"Questions pour un champion" : Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros à Fremantle

Partager l'article
Vous lisez:
"Questions pour un champion" : Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros à Fremantle
Julien Lepers
Julien Lepers © Abaca
L'ex-animateur attaque notamment son ancienne société de production pour "discrimination".

C'est l'heure de la bataille financière pour Julien Lepers. Comme le rapporte "Le Parisien" aujourd'hui, l'ancien animateur de "Questions pour un champion" sur France 3 a paru jeudi après-midi devant le conseil des prud'hommes. Avec son avocat, il a réclamé à FremantleMedia, le producteur du jeu, près de 3,4 millions d'euros pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse" mais aussi pour préjudice d'image et discrimination. Un dernier grief qui fait référence à la déclaration de Delphine Ernotte sur la trop forte présence à la télévision des "hommes blancs de plus de cinquante ans".

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Julien Lepers est un justiciable comme les autres qui s'est retrouvé licencié après 28 ans de service pour des motifs discriminatoires et injustifiés", a plaidé Maître Lambert lors de l'audience. La partie adverse a balayé l'argument de la discrimination en rétorquant que Julien Lepers avait été remplacé par un homme, Samuel Etienne, âgé de 46 ans. FremantleMedia a également justifié sa décision par la baisse de l'audience de "Questions pour un champion" entre 2005 et 2015, dernière année avant l'éviction de Julien Lepers. Une audience que n'a pas fait remonter Samuel Etienne. "Je n'ai pas d'obligation d'audience dans mes contrats", a par ailleurs avancé Julien Lepers.

"Stressant, ringard et lourd"

Les avocats de Fremantle ont également cité les conclusions d'une étude montrant que le présentateur, rémunéré à l'époque 40.000 euros par mois pour une semaine d'enregistrement, était jugé "trop rapide, stressant, ringard et lourd" par les personnes interrogées. Les défenseurs de la société de production ont par ailleurs estimé qu'il n'y avait pas eu de préjudice d'image puisque Julien Lepers a depuis son éviction participé à "Danse avec les stars" sur TF1 et fait une comédie musicale. Aux conseillers des prud'hommes désormais de trancher. La décision dans cette affaire est attendue le 5 avril prochain.

Sur le même thème
l'info en continu
Présidentielle US : Le dispositif des chaînes (MAJ)
TV
Présidentielle US : Le dispositif des chaînes (MAJ)
"Koh-Lanta" : Bertrand-Kamal éliminé à la surprise générale, TF1 lui rend un nouvel hommage
TV
"Koh-Lanta" : Bertrand-Kamal éliminé à la surprise générale, TF1 lui rend un...
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de TF1 puissant leader, "28 minutes" en forme, record pour "TPMP ouvert à tous"
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de TF1 puissant leader, "28 minutes" en...
Audiences access 19h : Les masters de "N'oubliez pas les paroles" plus forts que "DNA", "TPMP" en hausse
Audiences
Audiences access 19h : Les masters de "N'oubliez pas les paroles" plus forts que...
Audiences : "Koh-Lanta" leader en hausse, succès pour le doc d'Ardisson sur France 3 devant le final de "Bull"
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader en hausse, succès pour le doc d'Ardisson sur France...
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Vidéos Puremedias