Accusée d'avoir mené "un débat politique" avec Jordan Bardella, la journaliste Barbara Olivier-Zandronis retirée de l'antenne

Partager l'article
Vous lisez:
Accusée d'avoir mené "un débat politique" avec Jordan Bardella, la journaliste Barbara Olivier-Zandronis retirée de l'antenne
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
Manuel Bompard à propos du retrait de l'antenne desur RCI Guadeloupe de Barbara Olivier-Zandronis dans "Télématin" le lundi 11 décembre 2023. © Jonathan Rebboah / Panoramic / Bestimage
"Nous ne sommes pas une radio d'opinion", a justifié la chaîne RCI-Guadeloupe.

Une interview qui l'a poussée vers la sortie. La journaliste Barbara Olivier-Zandronis, présentatrice de la radio privée RCI en Guadeloupe a été écartée de l'antenne après un échange tendu avec le président du Rassemblement national (RN) Jordan Bardella. Son éviction a suscité ce dimanche 10 décembre de nombreux commentaires désapprobateurs venus de la gauche. Dans la séquence diffusée dans le journal de 13 heures de la station de radio le vendredi 8 décembre 2023, la présentatrice déplorait notamment que l'eurodéputé d'extrême droite ne porte "pas de propositions" au Parlement européen, malgré un haut taux de présence.

À lire aussi
"C'est un plaisir intact !" : Dix ans après RTL, Jean-Pierre Foucault de retour à l'animation d'une émission radio sur Europe 1
Radio
"C'est un plaisir intact !" : Dix ans après RTL, Jean-Pierre Foucault de retour à...
Richard Branson relance "Virgin Radio" en France
Radio
Richard Branson relance "Virgin Radio" en France
"Pour le RN, CNews est un centre de formation" : Philippe Caverivière dézingue la chaîne info du groupe Canal+
Radio
"Pour le RN, CNews est un centre de formation" : Philippe Caverivière dézingue la...
En écoutant Pascal Praud, "j'ai commencé à avoir des boutons" : Jean-Luc Hees claque la porte du comité d'éthique d'Europe 1 un mois à peine après sa nomination
Radio
En écoutant Pascal Praud, "j'ai commencé à avoir des boutons" : Jean-Luc Hees...

"Vous m'agressez depuis neuf minutes"

Plusieurs fois durant l'interview, la journaliste a recadré son invité, tentant d'obtenir des réponses à ses questions alors que celui-ci répondait sur d'autres sujets. "Je suis obligée de vous couper puisque ici, on ne parle pas de l'Assemblée nationale, on parle du Parlement européen donc pourquoi les députés du Rassemblement national ne votent pas les lois en faveur des RUP (régions ultra-périphéques, ndlr), nos régions", a-t-elle par exemple demandé lorsque l'élu défendait une proposition de Marine Le Pen à l'Assemblée nationale en réponse à une question relative à l'absence de votes des eurodéputés du RN concernant les dispositions relatives aux territoires ultra-marins.

À LIRE AUSSI : "Vous êtes tombé bien bas" : Jordan Bardella étrille Thomas Sotto dans "Télématin" après une question sur Jean-Marie Le Pen

À l'issue de leur échange, Jordan Bardella a à son tour interrogé la journaliste, lui demandant dans quel parti politique elle avait sa carte. "Vous m'agressez depuis à peu près neuf minutes en faisant les questions et les réponses", a-t-il déploré, avant d'ajouter que "les écoles de journalisme ne sont plus ce qu'elles étaient". Malgré ces attaques personnelles, la journaliste est restée dans le cadre de son interview, répétant ses questions et terminant en remerciant son interlocuteur.

En CDD depuis septembre, Barbara-Olivier Zandronis a ensuite été démise de ses fonctions à la tête du journal de la mi-journée tout en conservant sa place dans la rédaction insiste la direction de la station.

