"Qui veut être mon associé ?" : Une candidate émeut aux larmes les investisseurs de M6

Partager l'article
Vous lisez:
"Qui veut être mon associé ?" : Une candidate émeut aux larmes les investisseurs de M6
Une candidate bouleverse les investisseurs © M6
M6 a lancé hier soir son nouveau programme autour de l'entrepreneuriat présenté par Julien Courbet.

Un projet bouleversant. Hier soir, M6 a lancé son nouveau programme dédié à l'entrepreneuriat, "Qui veut être mon associé ?", présenté par Julien Courbet et produit par Sony. L'émission inédite n'a pas réalisé un bon démarrage, en rassemblant en moyenne 1,51 million de téléspectateurs, selon Médiamétrie, soit 7,8% des individus de quatre ans et plus.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

"J'ai besoin de faire connaître ce marché"

Au cours de cette soirée, une jeune candidate, Sarah, a touché les téléspectateurs et les investisseurs avec son projet de collection de prêt-à-porter consacrée aux personnes handicapées. "La genèse du projet, c'est Constant, mon frère. Il est poly-handicapé depuis la naissance. Il ne lui reste que l'ouïe d'efficace. C'était très compliqué de l'habiller quand il était jeune. Ca l'est toujours un peu aujourd'hui. Il est très raide. Il est complètement dépendant", a débuté la participante. Et d'ajouter : "Avec ma maman, on s'est longtemps dit que c'était incroyable qu'il n'existe rien. J'ai cherché et j'étais déçue de voir qu'il y avait peu de choses. Je voulais qu'il ait des vêtements beaux. C'est pour ça que j'ai voulu créer cette entreprise."

Pour faire grandir son entreprise, Sarah a besoin de 200.00 euros, contre 10% de son capital, afin de soutenir sa trésorerie avant de pouvoir dégager des bénéfices. "Le handicap, on ne pense pas à l'habillage. On pense à l'accessibilité dans les transports, comment ils vont aller au musée, mais avant ça, ils s'habillent ! J'ai besoin de faire marcher les réseaux et de faire connaître ce marché pour qu'il soit plus mis en valeur et qu'il puisse être développé correctement !", a poursuivi la candidate, bouleversant les investisseurs.

"Je vous trouve bluffante"

"On est touché parce que vous êtes lumineuse ! Vous êtes en train de porter cette cause. J'adore quand vous avez dit que vous vouliez réconcilier le business et le handicap. C'est quelque chose de très inclusif. Quand je vous écoute, je vois une entrepreneuse qui avance pas à pas, mais résolument", a félicité Catherine Barba, fondatrice de Peps Lab. "Moi, je vous trouve bluffante. Vous nous donnez une leçon de vie. Vous avez choisi un truc très difficile. Vous en parlez avec beaucoup de conviction. Donc j'ai envie de vous aider", a lancé Delphine André, présidente de GCA Transport et Logistique, au bord des larmes.

"Vous méritez d'être suivie, d'être aidée. Vous arrivez à faire passer une émotion. En tant qu'entrepreneur, vous êtes très crédible. Vous avez réponse à tout. Vous nous ouvrez les yeux sur des choses dont on n'a pas conscience. On est là pour investir dans des projets qui peuvent fonctionner. Le vôtre pourra fonctionner", a enchaîné Eric Larcheveque, fondateur de Ledger. "Moi, le textile j'y connais rien. Le réseau dans ce monde-là, j'y connais rien. La mode, j'y connais rien. Mais je vais vous accompagner", a assuré Marc Simoncini, créateur du site Meetic. A l'issue de leurs échanges, le jury a annoncé à Sarah qu'ils investissaient chacun 50.000 euros, soit une somme de 250.000 euros, supérieure à ce que la candidate était venue demander. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
mikeintheshadow

C'était une chouette émission, dommage qu'elle n'ait pas trouvé son public.
C'était feelgood et en même temps très cash. Le panel d'investisseurs fonctionne, ils offrent un beau spectacle. Les plateaux avec Courbet n'auraient pas été nécessaires et cassent le rythme.
Quant à la séquence de l'article, je me suis laissé avoir, une belle personnalité que cette jeune femme. Elle aurait dû être diffusée bien avant dans l'émission au lieu d'être le dernier portrait.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Poldark" : Chérie 25 enchaîne avec la saison 2 dès ce soir
Programme TV
"Poldark" : Chérie 25 enchaîne avec la saison 2 dès ce soir
"Bambi" va avoir le droit à son remake
Cinéma
"Bambi" va avoir le droit à son remake
Euro 2020 : TF1 diffusera le match d'ouverture, la finale sur M6
Sport
Euro 2020 : TF1 diffusera le match d'ouverture, la finale sur M6
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Un si grand soleil" devant "Scènes de ménages"
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Un si grand soleil" devant "Scènes...
Audiences access 19h : Nagui large leader, "DNA" faible, record pour "Chasseurs d'appart'"
Audiences
Audiences access 19h : Nagui large leader, "DNA" faible, record pour "Chasseurs...
Audiences : "Diversion" leader devant "NCIS" en hausse, "Caïn" au plus bas, Arte et C8 au million
Audiences
Audiences : "Diversion" leader devant "NCIS" en hausse, "Caïn" au plus bas, Arte...
Vidéos Puremedias