"Peaky Blinders" : La production accusée de ne pas avoir respecté le protocole anti-Covid sur le tournage

Partager l'article
Vous lisez:
"Peaky Blinders" : La production accusée de ne pas avoir respecté le protocole anti-Covid sur le tournage
"Peaky Blinders" © Tiger Aspect / Caryn Mandabach
La saison 6 de la série britannique a été suspendue.

Les gangsters au coeur de la tourmente. Selon "The Guardian", le tournage de la saison 6 de la série britannique à succès "Peaky Blinders" a été suspendu la semaine dernière en raison d'un cas détecté positif au Covid-19. Comme de nombreuses fictions depuis l'apparition de la pandémie, la crise sanitaire est venue perturber la prise d'images. Depuis plusieurs mois, un protocole anti-Covid a été mis en place en Grande-Bretagne afin de limiter le risque de propagation du coronavirus lors des tournages.

À lire aussi
Après le carton de "HPI", quelles sont les prochaines créations originales de TF1 ?
Séries
Après le carton de "HPI", quelles sont les prochaines créations originales de TF1 ?
Catherine Jacob rejoint "Demain nous appartient"
Séries
Catherine Jacob rejoint "Demain nous appartient"
"Demain nous appartient" : Une comédienne écartée du feuilleton de TF1
Séries
"Demain nous appartient" : Une comédienne écartée du feuilleton de TF1

Le tournage aurait repris malgré la positivité d'un membre de l'équipe

Toutefois, une polémique vient polluer le début de cette saison 6 de "Peaky Blinders". Les producteurs de la série qui raconte les aventures des frères Shelby sont accusés d'avoir mis en danger une partie de l'équipe de tournage. Alors qu'ils avaient pris connaissance d'un cas testé positif au Covid-19, ils auraient décidé de poursuivre la prise d'images.

Des membres de l'équipe technique ont confié au titre de presse britannique que le tournage se serait poursuivi pendant quelques heures après le résultat du test, avant qu'un technicien n'apprenne l'existence de la positivité d'une personne et n'arrête le tournage. Selon le porte-parole de la série, il s'agissait d'un "faux test positif". La personne qui avait été testé positive avait ensuite subi un autre test, négatif cette fois-ci.

"Une telle erreur aurait pu conduire à une propagation du virus"

Si la personne n'a finalement pas été positive au Covid-19, certains membres de l'équipe de "Peaky Blinders" ont fait part de leur colère, se demandant pourquoi le tournage n'avait pas été arrêté immédiatement après le premier résultat du test. Une enquête a été ouverte hier par la Broadcasting Entertainment Communications and Theatre Union (Union Bectu), un syndicat des métiers de la création. "Les protocoles de sécurité sont mis en place pour créer un environnement de travail sans danger pour les acteurs et les équipes. De fait, la production aurait dû informer tout le monde immédiatement et arrêter le tournage. Sinon, une telle erreur aurait pu conduire à une propagation du virus. Nous attendons la réponse de la production", a déclaré Spencer MacDonald, porte-parole de Union Bectu.

En mars 2020, le tournage de "Peaky Blinders" avait déjà été suspendu en raison de la pandémie. Afin de rassurer ses équipes, la production avait annoncé un protocole très strict afin de reprendre la prise d'images en janvier. "L'équipe de production de 'Peaky Blinders' a développé des protocoles de production complets pour garantir que la série sera produite de manière sûre et responsable, et conformément aux directives gouvernementales pendant cette période de pandémie mondiale", avait annoncé la production de la série. Des mesures qui pourraient ne pas avoir été correctement suivies. L'enquête pourrait ainsi avoir des conséquences pour les assurances du programme.

l'info en continu
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire conclue")
TV
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire...
Vidéos Puremedias