"Nous ne sommes pas une radio d'opinion", justifie la chaîne

"Ce n'est pas la première rédaction au monde où quelqu'un est retiré de l'antenne quand il y a un couac", a justifié ce dimanche Hervé de Haro, directeur délégué de RCI Guadeloupe auprès de l'AFP. Il estime qu'au-delà d'une interview, la journaliste a mené "un débat politique". "Nous ne sommes pas une radio d'opinion, et si cela avait été un autre parti cela aurait été la même chose", a-t-il insisté.

Cette mise à l'écart a provoqué de vives réactions politiques, principalement à gauche de l'échiquier. Cinq parlementaires de Guadeloupe, les députés Elie Califer, Max Mathiasin, Olivier Serva et les sénateurs Victorin Lurel et Solanges Nadille, ont exprimé leur "indignation" dans une lettre ouverte, estimant que "la véritable essence de la liberté de la presse est incarnée lorsque les hommes politiques sont confrontés avec des questions fondamentales et franches".

La France insoumise déplore "une indignation à géométrie variable"

Sur X, le nouveau nom de Twitter, le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon a fait le parallèle entre les réactions suscitées par sa publication à l'encontre de la journaliste de LCI Ruth Elkrief une semaine plus tôt et le peu de soutien adressé à Barbara Olivier-Zandronis. "Cette indignation à géométrie variable est l'aveu d'une dérive nauséabonde", a-t-il estimé. Interrogé par Thomas Sotto dans "Télématin" ce lundi 11 décembre, le député LFI des Bouches-du-Rhône Manuel Bompard a déploré que la journaliste guadeloupéenne n'a pas "obtenu le même soutien assez unanime qui a été exprimé après la polémique sur Ruth Elkrief. (...) J'observe juste que quand cette journaliste-là a été écartée de l'antenne parce qu'elle a interrogé soi-disant un peu trop vivement M. Bardella, il n'y a pas le même concert de soutien qu'il y a eu alors que Ruth Elkrief avait utilisé des pratiques à mon égard que je trouvais inacceptables".

Dans un communiqué, le groupe RCI dit considérer "toute ingérence dans (son) entreprise comme inacceptable". "Un média n'est pas un espace où un journaliste donne son opinion", "le rôle d'un journaliste [....] est de donner la parole et de travailler les interviews". Le retrait de Barbara Olivier-Zandronis de la présentation du journal de 13 heures "est une décision d'entreprise", explique le groupe, "motivée par notre engagement envers l'amélioration continue de notre média et le développement professionnel de nos journalistes".

La direction de RCI insiste : Barbara Olivier-Zandronis "n'a pas été mise à pied, ni exclue de l'antenne. Elle demeure partie intégrante de la rédaction". Le groupe dit également refuser "toute complaisance, indépendamment des relations et des pressions externes. Nous considérons toute ingérence dans notre entreprise comme inacceptable."

l'info en continu
"Tropiques Criminels" : France 2 annonce la date de lancement de la 5e saison de la série avec Sonia Rolland et Béatrice de La Boulaye
TV
"Tropiques Criminels" : France 2 annonce la date de lancement de la 5e saison de...
"Cette remise de médaille est nulle et non avenue" : Gilles Verdez étrille la Légion d'honneur décernée à Thierry Ardisson
TV
"Cette remise de médaille est nulle et non avenue" : Gilles Verdez étrille la...
"Mariés au premier regard : La vie d'après" : M6 lance la nouvelle saison de son format dérivé de l'émission sur 6Play
TV
"Mariés au premier regard : La vie d'après" : M6 lance la nouvelle saison de son...
"Vous n'avez pas le droit de vous en prendre à mes enfants" : un candidat de "Koh-Lanta" dénonce (encore) la haine sur les réseaux sociaux
TV
"Vous n'avez pas le droit de vous en prendre à mes enfants" : un candidat de...
JO de Paris 2024 : Nikos Aliagas va animer la cérémonie d'allumage de la flamme olympique... en Grèce
TV
JO de Paris 2024 : Nikos Aliagas va animer la cérémonie d'allumage de la flamme...
"Ils ont essayé de me tuer !" : Christophe Beaugrand dévoile les coulisses de la bande-annonce de "Secret Story"
TV
"Ils ont essayé de me tuer !" : Christophe Beaugrand dévoile les coulisses de la...