Gilets jaunes : Nouvelle journée de violences contre les journalistes ce samedi

Partager l'article
Vous lisez:
Gilets jaunes : Nouvelle journée de violences contre les journalistes ce samedi
De nombreux journalistes ont été pris pour cible ce samedi
De nombreux journalistes ont été pris pour cible ce samedi © BFMTV
Les agressions à l'encontre de journalistes se sont multipliées en marge de l'acte IX des Gilets jaunes.

Les journalistes ont encore payé un lourd tribut lors de "l'acte IX" du mouvement des Gilets jaunes. Plusieurs d'entre eux ont à nouveau été pris pour cible par des manifestants violents hier. Comme rapporté par le compte Twitter de "Paris-Normandie", qui a publié la vidéo de l'agression, une équipe de deux journalistes de LCI et de deux agents de sécurité a été violemment prise à partie à Rouen en marge d'une manifestation des Gilets jaunes. Selon LCI, un agent de sécurité a été roué de coups et blessé au visage. Souffrant d'une fracture au nez, il a été emmené à l'hôpital. Le groupe TF1 a annoncé hier avoir porté plainte, tout comme les quatre membres de l'équipe agressée.

À lire aussi
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews
Eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews

LCI rapporte également qu'une autre équipe a été prise à partie à Paris où un JRI (journaliste reporter d'images) a été projeté à terre. Entre autres témoignages, à Rouen, une journaliste de France 3 a subi une tentative d'agression physique et des intimidations, selon France 3 Normandie. À Pau, un journaliste pigiste, qui a témoigné sur son compte Twitter, a été confondu avec un journaliste de BFMTV et a été frappé à la jambe en plein direct. Il a annoncé son intention de porter plainte et a fait savoir que sa blessure à la jambe a nécessité d'être soignée. À Bourges, c'est une équipe de BFMTV qui a été menacée et empêchée de couvrir la manifestation. Une vidéo publiée sur Facebook par des Gilets jaunes montre les journalistes être raccompagnés par des manifestants chantant "La quenelle", un chant vulgaire et antisémite popularisé par Dieudonné.

Des agressions et tentatives d'intimidation signalées à Paris, Rouen, Toulon, Marseille et Toulouse

Des agressions ont également été signalées à Toulon, dans le Var, où deux journalistes vidéo de l'AFP ont essuyé des coups de la part de manifestants. À Marseille, une journaliste de France 3 et deux photographes locaux ont été empêchés de suivre le début de la manifestation au motif que "les journalistes ne font que mentir". Enfin, à Toulouse, une journaliste de "La Dépêche du Midi" rapporte avoir été menacée de viol par "une horde de Gilets jaunes". Elle a également expliqué que ce sont deux autres Gilets jaunes qui lui ont permis de s'échapper.

Face à ces agressions et tentatives d'intimidation, de nombreuses SDJ ont fait part de leur solidarité à l'égard de leurs confrères. La SDJ de France 2 a dénoncé des "agressions lâches, intolérables, indignes d'une démocratie". La SDJ de BFMTV a notamment fait connaître son "soutien total et confraternel" aux journalistes de LCI. De son côté, la direction de CNews a fait savoir son indignation, martelant que "La presse doit pouvoir exercer son métier en toute quiétude". Franck Riester, ministre de la Culture, a dénoncé sur Twitter un "ignoble lynchage" au sujet de l'agression des journalistes de LCI. "La sécurité des journalistes et la liberté d'informer ne sont pas négociables !" a-t-il par ailleurs affirmé.

Le syndicat national des journalistes appelle à un "sursaut citoyen" face à l'escalade de la haine envers les journalistes

Outre ces agressions, des Gilets jaunes ont tenté d'empêcher vendredi soir la parution de plusieurs titres de presse en bloquant notamment le centre d'impression de "L'Yonne Républicaine" à Auxerre. Plusieurs livraisons de quotidiens régionaux du groupe Centre France ont été empêchées, comme le rapporte l'AFP. Dans le même temps, des Gilets jaunes ont bloqué un dépôt de "La Voix du Nord" à Anzin, empêchant la distribution de 20.000 exemplaires du journal, selon la direction. À noter par ailleurs que, dans une tribune publiée sur le site du "Monde", Vincent Lanier, secrétaire général du Syndicat national des journalistes, appelle à un "sursaut citoyen" face à l'escalade de la haine envers les journalistes, estimant que ces derniers ne peuvent accepter de devenir "les boucs émissaires de la société".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Robert

Précision, je ne parlais pas des journalistes.



