"Quotidien" : Yann Barthès traite les dirigeants italiens de "connards"

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" : Yann Barthès traite les dirigeants italiens de "connards"
"Quotidien" s'adresse aux Italiens © TMC
L'animateur de TMC avait déjà eu des mots peu amènes à l'égard de Donald Trump il y a quelques mois.

Il n'est pas près de devenir ministre des Affaires étrangères. Après avoir adressé un message virulent à Donald Trump en novembre dernier, en lui lançant face caméra "Allez vous faire foutre ! Vous n'êtes pas le bienvenu dans ce pays" alors que le président des Etats-Unis était en visite officielle, Yann Barthès a récidivé hier soir dans "Quotidien", en visant cette fois l'Italie.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Pour rappel, le contexte diplomatique entre la France et l'Italie est particulièrement tendu ces derniers temps, avec des dirigeants - Matteo Salvini et Luigi Di Maio, vice-présidents du conseil - qui ont multiplié les critiques à l'égard de notre pays, ce qui a incité la France à rappeler son ambassadeur en Italie. Yann Barthès a donc choisi hier soir sur TMC de débuter son émission par un message prononcé dans la langue de Dante pour parler au peuple italien. "Ca craint entre nos deux pays. La dernière fois que ça a craint comme ça, c'était pendant la guerre", a expliqué l'animateur.

"Nous aimons l'Italie, nous aimons les Italiens"

Il s'est ensuite adressé aux jeunes Italiens. "Vous avez un gouvernement un peu bizarre. Je ne dis pas que c'est nous qui avons raison et que vous avez tort, mais bon... Tout ça pour dire que nous aimons l'Italie, nous aimons les Italiens. On est voisins, on vous embrasse. On est toujours copains, hein ?", a-t-il lancé.

Et de conclure : "Une bise à tous". Tous ? Pas vraiment car, comme Yann Barthès n'a pas manqué de le préciser, son chaleureux message à l'égard des Italiens excluait de facto "les gros populistes connards", une façon de désigner le tandem Salvini/Di Maio, respectivement d'extrême-droite et d'extrême-gauche, sans toutefois les nommer. "Bah oui, faut pas non plus exagérer", a résumé l'animateur, tout sourire. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Quotidien
Quotidien
"Quotidien" porte plainte après l'agression de ses journalistes lors de la manifestation anti-PMA
"Quotidien" : Alexis Corbière dénonce un montage "politique", Yann Barthès réplique avec la séquence intégrale
"Quotidien" : Lilia Hassaine absente de l'émission
En larmes, Nora Hamzawi annonce son départ de "Quotidien"
Voir toute l'actualité sur Quotidien
Autour de Quotidien
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ysabel

oui, mais ca devient criant, ils ne se cachent plus depuis qu'ils sont sur tf1



L'Œil

Heureuse coïncidence, j'ai revu ce sketch hier soir. C'est toujours aussi drôle.



L'Œil

La Ve sans président ?
Ça n'aurait aucun sens puisque le président est le pivot de nos institutions !
Ton système ne me plait pas du tout.
Moi, je suis pour que l'on inclue une dose de proportionnelle et pourquoi pas un RIC (mais light), mais pas davantage.
Plus que le système, le vrai problème de notre société se trouve dans les influences étrangères qui pilotent le pays.
C'est ça la vraie gangrène, pas la Ve en elle-même.



A French

Je préfère qu'il n'y ait pas de majorité qu'une majorité élue d'un cheveu. Mais au pire on garde ce système-là (en incluant un peu plus de proportionnelle) et on enlève juste la présidentielle. Pas besoin de personnifier un programme, on vote juste aux législatives (et de toute façon il y aura toujours des leaders, mais ils deviendront Premier ministre à la place).



L'Œil

J'suis pas fan. Pas envie d'un retour à l'instabilité de la 4e. Notre République est très bien. Le problème, ce sont les hommes qui lui donnent vie. Ils ne sont pas à la hauteur. Et une 6e République ne les rendra pas meilleurs.



A French

Je suis pour la fin de l'élection et du régime présidentiels. On fait comme en Allemagne ou en Italie, on élit une majorité parlementaire qui forme un gouvernement, quitte à avoir des difficultés à en former un.



Mr.Eddy

Il serait réélu et c'est tout ce qui lui importe en fin de compte. Je n'ai jamais vu un élu renoncer à un mandat pour cause d'abstention.



L'Œil

Comment proposes-tu de les élire nos présidents alors ?



A French

Je ne crois pas, le taux d'abstention sera plus fort, et Macron sera réélu avec encore moins de voix, mais juste ce qu'il faut pour éviter Marine Le Pen.



Jacques

À la rigueur on pourrait me reprocher une certaine rudesse dans le propos, mais là, en français, le manichéisme ne peut être invoqué, à moins que la définition ait changé sans que l'on ne m'en informe.



A French

Pour ça que je pense qu'il faut arrêter d'élire des présidents qui seront bientôt élus par une poignée de gens..



L'Œil

Pour le coup, c'est pas la Ve qui est responsable, mais les hommes qui l'animent.



L'Œil

Oui, mais d'un autre côté, il n'a pas grand-monde de crédible face à lui.
La politique de ce pays est dans une impasse.



Emrata.

Bravo pour cette absence totale de manichéisme.



Mr.Eddy

Pas du tout, dans 3 ans tout le monde ira voter Macron comme des bons petits soldats et on louera la grande force de la 5 ème !



A French

C'est ça le plus tragique: que ce type ait réussi à profiter des divisions pour se faire élire et nous imposer sa politique économique ultralibérale attendue par tout un système depuis des années...



A French

Quand on dit que cette République présidentielle est à bout de souffle...



A French

Ca fait quand même assez longtemps qu'on sait que cette émission n'est pas neutre (depuis Le Petit Journal, même).



A French

Du moins pour l'un, j'en suis quasi-sûr (devine lequel ;)



bigtv

Pov barthes qui balance comme un gamin de 15 ans , quel pov type ...



Mr.Eddy

Mdr. Ce truc est totalement WTF.



Mr.Eddy

C'est pas très grave toute façon.



Miich

♫♪ tous les oiseaux volent dans le ciel ♪♫



Mr.Eddy

Tout s'explique. Mais il a peut-être édité avant même que je poste ma réponse.



tikeum75

Et il en sera ainsi jusqu’à l’effondrement.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Démago", "Nase", "Puant" : Des journalistes sportifs dézinguent une chronique de BFMTV
TV
"Démago", "Nase", "Puant" : Des journalistes sportifs dézinguent une chronique de...
31 décembre : Sophie Davant, Faustine Bollaert et Daphné Bürki remplacent Patrick Sébastien sur France 2
TV
31 décembre : Sophie Davant, Faustine Bollaert et Daphné Bürki remplacent Patrick...
"La peste", "pathétique", "ânerie importée de Corée" : L'édito au vitriol du "Figaro" contre "Mask Singer"
TV
"La peste", "pathétique", "ânerie importée de Corée" : L'édito au vitriol du...
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
Radio
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été...
Audiences : France 2 très suivie pour la cérémonie du 11 novembre, BFMTV en tête des chaînes info
Audiences
Audiences : France 2 très suivie pour la cérémonie du 11 novembre, BFMTV en tête...
"L'amour est dans le pré" : Mise a l'écart depuis quatre jours, une prétendante se décide enfin à rentrer chez elle !
TV
"L'amour est dans le pré" : Mise a l'écart depuis quatre jours, une prétendante se...
Vidéos Puremedias