Affaire DSK : Le coup de gueule d'Elisabeth Badinter

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire DSK : Le coup de gueule d'Elisabeth Badinter
DR
DR © Elisabeth Badinter, le 6 juillet sur France Inter.
"Il est insupportable qu'on se serve d'une possible injustice pour faire avancer une cause" a-t-elle lancé à certaines féministes sur l'antenne de France Inter.

Très silencieuse jusqu'alors, la philosophe Elisabeth Badinter s'est exprimée pour la première fois sur l'affaire DSK ce matin au micro de France Inter. « On ne m'a pas entendue car je trouvais que la seule attitude convenable était de se taire pour l'instant (...) Par rapport aux deux, je ne savais rien, comme tous les autres, il était prématuré de tenir des propos sur l'un ou sur l'autre » a-t-elle expliqué.

"C'est une honte"



Ce qui ne l'a pas empêchée de revenir sur les propos qui ont été tenus par la classe politique au plus chaud de l'affaire. Un seul l'a choquée, celui de Jean-François Kahn, « sur le troussage des domestiques ». Mais elle a farouchement défendu Jack Lang qui avait été épinglé pour sa petite phrase, « il n'y a pas mort d'homme ». Pour la philosophe, cette déclaration a été tronquée par la plupart des médias qui l'ont reprise : « C'est une honte ! Les féministes qui s'en sont pris à ce propos et la presse dans son ensemble de ne pas citer la phrase en intégralité (...) J'attends que les politiques les éditorialistes et les féministes arrêtent de prendre des propos comme ça pour simplement conforter les leurs, c'est inadmissible ! ».

Quant au combat des féministes, elle le juge « parfaitement légitime ». Mais elle a fustigé celles « qui ont piétiné la présomption d'innocence ». « J'ai été très frappée de voir des féministes sans attendre un instant qui avaient ce comportement là. Mais pire encore, depuis que nous avons tous des doutes, est-ce qu'il n'aurait pas été convenable de la part de ceux et celles qui ont crié le plus fort d'avoir un mot de regret ? » a lancé Elisabeth Badinter. « Est-ce qu'on peut profiter de cette affaire ? Je trouve ça obscène ! On ne se sert pas d'une possible injustice pour faire avancer une cause » a-t-elle fustigé.

"Leur parole sera moins crédible"



« J'entends depuis deux jours, "l'affaire DSK aura au moins eu ça de bon, elle aura libéré la parole des Françaises". Et bien je regrette, je ne suis pas sûre qu'elle soit libérée, je redoute même que cela se retourne contre les véritables victimes de viol (...) Parce que leur parole sera moins crédible  » estime Elisabeth Badinter. On se souvient tous de celles et ceux qui ont été critiqués pour ne pas avoir suffisamment défendu Nafissatou Dialo. « Quand il s'agit de crime sexuel, que ce soit la parole des femmes ou des enfants, elle est devenue sacrée. Moi jai gardé en tête l'affaire d'Outreau, on en a tiré aucune leçon » a-t-elle expliqué. L'intégralité de son interview est disponible ci-dessous.

Elisabeth Badinter
Elisabeth Badinter
"C à vous" : Elisabeth Badinter trouve "lamentable" que les féministes soient si "silencieuses" sur l'affaire Mila
Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias