"Top Chef 2014" épisode 9 : "C'est de la branlette ce qu'on fait !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2014" épisode 9 : "C'est de la branlette ce qu'on fait !"
Baptiste Giabiconi ce soir dans "Top Chef 2014"
Baptiste Giabiconi ce soir dans "Top Chef 2014" © M6
Ce soir, M6 a fait revenir des personnalités pour (re)faire cuisiner des commis à la place des candidats dans le neuvième épisode de "Top Chef". Un épisode long qui a manqué de rythme. Résumé.

"Top Chef 2014" aura un air de déjà-vu ce soir sur M6. Voire même de déjà-déjà vu (comme le chante Shy'm) puisque la production a décidé, pour la troisième fois, de faire venir des personnalités pour cuisiner avec les candidats. Après le départ de Jean-Edern la semaine dernière, Malika Ménard, Baptiste Giabiconi ou encore Cécile de Ménibus seront ainsi de la partie pour une épreuve dans ce neuvième prime, que puremedias.com vous propose comme chaque semaine de suivre et de commenter - dans la bonne humeur bien sûr ! Rendez-vous dès 20h50 !

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

"Je suis très docile"

21h03. Rebelotte, donc, avec l'arrivée de commis connus. Sandrine Corman débarque et choisit Julien (le Belge), Baptiste Giabiconi opte pour Anne-Cécile, Samuel de "Pékin Express" se dirige vers Noémie et se présente déjà comme "un boulet" tandis que son frère Ludovic s'associe à Julien. De son côté, Cécile de Menibus choisit Alexis, et lui promet d'être "très docile" tandis que Pascal Sellem, qu'on n'a pas vu depuis 2002 à la télé, s'associe à Pierre, et Malika Menard opte pour Thibault. Quant à Frédéric Bouraly de "Scènes de ménages", il se retrouve avec Steven.

21h07. Après les abats de poisson la semaine dernière, les abats de viande cette semaine ! Décidément, une soirée placée sous le signe de l'originalité ! On y ajoute de l'anguille et de la tête de canard et même un lapin pas dépecé, et l'épreuve se concentre sur des "plats pas ragoutants". C'est le moins qu'on puisse dire. La pauvre Noémie, elle, se retrouve avec des testicules de taureau à cause d'Alexis, pas franchement fair play... encore une fois.

21h14. Sandrine Corman - qui a animé "Top Chef" saison 1, rappelez-vous ! -, se retrouve à cuisiner le lapin qu'elle a bien du mal à dépecer et découper - et à vider ! -, tandis que Malika Ménard se coltine la cervelle. Il est 21h17, j'espère que vous avez tous fini de manger sinon vous n'avez sans doute plus faim. Julien le Belge est parfait avec Sandrine Corman, Anne-Cécile un peu moins avec Baptise Giabiconi. On se demande ce qu'aurait fait la candidate si elle était tombée sur l'animatrice de M6 !

"J'ai goûté un testicule, c'était pas bon !"

21h35. Au bout de 30 minutes d'épreuve, chaque candidat peut reprendre la main. Et il y a encore du boulot ! Mais 23 minutes plus tard, à la surprise générale, les candidats apprennent que ce sont les commis qui vont devoir dresser les cinq assiettes. A nouveau, ils ne peuvent plus rien toucher. Et c'est compliqué. "Il est vraiment nul notre dressage", lance même Sandrine Corman à l'issue de l'épreuve.

21h45. Aux côtés de Christian Constant, les "célébrités" vont également faire office de jurés et goûter les plats. Et les résultats sont assez inégaux. "Au goût, c'est pas ridicule", lance Christian Constant au sujet du plat de Sandrine Corman et Julien, reconnaissant le problème de dressage. Quand vient le tour d'Alexis et Cécile de Ménibus, Sandrine Corman recrache le foie, mais Christian Constant trouve le plat "extra". "J'ai goûté un testicule... et c'était pas bon", reconnaît ensuite Samuel à propos de son propre plat.

