"Top Chef" 2015, épisode 2 : "Il n'y a rien de raté !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2015, épisode 2 : "Il n'y a rien de raté !"
Michel Sarran et Philippe Etchebest dans "Top Chef" 2015
Michel Sarran et Philippe Etchebest dans "Top Chef" 2015 © M6/Olivier
Après un premier épisode un peu particulier, "Top Chef" a pris son rythme de croisière au cours d'un épisode impeccable du début à la fin, et marqué par une élimination surprise. Résumé détaillé.

Après avoir entamé la saison du changement avec trois épreuves plutôt bien pensées, "Top Chef" adopte ce soir son format traditionnel pour la saison : deux épreuves des chefs et une épreuve de la dernière chance (qui a retrouvé son format d'antan). Et parmi ces deux épreuves, l'une qui met Philippe Etchebest en difficulté puisqu'il doit affronter les candidats ! Comme chaque semaine, puremedias.com vous propose de suivre et commenter l'émission en direct.

À lire aussi
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
Résumés de télé-réalités
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Résumés de télé-réalités
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et...
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"

21h05. Adel, Julien, Nicolas, Kevin, Olivier et Xavier sont mis à l'épreuve par Michel Sarran pour la première épreuve de la soirée face à Philippe Etchebest. Ils vont devoir cuisiner un plat en 2 heures tandis que le chef aura 1 heure pour réaliser le même plat. Objectif : leur mettre une pression maximum pour voir comment ils la gèrent. S'ils font mieux que Philippe, ils sont qualifiés pour la semaine prochaine. Sinon, ils partent en dernière chance.

"Vous allez en chier !"

21h07. A l'annonce du défi, organisé autour du panier de fruit, les candidats sont un peu flippés ! Ils se lancent dès le top pendant que Philippe Etchebest se prépare à passer une heure à attendre, sans rien faire. Enfin, à part intimider les six candidats. "Vous allez en chier !", prévient le chef. Le mot d'ordre est donné ! Kevin nous refait le coup de la féminité et de la sensualité de ses assiettes. S'il reste un peu, on organise un jeu d'alcool ? Une gorgée par mention !

21h10. Kévin opte pour un panier de fruits reconstitué à base de pâte sablée. Tout repose donc sur sa pâte. Pour Julien, ce sera fruits glacés et mousse passion. De son côté, Adel va tout faire pour séduire Hélène Darroze, qui dégustera tous les plats à l'aveugle - et ignore même que Philippe Etchebest participe à l'épreuve. Mais Adel parie un peu trop sur un seul élément, la mousse de fraises, et Michel Sarran ne manque pas de le souligner. Xavier, de son côté, opte pour une salade de fruits avec vinaigrette de fruits exotiques, et comme toujours, il a prévu d'en faire beaucoup. Voire trop ? Attention au mélange de goûts ! Olivier, lui, commet l'impair inverse avec un plan de départ autour de deux fruits à peine... Oops !

"J'aurais mieux fait de fermer ma gueule !"

21h22. Philippe Etchebest entre en scène. "Vous allez voir la taule que vous allez prendre !", lance le chef, histoire de remettre un peu de pression. Comme il n'a qu'une heure, difficile de faire des cuissons : sa recette tournera donc autour d'un pain perdu avec salade de fruits. "Vous avez besoin d'un coup de main, chef ?", lance Adel pour rire. "C'est moi qui viendrai t'aider quand j'aurai fini", lui répond du tac-au-tac le chef. "J'aurais mieux fait de fermer ma gueule", réalise Adel. Tourner sa langue sept fois dans sa bouche, ça tient toujours en 2015 !

21h28. Pendant ce temps, les candidats continuent de cuisiner. Pour Nicolas, ce sera un plat volontairement monochrome, un ananas roti entier à la citronnelle. Michel Sarran est dubitatif. Pour Kevin, les choses se compliquent : sa pâte sablée, élément principal de son panier de fruits reconstitué, est mal cuite...

21h34. Epreuve terminée, Hélène Darroze débarque pour déguster les sept assiettes. Elle apprécie le dressage de la salade de Xavier, mais il a loupé sa vinaigrette. Les problèmes de pâte de Kevin sont moins graves que les problèmes de cuisson des fruits et de sa crème. Dressage trop classique, pas de "wahou" chez Julien, et sa mousse manque de goût. L'ananas roti de Nicolas est fondant mais il a loupé son faux eskimo au melon... Le plat d'Adel manque de surprise et de croquant tandis que la tartelette d'Olivier semble avoir séduit la chef. Enfin, le plat de Philippe Etchebest est "très maîtrisé" selon la chef mais "sans prise de risques" puisqu'il n'avait qu'une heure.

