"Réveillons-nous !" : Le coup de gueule de Thomas Sotto contre les violences anti-journalistes de certains Gilets jaunes

Partager l'article
Vous lisez:
"Réveillons-nous !" : Le coup de gueule de Thomas Sotto contre les violences anti-journalistes de certains Gilets jaunes
Thomas Sotto invité de "C à vous" © France 5
Le journaliste est revenu dans "C à vous" sur la situation tendue entre certains Gilets jaunes et les journalistes qui couvrent le mouvement.

Gilets jaunes contre journalistes, le point de non retour a-t-il été atteint ? La question se pose alors que l'acte IX de la mobilisation a une nouvelle fois été émaillé le week-end dernier d'actes de violences à l'encontre de journalistes dépêchés sur le terrain pour suivre la mobilisation. Lundi soir sur France 5, l'équipe de "C à vous" s'est intéressée au sujet en se posant la question suivante : "Pourquoi cette haine des journalistes ?". Parmi les invités présents sur le plateau, le journaliste de LCI Hugo Blais, dont l'équipe a été prise à partie, l'éditorialiste Jean-Michel Aphatie ou encore le journaliste de France 2 Thomas Sotto.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Une attaque de la démocratie"

Celui-ci a fait part de sa vive préoccupation face à la situation actuelle et à l'impossibilité pour la profession d'exercer son métier dans de bonnes conditions, comparant les témoignages de ses confrères face aux Gilets jaunes à ceux de "pays en guerre" ou de "dictatures". "On a le droit et le devoir de nous critiquer (...) mais ce qui se passe, c'est une attaque de la démocratie", a estimé le joker du "20 Heures" de France 2.

Et de poursuivre : "Ceux qui attaquent et ceux qui regardent les autres attaquer sans bouger - c'est aussi grave, voire plus grave - doivent savoir que si demain il n'y a plus de journalistes, aussi critiquables soient-ils, il n'y aura plus personne pour raconter ce qu'il se passe avec les Gilets jaunes et ils n'auront plus le droit de s'exprimer puisqu'ils seront dans ce qu'on appelle non pas une démocratie, mais une dictature", a-t-il prévenu.

"Des agents de sécurité pour être reporter à Bourges"

Et alors que Patrick Cohen n'hésitait pas à qualifier certains Gilets jaunes de "fascistes" de par leur comportement, Thomas Sotto a abondé dans son sens. "Qu'est-ce-qu'on est en train de vivre ? Mais réveillons-nous ! Réveillons-nous ! Tout le monde doit se lever (...) Réveillez-vous les Français, regardez ce qui se passe", a tonné le journaliste en ne manquant pas de rappeler la réalité du terrain. "Aujourd'hui, il faut des agents de sécurité pour être reporter à Bourges, à Paris ou à Toulouse ! C'est incroyable !".

Il a conclu en évoquant le journaliste de LCI qui s'en est sorti indemne. "Hugo, il pourrait ne pas être là. C'est ça qui se passe et c'est ça qui se passera peut-être dans les semaines qui viennent. Donc, réveillons-nous", s'est exclamé Thomas Sotto. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Thomas Sotto
Thomas Sotto
Thomas Sotto révèle avoir été re-contacté par Europe 1 cette saison
RTL : Thomas Sotto succède à Marc-Olivier Fogiel à la tête du 18h/20h
"Peut-être qu'ils ont peur" : Thomas Sotto regrette qu'Emmanuel Macron ne vienne pas sur France 2
Voir toute l'actualité sur Thomas Sotto
Autour de Thomas Sotto
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
htintin85

Loin de moi l'idée de cautionner les agressions de journalistes, ou de n'importe qui d'ailleurs, par contre à aucun moment les journalistes ne se remettent en cause, à aucun moment ils jugent qu'ils sont peut-être trop inféodés au pouvoir.
A aucun moment ils analysent leur traitement de l'information des gilets jaunes pour en déduire qu'en effet elle était biaisée.

