10 ans d'Harry Roselmack dans "Sept à Huit" : TF1 célèbre son "Paris Match de la télévision"

Partager l'article
Vous lisez:
10 ans d'Harry Roselmack dans "Sept à Huit" : TF1 célèbre son "Paris Match de la télévision"
Harry Roselmack dans "Sept à huit"
Harry Roselmack dans "Sept à huit" © Christophe Chevalin / TF1
À l'occasion des dix ans à l'antenne d'Harry Roselmack, puremedias.com vous propose un coup de projecteur sur le newsmagazine de TF1.

À l'heure où sa grille connaît quelques turbulences, TF1 célèbre ses valeurs sûres. Ce midi, la chaîne a convié la presse - avec un peu de retard - à souffler les bougies des dix ans passés par Harry Roselmack à la tête de "Sept à huit", le magazine dominical produit par Éléphant. Une longévité notable aux commandes d'un programme qui n'a que peu varié de ligne éditoriale. L'occasion de jeter un coup de projecteur sur une marque qui perdure depuis 17 ans à l'antenne de TF1 et qui parvient encore à réunir plus de 3,5 millions de téléspectateurs chaque semaine.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...

"Premier newsmagazine télévisé de France"

Malgré une audience en baisse au fil des années, "Sept à Huit", créé en septembre 2000, contribue à "appuyer la puissance" de TF1 selon Catherine Nayl, la patronne de l'information de la Une. Très attaché à son bébé, Emmanuel Chain, créateur du "premier newsmagazine télévisé de France" - assure avoir pensé "Sept à Huit" comme un "Paris Match de la télévision" - et s'enorgueillit de performances qui feraient de lui "le huitième prime-time de TF1". Une formule un poil exagérée pour un programme qui fait un score téléspectateurs à peine supérieur à celui de "Money Drop", programmé en semaine.

Pour autant, si son enthousiasme doit être mesuré, il n'est pas forcément à jeter aux orties. Malgré dix-sept années d'existence, et l'arrivée du concurrent "66 minutes" sur M6 en 2006, "Sept à huit" est parvenu à conserver, avec une stabilité louable, tous les éléments qui font sa signature. Des portraits de Thierry Demaizière - plus de 600 à son actif ! - aux reportages marquants sur des sujets de société en passant par la présence d'Harry Roselmack - en place depuis septembre 2006 -, rien n'a changé, ou presque. Tout juste faut-il noter le lancement, en mai 2015, de "Sept à Huit Life", un "supplément" centré sur "le quotidien des Français", qui rassemble chaque semaine plus de 2 millions de téléspectateurs entre 17h15 et 18h15.

À l'heure où la vitesse de circulation de l'information déconcerte et inquiète, "Sept à huit" reste fidèle à sa promesse de prendre le temps pour raconter "un monde qui change". Une respiration salutaire et parfois nécessaire pour ceux qui préfèrent se couper du tumulte des réseaux sociaux et des chaînes d'information. La meilleure illustration restant assurément le portrait de Thierry Demaizière, pensé comme une "adaptation de la dernière page de Libé", dans lequel le poids des mots - et parfois le choc des images - prennent tout leur sens.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Martin

C'est même au dessus de Paris Match...



BA TF1 2018

Merci Harry.



Il n'y en a qu'une

Hate de voir le publi-communiqué pour les vingt ans du magazine, qui d'ici la saison prochaine battra le Droit de Savoir en terme de longévité. Qui l'aurait cru au temps de Hugues et de Ferrari ?



Sir Tainly

"À l'heure où la vitesse de circulation de l'information déconcerte et
inquiète, "Sept à huit" reste fidèle à sa promesse de prendre le temps
pour raconter "un monde qui change". Une respiration salutaire
et parfois nécessaire pour ceux qui préfèrent se couper du tumulte des
réseaux sociaux et des chaînes d'information" On dirait carrément le dossier de presse fourni par la chaîne !



Arnaud

Franchement, tu es injuste. C'est quand même au-dessus de Closer qualitativement parlant.



mmalicorne

Ben en 10 ans...Une autre question ?



mistertv

As tu deja regarde le magazine avant de dire ça ?
Bah non comme d'hab , j'imagine que pour toi " c'est tf1 , donc c'est "caca" ...



mmalicorne

Plutôt un Closer de la télé pas un "Paris Match de la télévision".



Baudouin, l'anti Cornu

Super article !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Victim" : France 2 lance une nouvelle série britannique le 7 octobre
Programme TV
"The Victim" : France 2 lance une nouvelle série britannique le 7 octobre
"Commissariat Central" : La saison 2 bascule sur W9 dès le 6 octobre à 17h50
Programme TV
"Commissariat Central" : La saison 2 bascule sur W9 dès le 6 octobre à 17h50
"The Twilight Zone : La quatrième dimension" arrive le 10 octobre sur Canal+
Programme TV
"The Twilight Zone : La quatrième dimension" arrive le 10 octobre sur Canal+
"Arrêtez Ali Baddou !" : Alain Finkielkraut agacé par le matinalier de France Inter
Radio
"Arrêtez Ali Baddou !" : Alain Finkielkraut agacé par le matinalier de France Inter
"On n'est pas couché" : Valérie Trierweiler polémiste chez Laurent Ruquier samedi soir sur France 2
TV
"On n'est pas couché" : Valérie Trierweiler polémiste chez Laurent Ruquier samedi...
"Criminal" : La nouvelle série policière ambitieuse de Netflix en ligne dès aujourd'hui
SVOD
"Criminal" : La nouvelle série policière ambitieuse de Netflix en ligne dès...
Vidéos Puremedias