21h42. Au moment du verdict, Hélène Darroze découvre avec surprise qu'elle a AUSSI jugé le plat de Philippe Etchebest. "C'est pas très gentil ce que vous me faîtes ! J'ai le coeur qui bat", lance la chef. Adel est septième, Kevin est sixième, Xavier déçoit en cinquième position, derrière le plat monochromatique de Nicolas. Troisième, Julien est plombé par sa mousse pas assez acide, et est devancé par... Philippe Etchebest ! Le chef se classe deuxième, derrière Olivier. "Ce sont les deux assiettes les plus maîtrisées, que j'aurais voulu manger jusqu'au bout", explique la chef.

"J'ai l'impression que vous ne comprenez pas ce que je dis !"

21h55. Martin, Christophe, Jérémy, Florian, Jean-Baptiste et Vanessa s'affrontent lors de la deuxième épreuve, imaginée par Jean-François Piège. La créativité ne sera pas à l'ordre du jour : ils vont devoir reproduire, en binôme, des assiettes du chef. Pour Martin et Christophe, la poule au riz. Les deux candidats découvrent le plat cuisiné et dressé, avec la liste des ingrédients. Rien de plus. Le chef Piège vient les sonder, mais les deux garçons sont paumés. "J'ai l'impression que vous ne comprenez pas ce que je dis", s'amuse (ou s'agace ?) le chef qui les interroge. Et Jean-François Piège est obligé de leur donner un mini-cours de cuisine pour les ravioles de riz.

22h08. Jérémy et Florian s'attaquent au carotte boeuf revisité version Piège. Là encore, les deux candidats dégustent le plat terminé et disposent des ingrédients nécessaires. Rien de plus. Et ça se perd moins que Martin et Christophe. Mais si les deux candidats sont hyper enthousiastes, Jean-François Piège vient en guise de douche froide. "Vous ne serez jamais dans les temps", leur lance-t-il après avoir découvert qu'ils n'avaient même pas lancé la cuisson de la queue de boeuf. Et le binôme enchaîne les mauvaises décisions. "Ca, dans mon restaurant, ça finit dans l'évier !", lance le chef, qui évoque carrément un bouillon "immangeable". Ambiance ! Il faut dire que Jérémy ne sait pas trop si JFP le piège (pas volontaire) ou s'il essaie vraiment de l'aider. Il n'a pas eu le mémo "Top Chef 2015" ! Plus Jean-François Piège les aide, moins ils comprennent... Cata !

"Je leur mets un petit coup de griffe !"

22h27. Jean-Baptiste et Vanessa font équipe pour reproduire la blanquette de veau version Piège. Et le chef est convaincu par leurs premiers pas, aussi bien en termes d'organisation du binôme que de cuisine. Et quand le chef leur donne des conseils, eux écoutent. Ca doit lui changer ! Malheureusement, le duo se plante sur le dressage, qu'il commence trop tardivement. En même temps, en face, il y a aussi des erreurs...

22h40. C'est l'heure de la dégustation : Martin et Christophe ont plutôt réussi leur coup, et notamment la cuisson de la volaille. Jean-François Piège est "plutôt content". Florian et Jeremy, les deux têtes de mule, ont loupé leur bouillon, mais visuellement, ils ont rattrapé leurs erreurs. "Ca reste une belle assiette", affirme le chef. Quant à Jean-Baptiste et Vanessa, le dressage est le moins proche des trois. Mais c'est le goût qui importe le plus. Malheureusement, le constat se confirme gustativement... "C'est l'équipe que j'ai le plus aimé coacher et qui me donne le moins bon résultat", regrette Jean-François Piège. Et il leur annonce assez rapidement que ça ne passe pas. Ca ne passe pas non plus pour Florian et Jérémy, à qui le chef met même "un petit coup de griffe" : "Vous pouvez vous en vouloir", tacle le chef. Jérémy, lui, se trouve des excuses. "Je suis un spontané, un créateur, le copier-coller, je ne sais pas faire", explique-t-il. En revanche, ça passe pour Martin et Christophe - malgré les ravioles loupées.

22h48. C'est déjà l'heure de la dernière chance (on a du mal à s'y faire, en 2014 on aurait encore été en plein troisième défi de la deuxième épreuve). Au menu : les oeufs, en une heure, sans aucune consigne à part de les sublimer. Et on retrouve Stéphane Rotenberg en voix off, puisque les chefs goûteront à l'aveugle. Xavier prend des risques avec une omelette blanche cuite au four, Jérémy va (surprise !) cuire des oeufs de caille à la thaï (ou à la japonaise ?) en dessert, pour se démarquer des autres. "Ca peut être un grand plat, un vrai plat signature", lance le candidat, décidément pas modeste. Dommage pour lui, Vanessa aussi part sur un dessert, et opte pour un trompe-l'oeil ! Nicolas, de son côté, propose des oeufs marbrés, un plat très technique, là où Julien fait le choix inverse : moins d'originalité et de risques, plus de précision.