21h55. Anne-Cécile et Steven sont les deux qui ont le plus convaincu les jurés, ex aeqo. Du coup, Christian Constant tranche et désigne Anne-Cécile, qui sera donc encore là la semaine prochaine.

"C'est de la branlette ce qu'on fait !"

21h56. Pour la deuxième épreuve, Noémie, Anne-Cécile, Julien le Belge et Steven partent à Megève pour cuisiner pour Emmanuel Renaut, chef trois étoiles spécialisé dans l'intégration de plantes dans ses plats - après avoir goûté à sa cuisine. "C'est le repas de ma vie", lance Anne-Cécile, bluffée.

22h13. Le lendemain matin, après un réveil à 6h, les candidats se lancent dans leur épreuve - qui aurait dû commencer grosso modo 13 minutes plus tôt. Ils vont devoir cuisiner en intégrant l'ortie, le bois, le sapin et le foin ! Les candidats sont en équipe : Anne-Cécile avec Julien, Noémie avec Steven. Et on perd encore beaucoup de temps sur le choix des ingrédients et, pire encore, le choix des herbes dans le petit potager à herbes du chef Renaud. 22h22, on va enfin pouvoir commencer à cuisiner !

22h30. Et ça ne se passe pas hyper bien. Anne-Cécile a choisi une lotte de lac qu'elle ne maîtrise pas et qu'elle charcute un peu, Noémie insiste pour mettre ses petits points de sauce dans le plat imaginé par Steven, agacé. "C'est de la branlette ce qu'on fait", lance-t-il.

"J'en ai plein le c** !"

22h33. "La lotte elle est ratée, on n'aurait pas dû la cuisiner, on aurait dû la laisser au lac", lance le chef Renaud au moment de la dégustation. Puis, il tacle les petits points et les fleurs de Noémie, donnant - ici - raison à Steven. Et sur les plats des deux équipes, ça manque de place accordée aux produits imposés. A l'issue de la dégustation du plat, ce sont Anne-Cécile et Julien qui s'imposent, mais il reste le dessert.

22h46. Retour en cuisine donc. Julien donne ses idées, Anne-Cécile n'en écoute aucune. Tout va bien. "Elle est complètement têtue ! Je suis saoulé !", se lamente le Belge. "J'en ai plein le c** !", ajoute-t-il même. Et quelques secondes plus tard, Steven sort exactement la même phrase. Mais lui, c'est parce qu'il est déprimé d'avoir perdu le premier point avec son plat. Et plus l'épreuve avance, plus il s'agace de voir que Noémie vit son dessert toute seule et pas en équipe. Décidément, notre nordiste se plaint beaucoup, beaucoup chaque semaine...

22h53. En même temps, Noémie n'est pas maligne non plus : Steven lui dit que le chef Renaut n'a pas aimé les fleurs et les points, mais elle est têtue : elle mettra à nouveau des fleurs et des points. Un partout, balle au centre...

22h55. La dégustation par le chef Renaud est plus enthousiaste que la première fois, les produits imposés ont pris plus de place. Mais il n'est pas non plus dithyrambique. Au final, il annonce que le point va à Noémie et Steven. Les chefs Constant et Marx vont donc devoir départager les deux équipes. Mais avant de donner leur verdict, ils soulignent que Steven et Julien ont laissé tomber pour le dessert face aux deux filles. "Vous n'avez plus à baisser les bras", lance Christian Constant. Et après cette remarque, ce sont Steven et Noémie qui sont sauvés. Julien le Belge part en dernière chance. "Le dessert a fait la différence", note Christian Constant.

Les chaises musicales version cuisine

23h02. Tiens, il est 23h passé et on passe à la troisième épreuve de la soirée... Les candidats, sous le regard de Jean-François Piège et Ghislaine Arabian, vont devoir cuisiner un ingrédient principal avec des ingrédients inattendus, comme le haddock avec de la framboise ou les huîtres avec du thé et de la pastèque. Et une fois que les candidats ont choisi leur panier et bien réfléchi à leur plat... ils découvrent qu'ils vont devoir cuisiner les ingrédients de leur voisin !