C'est ça qui est vraiment grave, ils ne se rendent même plus compte qu'ils sont d'un parti pris injuste et intolérable.



Nihilistic girl

Les chaines mainstream en parlent quand même un peu parce que sinon on leur reproche, donc ils survolent un peu le sujet de temps en temps, mais sans Grand angle, sans décryptage, sans analyse, jamais en profondeur.
Ils se croient l'incarnation de la démocratie et de la République, alors qu'ils ne font que passer les plats aux Griveaux et Cie...
Des médiateurs, ça?
Plutôt des prêcheurs de la bonne parole ministérielle.
RT est d'ailleurs monté dans mon estime suite à leur traitement de l'info au cours de ce mouvement, bien que je reste suspicieux à leur sujet...



L'Œil

Tu as raison sur l'absence de neutralité de certains journalistes. Mais perso, la neutralité ne m'intéresse pas.



Nihilistic girl

Oui, ils en ont parlé, pour leur trouver des circonstances atténuantes comme la fatigue, le manque de moyen, etc...
Quand les GJ sont renvoyés sans cesse à leurs incohérences et leur violence.
Cela s'appelle du parti-pris.
Mais faut reconnaitre qu'ils essaient de le faire subtilement, mais ça commence à se voir.
Enlevez les mots "violence" et "grand débat" de la langue française, et ils pourront même plus faire une émission.

Les journalistes ne sont pas neutres, ils feignent de relater les faits.
Mais leurs analyses permettent de situer leur intérêt personnel



Nihilistic girl

Ils y a aussi les faits reportés sans être analysés...
Suffit pas d'en parler, la façon d'en parler est tout autant révélatrice

Comme le jour du boxeur et du flic de Toulon : ils ont parlé des 2, mais avec un flic un plateau pour expliquer à quel point le flic avait des circonstances atténuantes de taper sur tout ce qui bouge dans son champ de vision. Aucun journaliste en plateau n'y a rien trouvé à redire...
La violence, c'est mal, bouhouhou.
Les Gilets jaunes sont violents donc les gilets jaunes c'est mal.
Satan en personne!

Bravo pour l'analyse.

Auraient-ils des arrière-pensées malgré leur "totale neutralité journalistique"?
Non, si peu...



poupinae

Il y a des gilets jaunes qui n'ont effectivement pas de souci au 10 mais plutôt au 20, qui travaillent, mais qui ont marre aussi de toutes ces taxes. Il y a aussi des artisans, des étudiants.... bref.



L'Œil

Pour briser le manichéisme de ton raisonnement, je pourrais te dire qu'il y a aussi des gens qui galèrent le 10 du mois et qui ne font pas partie des gilets jaunes.
Et si je n'avais pas peur d'aller trop loin (je sais qu'au fond, t'es un grand fragile sous tes dix couches rugueuses), je pourrais aussi te dire qu'il y a un certain nombre de bonimenteurs parmi les gilets jaunes, notamment ceux qui se font passer pour des smicards alors qu'il n'en est rien ou ceux qui prétendent faire 39 heures par semaine et ne pas toucher le SMIC - ils vivent dans quel pays ceux-là, en Pologne ?



L'Œil

Non. C'est juste que je n'ai pas besoin des gilets jaunes pour comprendre tout ça.
On dirait que t'es né avec eux... c'est marrant de te lire parfois.



poupinae

Es-tu donc comme Macron ? Méprisant, arrogant, hautain envers ces gens qui galèrent, qui au 10 du mois se posent la question de comment vont-ils faire pour payer leurs factures, leurs nourritures, leurs chauffages...



