"VSD" condamné pour diffamation envers Marine Le Pen

Partager l'article
Vous lisez:
"VSD" condamné pour diffamation envers Marine Le Pen
Marine Le Pen
Marine Le Pen © Abaca
En accusant Marine Le Pen d'être une fêtarde, l'hebdomadaire "VSD" s'est rendu coupable de diffamation. Il devra s'acquitter de 2 euros de dommages et intérêts et de 3.000 euros au titre des frais de justice. Des amendes ont également été prononcées à l'encontre de VSD.

En janvier dernier, Marine Le Pen a engagé des poursuites judiciaires contre VSD pour diffamation, injure et atteinte à la vie privée après la publication, en décembre 2011, d'un article intitulé "Les secrets d'une fille à papa". La candidate du Front national à la présidentielle demandait au total 600.000 euros de dommages et intérêts.

À lire aussi
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un message lors de la dernière finale
TV
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un...
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut

Hier, le tribunal correctionnel de Paris a donné raison à Madame Le Pen, condamnant l'hebdomadaire du groupe Prisma à une amende de 1.000 euros ajoutée d'une seconde amende avec sursis de 1.000 euros pour avoir également posté sur son site internet. D'autre part, VSD devra en outre verser à Marine Le Pen 2 euros de dommages et intérêts, ainsi que 3.000 euros de frais de justice. VSD a en revanche été relaxé du délit d'injure.

L'article incriminé incluait les prénoms et le patronyme des trois enfants mineurs de Marine Le Pen ainsi qu'une photo "volée" (mais flouttée) les représentant. D'autre part, la députée européenne s'estimée diffamée et injuriée alors que le magazine la décrivait comme une fêtarde qui, "paradoxalement, c'est une fille qui aime manger, boire et baiser comme son père".

Dans son jugement, le tribunal a estimé que l'article incriminé imputait à Marine Le Pen "un comportement excessif et incontrôlé qui apparaît attentatoire à la considération".

Marine Le Pen
Marine Le Pen
Temps de parole dans les médias : Marine Le Pen en tête devant Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan
Marine Le Pen : "Il y a des médecins qui ont raconté n'importe quoi comme Michel Cymes"
France 3 Bourgogne accuse Marine Le Pen d'avoir "piraté" ses images
"Vous ne faites pas ce que vous voulez !" : Un journaliste s'accroche avec le groupe européen de Marine Le Pen
Voir toute l'actualité sur Marine Le Pen
Autour de Marine Le Pen
Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Dominique Grimault provoque un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Dominique Grimault provoque un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Audiences : Records pour "Les Z'amours", "Bienvenue chez nous" et "Questions pour un champion"
Audiences
Audiences : Records pour "Les Z'amours", "Bienvenue chez nous" et "Questions pour...
Vidéos Puremedias