé en référence aux critiques d'Adèle Van Reeth après sa chronique et l'avertissement dont il a écopé de la direction de Radio France. "Et puis, celle-là de chronique, j'ai l'impression qu'elle est pas mal attendue. On va faire un bon score Médiamétrie, notamment à la DRH de Radio France", a-t-il prédit.

Après cette entrée en matière, Guillaume Meurice a choisi de répondre aux accusations d'antisémitisme, dont il fait l'objet depuis des jours, en interrogeant l'un des représentants du "collectif juif décolonial" Tsedek. À son micro, celui-ci a expliqué que "être Gazaoui, ce n'est connaître que la privation, la violence des campagnes militaires israéliennes, l'omniprésence de la mort", a-t-il décrit.

Avant de contextualiser : "Netanyahu accompagne un mouvement de fascisation du champ politique de la société israélienne. La coalition qui lui a permis d'accéder au pouvoir est composée de ministres que l'on n'hésiterait pas à qualifier de néo-nazis s'il ne s'agissait pas d'Israël. Cette violence systémique et permanente est vouée à se retourner contre les Israéliens. La colonisation enferme colonisateurs et colonisés dans des rapports déshumanisants et hôte toute possibilité de coexistence pacifique".

Un hommage aux propos de Laurence Bloch

Guillaume Meurice d'enchaîner : "Est-ce que le dire, même avec des mots qui choquent, maladroitement selon certains, c'est de l'antisémitisme, y compris si ce sont des juifs qui le disent ? Ou alors est-ce que c'est juste une question de liberté d'expression et de liberté tout court pour certaines populations ?, a-t-il demandé avant de rappeler à l'attention de tous des propos de Laurence Bloch prononcés après l'attentat contre "Charlie Hebdo" du 7 janvier 2015.

"'Une nouvelle génération d'humoristes se déploie aujourd'hui en France et rencontre un public toujours plus nombreux. C'est une chance. Accompagnons-les ! Respectons-les et quand l'envie prend à l'un ou à l'autre de les traiter comme des enfants inconséquents ou mal-élevés, souvenons-nous de ce dimanche 10 janvier 2015 où nous étions des millions à manifester pour l'un des droits de l'Homme le plus essentiel : la liberté de s'exprimer'", l'a-t-il cité en conclusion. Aujourd'hui directrice des antennes de Radio France, Laurence Bloch a été directrice de France Inter entre 2014 et 2022 et un soutien des humoristes.

À LIRE AUSSI : Menaces envers Guillaume Meurice : France Inter renonce "exceptionnellement" au public dans "Le grand dimanche soir"

À la fin de la chronique de Guillaume Meurice, Charline Vanhoenacker a clos deux semaines de tension avec ces mots d'apaisement : "Je répète à tous nos auditeurs qui ont été blessés ou choqués qu'ils ont été lus et entendus pour une grande majorité. En tout cas, quand (ils se sont exprimés) dans un langage châtié et non pas (en proférant) des insultes", a-t-elle souligné. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Pour rappel, la direction de France Inter a décidé à titre exceptionnel que "Le grand dimanche soir" de ce 12 novembre soit tourné sans public, depuis le studio 620 de la Maison de la radio, "pour la sécurité des équipes" dans un contexte de "menaces proférées à l'encontre d'un des humoristes".

Guillaume Meurice
Guillaume Meurice
France Inter : Guillaume Meurice annonce avoir été "licencié" pour faute grave par la direction de Radio France
Mise à pied de Guillaume Meurice : Les syndicats demandent à Radio France de ne pas le licencier
Charline Vanhoenacker, Waly Dia, Alex Vizorek... : Des humoristes apportent leur soutien à Guillaume Meurice après l'annonce de sa suspension d'antenne
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la haine" classées sans suite
Voir toute l'actualité sur Guillaume Meurice
l'info en continu
"Bridgerton" : Quand Netflix diffusera-t-elle la saison 4 de la série phénomène ?
Séries
"Bridgerton" : Quand Netflix diffusera-t-elle la saison 4 de la série phénomène ?
Audiences pré-access : "C dans l'air" explose son record de saison sur France 5, nouveau record pour la P1 de "TPMP" sur C8
Audiences
Audiences pré-access : "C dans l'air" explose son record de saison sur France 5,...
Audiences access 20h : Pour la dernière de la saison de "TPMP", Cyril Hanouna a-t-il réussi à battre Yann Barthès et "Quotidien" ?
Audiences
Audiences access 20h : Pour la dernière de la saison de "TPMP", Cyril Hanouna...
Audiences : "HPI" avec Audrey Fleurot impériale mais à son plus bas sur TF1, "Cassandre" avec Gwendoline Hamon résiste sur France 3
Audiences
Audiences : "HPI" avec Audrey Fleurot impériale mais à son plus bas sur TF1,...
Céline Dion va répondre aux questions d'Anne-Claire Coudray sur TF1 à l'occasion de la sortie de son documentaire
TV
Céline Dion va répondre aux questions d'Anne-Claire Coudray sur TF1 à l'occasion...
"C'est pas encore sûr que ce soit la dernière" :  Cyril Hanouna prolonge sa saison sur C8 avec "Face à Baba"
TV
"C'est pas encore sûr que ce soit la dernière" : Cyril Hanouna prolonge sa saison...