L'Œil

J'ai pas de gilets jaunes à portée de main. Je pourrai donc pas apprendre la vie.



poupinae

Quelle répartie :DDD
Hé, L'Oeil, il me semble que le sujet de l'article est en relation avec ce que nous disons ;)
Désolé si j'ai de la compassion pour ces personnes mais au moins j'apprend le sens de la vie avec eux. Pas comme toi...



via

Ne défends pas l'indéfendable. Ces agressions sont inadmissibles. Il n'y a pas de débat sur cette question. Change de chaine ou de station si un journaliste t'agace, personne ne t'oblige à l'écouter si t'es pas d'accord.



A French

Il se pourrait oui. Après moi je ne les défends pas, hein, et je peux même ajouter qu'ils peuvent (ou plutôt qu'ils leur arrivent de) s'en prendre aux forces de l'ordre lorsqu'elles se retrouvent face à eux, mais leur volonté première n'est pas d'aller attaquer des personnes mais des biens.



bigtv

Pov chou , beaucoup de personnes souffrent tous les jours et n'ont même pas le droit de venir pleurnicher en plateau télé alors qu'il traverse la rue et trouve un autre boulot, next .....



L'Œil

Il se pourrait, je dis bien il se pourrait qu'il y ait quelques victimes quand les sympathiques Black Blocs décident de foutre le feu à un bâtiment symbole du vilain capitalisme.



A French

Et en quoi devrait-on croire la chaîne de propagande de Poutine plus que les autres?



Philox74

Un peu comme un vrai maçon, un vrai garagiste, un vrai charpentier, un vrai architecte, un vrai médecin, un vrai policier.

Leur point commun? Tous ont fait des formations ou des études certifiantes leur permettant d'exercer leur métier et ils ont l'expérience qui leur permet d'évaluer des situations et d'y répondre de manière professionnelle.

Certains sont assurément plus sérieux que d'autres, c'est le propre de l'homme, mais ils sont généralement bien meilleurs dans leurs domaines que n'importe quel imposteur qui se prétend capable de réparer une voiture parce qu'il a tuné sa béhèmme, ou construire une maison parce qu'il est bricoleur ou soigner les maladies parce qu'il connaît des plantes et a lu un bouquin sur l'homéopathie, ou relater des faits parce qu'ils ont une go-pro et qu'ils aiment parler en courant.

Les vrais journalistes, certains ont des prix internationaux, d'autres ont des casques collés sur la tête à longueur de journée et connaissent chaque recoin explosif du monde. Il y a bien entendu les gratte-papier qui restent bien au chaud à la maison mais aussi ceux d'investigation qui se rassemblent et dénoncent des évasions fiscales gigantesques, ou la maltraitance dans des usines chinoises, ou des scandales plus locaux.

Et il y a les blogueurs 'journalistes' improvisés, ceux qui brandissent une caméra, coupent les séquences et rajoutent des musiques dramatiques juste pour faire mousser leur audience, ceux qui posent des questions impossibles à répondre et ensuite les utilisent comme arguments irréfutables, d'autres qui suivent béatement les réseaux de propagande de pouvoirs dans une mise en scène pathétique, et répètent sans réfléchir une seule seconde si ce qu'ils disent sont des faits avérés ou simplement une façade qu'on leur a présenté comme étant la stricte vérité.



A French

Hahaha! Le coup des black blocs.. :) Et après tu vas me reprocher de voir l'extrême-droite partout!
Si tu t'étais un minimum informé sur les black blocs, tu saurais qu'eux ne s'attaquent pas aux personnes mais au matériel ou aux bâtiments symboles de richesse ou du capitalisme (banques, boutiques de luxe, McDo etc.). Ils le revendiquent eux-même. Ils n'ont donc rien à voir avec ces fachos bons pour la prison.
"Perso, je pense qu'ils devraient faire profil bas au lieu de se victimiser de la sorte. Ça devient grotesque." Quels propos honteux.. Tu cautionnes donc qu'ils se fassent frapper, ou tu le nies carrément? Tu vois, à choisir entre des types comme toi et des migrants, mon choix est vite fait...



