"Votre groupe n'est pas un jeu de quilles !" : Les syndicats d'Europe 1 interpellent Arnaud Lagardère

Partager l'article
Vous lisez:
"Votre groupe n'est pas un jeu de quilles !" : Les syndicats d'Europe 1 interpellent Arnaud Lagardère
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Bernard Arnault justifie son soutien financier à Arnaud Lagardère © Photo Abaca
Les signataires souhaitent y voir plus clair sur les projets de leur patron alors que Vincent Bolloré et Bernard Arnault sont en embuscade.

Des salariés inquiets. Dans un communiqué commun publié ce jeudi, les syndicats CFDT, SNJ, CGT, CFE-CGC, CFTC et FO de la radio Europe 1 interpellent directement leur grand patron Arnaud Lagardère quant à l'avenir des principales activités du groupe et en particulier du pôle radio. Devenu le premier actionnaire de Lagardère, Vincent Bolloré ne cache pas son intérêt pour Europe 1 et pour Hachette Livre, tandis que Bernard Arnault, détenteur de 27% de la holding personnelle d'Arnaud Lagardère, serait intéressé pour récupérer le "JDD" et "Paris Match".

À lire aussi
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...
"Mask Singer" : Laurent Ruquier révèle l'identité de deux candidats sur RTL
Radio
"Mask Singer" : Laurent Ruquier révèle l'identité de deux candidats sur RTL
France Bleu : Face au "mal-être" de la rédaction, la direction de l'information visée par une motion de défiance
Radio
France Bleu : Face au "mal-être" de la rédaction, la direction de l'information...
Bertrand Chameroy : "Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt"
Radio
Bertrand Chameroy : "Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt"

En février dernier, en marge de la présentation des résultats annuels de son groupe, Arnaud Lagardère avait temporisé en assurant n'avoir pris "aucune décision" en la matière. Mais le limogeage en début de semaine du PDG de Hachette Livre Arnaud Nourry, qui s'était publiquement opposé à tout démantèlement, a donné un signal peu encourageant.

"Plus rien ne semble s'opposer désormais aux emplettes de Vincent Bolloré"

C'est d'ailleurs cet énième rebondissement au sein de l'empire Lagardère qui a encouragé les représentants des salariés à prendre la plume. "Ne tournons pas autour du pot : Arnaud Nourry paye ses prises de position récentes contre la perspective d'un démantèlement d'Hachette Livre, entreprise qu'il présidait depuis dix-huit ans. Perspective qui, malheureusement, prend corps : plus rien ne semble s'opposer désormais aux emplettes que Vincent Bolloré rêve de faire au sein d'Hachette pour garnir le panier de sa filiale Editis. Et au-delà d'Hachette, ses manoeuvres pour compléter son puzzle dans les médias...", débute ainsi le communiqué.

Et les signataires de poursuivre, soudain plus familiers : "Ohé !... Arnaud Lagardère, où êtes-vous ? que faites-vous ? Le groupe que vous dirigez va-t-il être sacrifié sur l'autel du rétablissement de votre situation financière personnelle ? Quel pacte êtes-vous en train de conclure avec les prédateurs qui font des ronds au-dessus de nos têtes depuis plus d'un an ?".

Les syndicats déplorent le mutisme de leur dirigeant : "Votre silence depuis un an nous donne l'impression d'une fin de parcours. Tout comme l'arrêt des investissements et l'étiolement du management". Ils rappellent au passage leur attachement aux valeurs du groupe autrefois dirigé par Jean-Luc Lagardère, disparu en 2003 : "Liberté d'expression, pluralisme, respect des différences, indépendance, recherche de la vérité, goût pour le travail bien fait, soif de progrès...".

"Faire barrage à un dépeçage"

A travers ce communiqué, les signataires souhaitent donc une prise de conscience immédiate de leur dirigeant. "Les entreprises qui composent votre groupe et les salariés qu'elles rassemblent ne sont pas un jeu de quilles. Avez-vous conscience que ces richesses risquent de disparaître dans le maelström qui se prépare ? Nous, représentants des salariés au Comité de groupe, sommes persuadés qu'il est encore temps de l'éviter. Nous nous mobilisons dès maintenant pour faire barrage à un dépeçage allant contre l'intérêt des salariés du groupe", préviennent-ils.

Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère : "Si mon nom disparaît au profit de Vincent Bolloré, j'en serai heureux"
Face à Vivendi, Arnaud Lagardère veut préserver l'autonomie de son pôle radios (Europe 1, Virgin, RFM)
Le groupe Lagardère perquisitionné par le parquet national financier
Arnaud Lagardère : "Zemmour n'est pas sur Europe 1 mais il a été sur RTL"
Voir toute l'actualité sur Arnaud Lagardère
Autour de Arnaud Lagardère
l'info en continu
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
TV
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte bientôt la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte...
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
TV
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa nomination à "Paris Match"
Presse
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa...
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti d'extrême-droite italien
TV
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti...