"Une mainmise culturelle" : "Le Figaro Magazine" accuse l'audiovisuel public d'être "à gauche toute"

Partager l'article
Vous lisez:
"Une mainmise culturelle" : "Le Figaro Magazine" accuse l'audiovisuel public d'être "à gauche toute"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Pascal Praud dénonce la blague "antisémite" de Charline Vanhoenacker
Le sujet paru ce vendredi s'intéresse notamment à la question de l'humour sur les radios publiques.

"Enquête sur une mainmise culturelle". C'est en ces termes que "Le Figaro Magazine" présente son enquête de la semaine consacrée au service public de l'audiovisuel et aux accusations de parti-pris "à gauche toute" qui le visent régulièrement. Ce sujet signé par trois journalistes de l'hebdomadaire s'intéresse notamment aux stations de radio. "Réunissant près de 15 millions d'auditeurs chaque jour, en audience cumulée, les radios du service public teintent le débat national", résument les auteurs, tandis que la directrice de la rédaction de France Inter, Catherine Nayl, s'en défend : "On n'est pas une radio d'opinion, on a des lignes éditoriales, ce qui est très différent".

À lire aussi
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les agriculteurs après la venue mouvementée d'Emmanuel Macron au salon de l'agriculture
Radio
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les...
"Sonia Mabrouk à la matinale de France Inter" : Gaspard Proust ironise sur le "bordel" que crée dans les médias la décision du Conseil d'État sur CNews
Radio
"Sonia Mabrouk à la matinale de France Inter" : Gaspard Proust ironise sur le...
"France Bleu va devenir Ici" en septembre 2024 : Céline Pigalle officialise le changement de nom des 44 stations locales de Radio France
Radio
"France Bleu va devenir Ici" en septembre 2024 : Céline Pigalle officialise le...
"Oh les salauds !" : Philippe Caverivière reçoit une livraison de fumier en direct sur RTL après ses chroniques assassines sur les agriculteurs
Radio
"Oh les salauds !" : Philippe Caverivière reçoit une livraison de fumier en direct...

"Au rayon 'humour', le parti pris est assumé depuis longtemps"

Mais "Le Figaro Magazine" ne peut s'empêcher d'observer dans les lignes qui suivent : "Au rayon 'humour', le parti-pris est assumé depuis longtemps". Exemples à l'appui comme avec la célèbre chanson "Jésus est pédé", signée Frédéric Fromet et avec Daniel Morin, déclarant à propos de la journaliste de "Valeurs actuelles" Charlotte d'Ornellas : "Nous ferons l'amour comme deux bergers allemands". Ou plus récemment avec la séquence postée sur les réseaux sociaux dans laquelle l'humoriste belge Charline Vanhoenacker a dessiné une moustache de Hitler sur un portrait d'Eric Zemmour.

"Chaque chronique ne peut pas plaire à tout le monde", reconnaît Catherine Nayl, interrogée par "Le Figaro Magazine". La directrice des antennes et de la stratégie éditoriale de Radio France, Dana Hastier, fait un début de mea culpa sur la question de l'humour : "Il nous arrive de commettre des erreurs dans tous les domaines, l'info ou l'humour. Et puis Radio France, ce n'est pas que Guillaume Meurice ou Charline Vanhoenacker ! On pèse lourd dans la vie culturelle et intellectuelle du pays au-delà des deux 'blagounettes' du mois qui ont agacé quelques personnes et parfois nous-mêmes". Qui précise : "Nous faisons travailler des talents, donc des subjectivités, qui n'engagent qu'elles-mêmes".

Dana Hastier estime donc qu'il y a au final "un équilibre dans la diversité" et pointe la puissance du service public pour expliquer la véhémence de certaines critiques : "Je ne peux pas manquer de m'interroger sur le fait que nos résultats d'audience doivent déranger !".

Le Figaro
Le Figaro
Le groupe Le Figaro annonce 30 millions d'euros d'investissement dans sa transformation
"C'était l'enfer !" : La rédaction du "Figaro" paralysée par une panne internet
Europe 1 s'offre deux signatures du "Figaro" dans sa matinale
Voir toute l'actualité sur Le Figaro
Autour de Le Figaro
  • Étienne Mougeotte
  • Serge Dassault
  • Ivan Rioufol
  • Yves Thréard
  • Le grand jury
  • Alexandre Adler
l'info en continu
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence artificielle" pour "reproduire les voix" des acteurs pendant la grève à Hollywood
Plateforme
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence...
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur France 2 ... Les temps forts de la télévision du 16 au 22 mars 2024
TV
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur...
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper à la publicité
Plateforme
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper...
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...