23h11. Et quelques minutes plus tard, Jean-François Piège vient les interrompre à nouveau pour leur annoncer qu'ils vont devoir changer de plan de travail dès qu'une sonnerie retentira. Et qu'ils seront jugés sur la dernière assiette qu'ils présenteront. Du coup, il faut tout goûter et analyser pour comprendre où va le candidat. Dommage qu'on ne voie pas la grande horloge pour savoir à quel moment ont lieu les changements... Au final, en fait, chacun se retrouve sur le plat auquel il a réfléchi au début, mais qu'il n'avait pas pu commencer à cuisiner !

23h27. L'heure de la dégustation a sonné et ça se passe plutôt bien pour Thibault, puis pour Julien, même si son plat est "un peu grassouillet" et "manque d'élégance". Le plat de Pierre, visuellement étonnant (pour ne pas dire autre chose) fait "un peu ragougnasse" selon Jean-François Piège. Mais "on se régale", selon le chef. Quant à Alexis, il y a "une belle idée" mais un manque de liaison entre les saveurs. Au final, c'est Pierre qui est sauvé. Les trois autres partent en dernière chance. Pas juste du tout comparé à l'épreuve précédente, déjà nettement plus agréable, où deux candidats maximum sur quatre risquaient leur place...

23h32. Tiens, si on passait à l'épreuve de la dernière chance. On apprend par flashback que les quatre candidats envoyés en dernière chance ont dû cuisiner autour de la pomme de terre. Et Thibault semble déjà sauvé vu l'enthousiasme des chefs. Le plat de Julien le Français est plein d'audace, celui de Julien le Belge est bien accueilli et celui d'Alexis moins innovant mais très bon. La sortie se joue entre ces deux derniers, et c'est finalement Julien le Belge qui quitte l'aventure...

Le débrief de l'épisode 9 de Top Chef 2014 :

- Non seulement l'émission était longue, comme d'habitude, mais elle était surtout truffée de longueurs... 22 minutes entre la fin de la première épreuve et l'arrivée en cuisine de la deuxième, c'est trop long !

- Résultat, on s'ennuie ferme... Déjà qu'on est lassé de rester debout jusque 23h45, si en plus il n'y a pas assez de contenu pour nous tenir éveillés, pas étonnant que les gens zappent - et que certains membres du forum soient partis se coucher avant la fin...

- Ce n'est pas la première fois - et pas la première fois qu'on le pointe du doigt -, mais il faudrait vraiment veiller à ce que les épreuves soient plus justes : deux éliminés maximum sur quatre lors de l'épreuve à Megève, trois sur quatre pour la seconde... Pas normal, d'autant qu'on ne sait TOUJOURS pas comment sont constituées les équipes.

- Sur la soirée, carton jaune pour Noémie, Anne-Cécile et Steven lors de l'épreuve à Megève, où leur comportement était loin d'être exemplaire... Et Steven, en particulier, doit arrêter de se morfondre chaque semaine...

- Carton jaune aussi (qui se transforme en rouge vu le nombre de fois où il en a récupérés) pour Alexis, qui a piqué la lotte de Noémie dans la toute première épreuve...

- D'ailleurs, puisqu'on parle, carton jaune à M6 pour cette épreuve dégoûtante visuellement. Voir les " personnalités " au bord du vomissement en début de soirée, à l'heure du dîner... Ce n'est pas très malin. Pour faire zapper, il n'y a pas mieux !

- Et faire re-re-revenir des personnalités pour la troisième fois, ça suffit. Un peu d'originalité enfin !!

- Enfin, un petit pincement au coeur avec le départ de Julien, sympa, fair play, toujours de bonne humeur... et touchant pour son départ. Il manquera !

Top Chef 2014
Top Chef 2014
"Top Chef 2014" : Christian Constant brille dans les bêtisiers
"Top Chef, le choc des champions" : Pierre s'impose (de peu) devant Jean !
Audiences : Bilan en nette baisse pour "Top Chef" 2014
"Top Chef 2014", la finale : "C'est un peu le jeu des devinettes !"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2014
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias