À voir ce soir : Isabelle Adjani impressionnante dans "Carole Matthieu" sur Arte

Partager l'article
Vous lisez:
À voir ce soir : Isabelle Adjani impressionnante dans "Carole Matthieu" sur Arte
Bande-annonce de "Carole Matthieu" © Arte
L'iconique comédienne est à l'affiche d'un film engagé proposé ce soir sur Arte.

Evénement ce soir sur Arte. Sept ans après avoir proposé l'exceptionnel "La journée de la jupe", un drame social intense pour lequel Isabelle Adjani avait décroché le César de la meilleure actrice en 2010, la chaîne franco-allemande retrouve l'iconique interprète, dans le rôle-titre de "Carole Matthieu", un film ouvertement engagé au fort pouvoir d'interpellation.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon poste"
TV
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon...

Un thriller social glaçant sur la violence morale en entreprise

Pensé comme un thriller social, le film se propose de plonger dans le quotidien de Carole Matthieu, médecin du travail à Melidem, une banale entreprise de télé-conseil au sein de laquelle les salariés sont soumis à une pression permanente. Humiliations répétées, insultes et autres méthodes managériales parfois inhumaines y sont monnaie courante. De fait, Carole Matthieu est en première ligne pour faire face au mal-être de ses pairs. Une souffrance qui conduit logiquement à l'inévitable : le suicide de l'un des salariés.

Plongé au coeur de cet univers social ultra-violent, "Carole Matthieu" dresse le portrait d'une femme-éponge, consumée par le poids des douleurs qu'elle porte. Des douleurs qui lui sont étrangères et qui finissent par devenir siennes. Des douleurs qui contribuent à détruire son propre psyché. Des douleurs qui habitent en permanence chaque expression de son visage. Des douleurs qui sont finalement celles de milliers de personnes qui doivent quotidiennement y faire face dans le milieu du travail.

Adjani, magistrale

Interpeller sur cette réalité est l'évidente raison d'être de "Carole Matthieu". Tout comme "La journée de la jupe" qui jetait un éclairage criant de réalisme sur la détresse des professeurs abandonnés à leur sort dans des établissements de quartiers difficiles. In fine, derrière le jeu extrêmement fort d'Isabelle Adjani, les deux films se ressemblent parqu'ils ont en commun de dresser ce même tableau glaçant des violences sourdes qui transcendent notre société.

Le souci du réalisme pregnant de "Carole Matthieu" ne doit rien au hasard. Le film est librement inspiré du roman de Marie Ledun, "Les visages écrasés". Par ailleurs, durant le tournage, le réalisateur Louis-Julien Petit ("Discount") a mené un long travail d'enquête sur le terrain auprès de médecins du travail. En définitive, interrogée par "Le Parisien", Isabelle Adjani confie espèrer que "Carole Matthieu (fasse) prendre conscience que nous participons à une société qui parfois pousse l'humain à bout", ajoutant qu'elle souhaite que ce film "engage une réflexion citoyenne".

"Carole Matthieu"
Un film réalisé par Louis-Julien Petit
D'après l'ouvrage de Marie Ledun, "Les visages écrasés"
Avec Isabelle Adjani (Carole Matthieu)
À voir ce soir, à 20h55, sur Arte

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Eyle Bay

Articulation approximative aussi par moment. Mais avec ses cinq César, on peut lui pardonner..



L'Œil de Moscou

Il me semble que tu avais évoqué son quartier de naissance (à côté de la rue où tu as vécu) dans un vieux message d'Ozap.



hexokynase

Je suis tombé dessus, j'ai regardé deux minutes le manager malmener une employée et ensuite j'ai changé, impossible pour moi d'assister à ce genre de scène, même en film.



Val

Téléfilm absolument nul. Réalisation genre 1970, jeu d'acteurs moyenâgeux. Adjani plombe excessivement le tout.

Quel dommage, le sujet était pourtant passionnant.



Backpacker

Oui aussi, mais nonobstant son talent, elle est un éternel second rôle.



Backpacker

Plus que le scénario bourré de clichés lourdingues, c'est la confrontation Huppert-Frot que j'ai trouvé sympa et drôle dans "Les soeurs fâchées".
Bien-sûr. C'est l'âge d'or du cinéma italien. Fellini un géant. Et Pasolini. Sinon il y a aussi les Rossellini, père réalisateur et fille actrice et réalisatrice. Oui "La Strada" est sans doute le meilleur film italien de tous les temps, sans doute avec "Affreux, sales et méchants" de Scola, un autre géant du cinéma italien.
Après, il y a d'autres chefs-d'oeuvre internationaux que "La Strada".



Baudouin

Nous avons tous les deux oublié Judy Dench ;-)



Baudouin

"Les Soeurs Fâchées" vu au cinéma ne m'a pas fait bouger le moindre cil. Désolé. Catherine Frot est une très bonne actrice (La Dilettante, excellent) mais je ne peux pas la ranger dans la catégorie Guilietta Masina tout de même. As-tu vu "La Strada", ce chef d'oeuvre à nul autre pareil ?



Backpacker

Question de goût certes. Il faut dire que Huppert choisit volontairement des rôles détestables à souhait, de femmes castratrices et cruelles la plupart du temps. Mais reconnais-lui un très grand talent. Huppert sait absolument tout jouer, prendre des risques énormes et se remettre en question d'une production à une autre. Même Deneuve n'a jamais autant osé. Et dans "Les soeurs fâchées", elle ne t'a pas fait rire? C'est plutôt Catherine Frot qui est drôle cela dit. Et en voici encore une grande actrice, Catherine Frot.



Baudouin

Tu savais qu'Audrey Hepburn était née à Bruxelles ?



Eyle Bay

Haha! Toujours drôle de voir Arte encensée sur ce site. Tellement incongru aussi :)



L'Œil de Moscou

Ah oui, c'est du lourd en effet. J'ai toujours eu un peu de mal avec son côté revêche et garçon manqué, mais c'était une immense actrice.



bigtv

La Strada , Giuletta , j'en pleure rien que d'y penser , Judy garland dans " A star is born "même ressenti , des actrices rares au potentiel émotionnel hors norme ...........



Nesse

Vous oubliez Possession â 22H30.



Withnail

C'est vrai qu'Audrey Hepburn, en plus d'être une des plus belles actrices de tous les temps, était sans doute la meilleure incarnation de la comédie romantique de l'âge d'or hollywoodien (elle ne fait finalement que très peu de drames). Une sorte de muse parfaite pour les réalisateurs en recherche de la jeune femme moderne, vive d'esprit, charmante et fine.

Pour "l'Ombre d'un Doute" c'est plus Joseph Cotten qui m'a marqué dans ce film (qui est peut-être, au passage, le plus hitchcockien des films d'Hitchcock).



Baudouin

Alors je choisirais plutôt Katharine du même nom. Une gigantesque actrice selon moi ;-)



Nina Ritchie

Les ravages, impressionnants ,de la chirurgie esthétique...enfin ,sa chanson "pull marine"est une merveille ! je préfère rester sur cette image ...



Nesse

Isabelle toujours sublime dans ses films.



L'Œil de Moscou

Pour moi, Audrey Hepburn reste insurpassable.
J'ai aussi été marqué à vie par la prestation de Teresa Wright dans l'"Ombre d'un doute" d'Hitchcock.



Baudouin

Oui, enfin, elle a surtout été cantonnée aux rôles de concierges ou de femmes de ménage. Un peu comme Philippe Castelli ou Jacquie Sardou.
En même temps, et loin de moi de vouloir parler physique ingrat mais soyons honnêtes : je l'imagine mal en jeune première dans une comédie romantique ;-)))



Withnail

Moi aussi. Ça m'a permis de découvrir qu'elle est toujours parmi nous. Et ensuite de me souvenir qu'elle a joué dans l'improbable "Pétrole ! Pétrole !" avec Bernard Blier en émir saoudien.

Bon, elle a quand même de tout petits rôles dans de vrais grands films : Playtime, Jeux Interdits, les Choses de la Vie. C'est déjà pas mal.



Baudouin

J'ai pris les cinq actrices qui m'ont fait vibrer de manière irrationnelle au cinéma. Toutes celles que tu cites sont évidemment d'immenses actrices mais j'ai dû faire un choix.
Au passage, je ne supporte pas Isabelle Huppert. Ceci dit, elle m'a bien fait rire dans "Amateur" de Hal Hartley et dans "Huit Femmes" de François Ozon.



Withnail

Les hommages que font (ou ne font pas) les chaines définissent finalement assez bien ce qu'elles sont vraiment...



Baudouin

Nostalgie https://uploads.disquscdn.com/...



Baudouin

Je viens d'aller voir sa fiche wiki.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
TV
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
TV
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
Programme TV
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième trimestre 2019
SVOD
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième...
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
TV
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
SVOD
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
Vidéos Puremedias