"TPMP" : Cyril Hanouna agacé par les critiques des journalistes après ses tweets sur les régionales

Partager l'article
Vous lisez:
"TPMP" : Cyril Hanouna agacé par les critiques des journalistes après ses tweets sur les régionales
Cyril Hanouna revient sur les critiques de ses tweets © D8
L'animateur est longuement revenu hier sur les réactions à ses tweets après les régionales et a même menacé l'un des journalistes concernés.

Séquence inhabituellement sérieuse hier dans "Touche pas à mon poste". L'équipe du talk show de D8 est en effet revenue longuement sur la soirée électorale de la veille et les résultats impressionnants du Front national, invitant Laurent Bazin à venir commenter la soirée. Mais avant que le journaliste ne vienne s'asseoir sur le plateau, Cyril Hanouna a d'abord tenu à commenter ses propres tweets !

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Je ne m'adressais pas à tous les journalistes"

Dimanche soir, voyant les résultats des élections régionales, l'animateur s'était en effet fendu de trois tweets assassins à l'encontre des journalistes et de la classe politique. Ces tweets lui ont valu de très nombreuses réactions, entre soutien de citoyens excédés et plaisanteries de journalistes estimant que l'animateur n'était pas le mieux placé pour les critiquer. Cyril Hanouna a donc souhaité recontextualiser ses propos.

"Je ne m'adressais pas à tous les journalistes, parce qu'il y en a qui font un très bon travail, je m'adressais surtout aux grands médias, aux télés, qui n'osent pas dire qu'ils veulent aussi faire de l'audience sur le dos de tel ou tel parti. (...) Le FN, on sait que c'est assez porteur en audience", a-t-il ainsi commencé. "Je suis mal à l'aise quand on fait monter la sauce sur ce genre de thèmes. Des gens m'ont dit 'Hanouna regarde les audiences tous les matins' mais ça n'a rien à voir, on fait une émission de divertissement", s'est-il justifié.

"Je m'en suis pris plein la gueule"

"Je ne veux pas donner de leçon, franchement je ne suis pas là pour ça, je n'y connais rien et ce n'est pas mon rôle. Juste, il y a beaucoup de jeunes qui nous regardent (...) Aujourd'hui on est dans une atmosphère assez angoissante. Ce n'est pas à moi de dire pour qui vous votez (...) J'aurais dû dire aux politiques et à ceux qui sont au pouvoir depuis des années 'Arrêtez de nous dire de voter contre tel ou tel parti, donnez-nous plutôt envie de voter pour vous'. C'est tout ce que je voulais dire", a-t-il conclu avant de donner la parole à Valérie Benaïm, contente de la clarification, puis à Enora Malagré et Gilles Verdez.

Après avoir obtenu le soutien de son équipe, Cyril Hanouna est revenu sur les critiques des personnalités médiatiques. "Je m'en suis pris plein la gueule par les journalistes. Aujourd'hui, on ne peut rien dire", a-t-il en effet regretté, avant de se lancer dans une revue de tweets de journalistes. "Je m'exprime en tant que citoyen. Ce n'est pas parce qu'on n'est pas journaliste ou spécialiste politique qu'on n'a pas le droit de donner son avis, ça je ne l'accepte pas", a-t-il lâché. Répondant un par un aux tweets en question, il s'est montré particulièrement virulent envers Pierre-Emmanuel Barré, alias @Sale_con sur Twitter. Dimanche, ce dernier s'était amusé de la prise de position de l'animateur dans un tweet très cash.

"Il y en aura dans sa gueule"

"Déjà, ça, insulter les téléspectateurs et les gens qui votent, je ne l'accepte pas. (...) Ce Pierre-Emmanuel Barré, je crois qu'il fait une émission sur France 2 ou sur France Inter, lui il est peut-être tranquille, il fait sa vie, il doit être très content, il doit aller boire un verre rive gauche au Café Flore et boire de la limonade tous les week-ends. Il n'a pas à traiter les gens qui votent pour tel ou tel parti de cons. Ca, c'est tout ce que je n'aime pas", a-t-il lancé.

Puis, faisant allusion à un tweet cité précédemment et contenant une faute de français, il a à nouveau évoqué celui de Pierre-Emmanuel Barré. "Lui, il n'y a pas de faute d'orthographe mais un jour, si je le croise, il y en aura dans sa gueule"... puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 17 au 23 octobre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 17 au 23 octobre 2020
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre le 20 octobre sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre le 20 octobre sur M6
"Mask Singer" saison 2 le samedi à partir du 17 octobre sur TF1
Programme TV
"Mask Singer" saison 2 le samedi à partir du 17 octobre sur TF1
"Prenez soin de vous" : Michel Cymes à la tête d'un nouveau programme de coaching ce soir sur France 2
Programme TV
"Prenez soin de vous" : Michel Cymes à la tête d'un nouveau programme de coaching...
Julien Courbet arrive avec "Ca peut vous arriver" le matin sur M6 début novembre
TV
Julien Courbet arrive avec "Ca peut vous arriver" le matin sur M6 début novembre
Audiences septembre : TF1 petit leader, F2 et F3 très en forme, C8 battue par TMC, W9, Arte et BFMTV, CNews au top
Audiences
Audiences septembre : TF1 petit leader, F2 et F3 très en forme, C8 battue par TMC,...
Vidéos Puremedias