Ysabel

Lisez Le Pariser..... http://www.jimlepariser.fr/
indépendant et percutant



La Sardine

Il faut écouter tout le monde mais la synthèse est difficile à faire. Évidemment il y a des choses qui me plaisent beaucoup et d'autres que je trouve à la fois détestables et inquiétantes. Enfin on verra bien la suite...



poupinae

Je continue à les écouter. Bien-sûr, il y a des extrêmes mais je n'en tiens pas compte. La grande majorité des personnes ont tous le même objectif.



La Sardine

J'ai beau faire ce constat navrant que malgré l'argent qui circule ce pays n'est pas capable d'assurer 1 la dignité de chacun, 2 l'éducation de tous et 3 l'indépendance de tous, j'ai du mal à adhérer à un mouvement pas toujours cohérent et dont les plus abrutis sont mis en avant.

Donc on peut être très méfiant vis à vis de ce mouvement et malgré tout faire un certain constat qui est par ailleurs une évidence.



La Sardine

On ne peut pas plaire à tout le monde.

Quitte à être détestable j'ajoute une couche en disant que le traitement de l'info est un autre problème qui mérite probablement une discussion très approfondie.

Ici les JRI sont à la limite du droit de retrait, voir complètement dedans. Il est à mon sens du devoir de n'importe quel employeur de garantir l'intégrité de ses salariés.

Et si en plus les GJ trouvent leur intérêt dans la non diffusion d'images des manifs, alors tant mieux ! Tout le monde sera content.



victornewman

Etonnement, la chaine pro-russe RT est épargnée !!



L'Œil

Des gens qui ne sont rien = des merdes.
Non, mais c'était ça que ça voulait dire...
Il devrait surveiller ses mots Macron.



poupinae

Merci, mais ce n'est que mon opinion. Malheureusement, beaucoup pensent du mal de ces gilets jaunes alors qu'ils ne revendiquent ce à quoi tout le monde espère (moins de taxes, plus de pouvoir d'achat, décence...)



bigtv

En ce qui me concerne , c'est la pire de toutes .



bigtv

De même tous les GJ ne sont pas tous des cons racistes homophobes facho et compagnie .....



Ysabel

Bien répondu, et tellement vrai.



Ysabel

Bon et bien voila un commentaire détestable !
D'un autre coté, si les chaines arretaient de parler des GJ, ils arreteraient leur propagande macroniste et leurs plateaux télé à charge...
Non, finalement, c'est mal tourné, mais vous n'avez pas tord.....



Stef CM Animateur

sauf que les gilets s'arretent a detruire la République

"Je provoquerais l’abolition de la propriété et de la famille ; je prêcherais le pillage, le meurtre, le massacre" on le voit tous les samedis



wistiti

Tous les journalistes ne sont pas des boulets.



Robert

Toujours pareil avec ces boulets



L'Œil

Je l'avais oubliée celle-là.



Jeff Costello

Je ne vois pas ce qu'il y a d'abscons à revendiquer plus de démocratie et de justice sociale et fiscale.



La Sardine

Non pas vraiment, je ne propose pas la censure : on informe le téléspectateur d'un point de vue, celui de ne pas filmer les JG pour garantir l'intégrité physique des collaborateurs JRI.

C'est me semble t-il plus important que de jouer avec des personnes dont le comportement est dangereux.

Il y avait un précédent en Belgique pour des circonstances différentes lors des attentats. La RTBF avait poussé le vice jusqu'à diffuser des images de chatons.



La Sardine

Les chaînes info ont surtout besoin de garantir l'intégrité physique de leur collaborateurs. Le reste n'a strictement aucun intérêt.

Il y a bien d'autres sujets à traiter que les GJ à la tv. Qu'ils restent entre eux sur twitter & co, la c'est vrai qu'ils ne dérangent personne.



La Sardine

Merci pour ce précieux conseil.



Jeff Costello

Définition donnée par Wikipédia : l'extrémisme (ou jusqu'au-boutisme) est un terme utilisé pour qualifier une doctrine ou attitude (politique, religieuse ou idéologique) dont les adeptes refusent toute modération ou toute alternative à ce que leur dicte cette doctrine.
Vous avez vu le gouvernement reculer depuis 18 mois ?



Jeff Costello

Développez...



Jeff Costello

Et donc parce qu'il y a des régimes extrêmement autoritaires dans le monde, il ne peut y avoir d’extrémistes au pouvoir en France ?



Jeff Costello

Quoi que fasse Macron ? Sans blague ! Le mec "réforme" au bénéfice des 1% les plus riches et vous voudriez que les gilets jaunes approuvent ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat "Aladdin" !
Cinéma
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat...
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
TV
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Audiences
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Séries
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le tribunal administratif
TV
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le...
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Vidéos Puremedias