"Ca manque de générosité"

23h04. On passe à la dégustation et le plat de Julien séduit : que des compliments de la part des chefs. Jérémy le modeste suit et il a réussi son coup en surprenant les chefs. Au-delà de la surprise, le jury est séduit ! Ca semble bien parti. En revanche, le plat de Jean-Baptiste "manque un peu de matière"... Le canelloni de Xavier, à base d'omelette blanche, surprend les chefs et les convainc. "Il n'y a rien de raté !", lance Jean-François Piège. L'oeuf carbonara de Kévin passe aussi. "C'est bon, bien assaisonné, bien cuit", énumère Hélène Darroze. L'oeuf marbré de Nicolas ne produit pas l'effet espéré à l'oeil... et pas au goût non plus. Aïe ! Le canelloni d'Adel est bien réalisé mais manque de personnalité, tandis que l'oeuf mollet réinventé de Florian manque d'équilibre et que le trompe l'oeil de Vanessa n'est "pas désagréable" mais "manque de générosité".

23h12. L'heure du verdict a sonné. Qui des neuf candidats quittera l'aventure ce soir ? Pas Jérémy, félicité par les chefs pour son oeuf thaï. Pas Xavier non plus, qui impressionne à nouveau les chefs. En revanche, l'assiette de Nicolas est "en dessous des autres". Son oeuf marbré n'a pas séduit.

Le débrief de l'épisode 2 de "Top Chef" saison 5 :
- Un épisode excellent ! Sincèrement, difficile de pointer du doigt les lacunes de cette deuxième émission, où tout fonctionne : la crainte d'une sur-présence des chefs est écartée, les voix off moins déstabilisantes, les épreuves intéressantes...
- Les chefs Piège et Sarran, qui ont porté les deux épreuves, sont parfaitement à leur place, entre pédagogie et critiques, sans jamais être trop gentils ou trop méchants.
- Et l'équilibre entre le concours et le suspense, d'une part, et la cuisine et l'apprentissage, de l'autre, est impeccable. On apprend, on a envie de manger...
- Détail TRES appréciable, Jean-François Piège évoque en voix off pendant son épreuve les observations dont lui a fait part Philippe Etchebest au sujet des candidats, qu'il a peu vus la semaine dernière, avec images en flashback. Ca ajoute de la cohérence et nous rappelle les forces et faiblesses des candidats. Très malin !
- Seul bémol : même si Jean-François Piège portait à lui seul la deuxième épreuve, dommage que les trois autres chefs ne l'aient pas rejoint pour la dégustation !
- Côté candidat, un joli carton jaune orangé à Jérémy, qui pense tout savoir et refuse d'écouter Jean-François Piège. On aura tout vu !
- Après les pâtes la semaine dernière (qui n'ont malheureusement pas donné le résultat escompté), l'épreuve des oeufs est à nouveau très concernante pour le cuisinier du dimanche. On en ressort avec plein d'idées !

Top Chef 2015
Top Chef 2015
Xavier, finaliste de "Top Chef" 2015 : "On ne me verra jamais dans 'Les Anges'"
"Top Chef" 2015 : Jérémy Moscovici s'en prend à Philippe Etchebest
"Top Chef" 2015, épisode 11 : "Je ne suis pas venu le cul habillé en feuilles de choux..."
"Top Chef" 2015, épisode 10 : "Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?!"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2015
l'info en continu
"Barbie, le film" : Ryan Gosling jouera le "Ken" de Margot Robbie
Cinéma
"Barbie, le film" : Ryan Gosling jouera le "Ken" de Margot Robbie
Tir mortel d'Alec Baldwin : La production de "The Rookie" avec Nathan Fillion prend une décision radicale
Séries
Tir mortel d'Alec Baldwin : La production de "The Rookie" avec Nathan Fillion...
"Ca va être dur ce matin !" : Fou rire dans la pré-matinale de BFMTV
TV
"Ca va être dur ce matin !" : Fou rire dans la pré-matinale de BFMTV
Audrey Fleurot, Eric et Ramzy, Gérard Darmon... : Le cast de la saison 2 de "Lol : qui rit, sort" sur Amazon Prime
SVOD
Audrey Fleurot, Eric et Ramzy, Gérard Darmon... : Le cast de la saison 2 de "Lol :...
"C Politique-ment correct'" : Alain Finkielkraut s'en prend à "C Politique" sur France 5, Karim Rissouli lui répond
TV
"C Politique-ment correct'" : Alain Finkielkraut s'en prend à "C Politique" sur...
Valéry Giscard d'Estaing vivant : La gaffe d'Alba Ventura sur RTL
Radio
Valéry Giscard d'Estaing vivant : La gaffe d'Alba Ventura sur RTL