L'Œil

Ça t'arrive de penser à autre chose qu'aux gilets jaunes dans ta journée ?
Non parce que j'ai l'impression que tu vis que pour ça du lever au coucher.



L'Œil

Justement, on parle des médias donc de ce qui est diffusé chez soi !



poupinae

Je ne sais pas dans quel monde tu vis, mais sors quand même de chez toi.



Philox74

Avis irréconciliables, mais comme je l'ai dit, je suis capable d'accepter que les média mainstream mentent ou travertissent par omission, mais vous, êtes-vous capable d'admettre que vos sources préférées vous mentent?

Les observateurs ont maintes fois montré leur efficacité, ils peuvent se tromper mais ils ont souvent raison.

Les comptes de macron c'est une anecdote mais comme vous voulez des fake news liées à RT, j'en avais deux (et je l'ai dit 2 fois, je ne parle pas de fake news mais de manipulation de l'information)

Le film, vous l'occultez car vous êtes face à des preuves tangibles et démontrées.

Et le procès d'intention, est corroboré par d'autres sources, croire une pseudo journaliste qui n'a aucun background hormis celui d'avoir participé à un mauvais scénario de propagande utilisant des ficelles éculées, dans lequel un seul journaliste media est tombé (et qu'il regrette amèrement)...c'est tomber dans le piège de la réinformation. Mais ça vous l'avouerez jamais...

Mr Sam, le point d'interrogation (que je vous encourage à regarder sur le net) a dit un truc intéressant: croire qu'il y a des complots partout est aussi idiot que de croire qu'il n'y a aucun complot.
Maintenant, j'ai apporté des preuves et des informations de journalistes, des vrais. A vous d'apporter vos preuves, celles de journalistes, de vrais !



karima

trop drôle qu'ils se remettent en question et après ils pourront l'ouvrir



Philox74

La grande histoire du film 'revolution man'
https://observers.france24....

Les comptes cachés de Macron aux Bahamas:
https://www.lopinion.fr/edi...

Eva Bartlett:
https://www.liberation.fr/d...

Maintenant, à vous de faire votre opinion. Si vous faites preuve de parcimonie, vous connaissez le principe du rasoir d'Ockham,

Pour ma part, et le tout appuyé par des sources corroborées de plusieurs médias (encore faut-il les croire) et l'hypothèse la plus simple est : non un obscur donateur n'a pas donné 100 millions US$ aux casques blancs, Eva Bartlett n'a aucune légitimité hormis celle de faire croire ce que le régime syrien lui transmet. Ah et le film 'revolution man' a même une page facebook, je vous laisse la trouver.

P.S si vous pensez que (presque) tous les média 'mainstream' vous mentent, acceptez aussi que les média alternatifs ou de réinformation vous mentent aussi.



Jacques

Le mouvement est globalement approuvé (soutien et sympathie) par une bonne majorité des français, que ça vous plaise ou non.
https://elabe.fr/gilets-jau...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer le 7 octobre sur TF1
Programme TV
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer...
Handball féminin : L'Equipe se renforce avec de nouveaux droits sportifs
Sport
Handball féminin : L'Equipe se renforce avec de nouveaux droits sportifs
"Nos terres inconnues" : Cécile Bois et Raphaël Lenglet avec Raphaël de Casabianca ce soir sur France 2
Programme TV
"Nos terres inconnues" : Cécile Bois et Raphaël Lenglet avec Raphaël de Casabianca...
Football : Un consultant italien viré en direct après ses propos racistes sur Romelu Lukaku
TV
Football : Un consultant italien viré en direct après ses propos racistes sur...
Salto : Gilles Pélisson (TF1) et Thomas Follin (M6) nommés à la gouvernance
SVOD
Salto : Gilles Pélisson (TF1) et Thomas Follin (M6) nommés à la gouvernance
Le Quinté arrive sur M6, Paris Première et 6play
TV
Le Quinté arrive sur M6, Paris Première et 6play
Vidéos Puremedias