Alain Finkielkraut insulté par des Gilets jaunes : "Pour eux, j'étais une grosse merde sioniste"

Partager l'article
Vous lisez:
Alain Finkielkraut insulté par des Gilets jaunes : "Pour eux, j'étais une grosse merde sioniste"
Alain Finkielkraut sur LCI © LCI
Le philosophe était l'invité de Bénédicte Le Chatelier ce dimanche matin sur LCI au lendemain de l'agression verbale dont il a été victime à Paris.

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Samedi après-midi, en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Paris, le philosophe Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie par des individus qui l'ont couvert d'insultes et d'accusations en tous genres, lui reprochant ses prises de position en faveur d'Israël. Sur la scène captée par le site Yahoo Actualités, on peut ainsi entendre tour à tour des manifestants lui lancer : "Sale sioniste !", "Facho !", "Rentre chez toi en Israël !" ou encore "T'es un haineux, tu vas mourir !". Une scène condamnée par la classe politique, à commencer par le président de la République qui a dénoncé sur Twitter ces "injures antisémites".

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"C'était d'une violence pogromiste"

Alain Finkielkraut était sur le plateau de Bénédicte Le Chatelier ce dimanche matin sur LCI pour revenir sur cet événement. Il a expliqué qu'il s'apprêtait à rentrer chez lui au moment où il est tombé sur la manifestation des Gilets jaunes. Voulant observer de plus près le cortège, il aurait immédiatement été pris à partie. "J'ai été pris à partie de manière très violente. Ils avaient vraiment envie d'en découdre. Certains d'entre eux voulaient me casser la gueule. C'était d'une violence pogromiste", a-t-il témoigné tout en affirmant qu'il n'avait pas entendu l'expression "Sale juif !".

Pour lui, cette haine à son égard est "très antérieure au mouvement des Gilets jaunes", rappelant qu'il avait déjà été pris à partie deux fois auparavant lors de manifestations, la première fois remontant à 2014. "Leur religion était faite sur ma personne : j' étais une grosse merde sioniste. (...) Et à ce titre-là, je devais être immédiatement expulsé", a résumé Alain Finkielkraut à propos des insultes entendues dans la bouche de manifestants hier. Pour lui, les médias ont une part de responsabilité dans le contexte de violence verbale actuelle. Ils auraient trop longtemps ignoré une partie de la population, devenue désormais ultra visible depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. "Passer du jour au lendemain de l'ombre à la lumière ça vous monte à la tête", a-t-il dit à propos des Français qui manifestent.

Et de résumer quelques instants plus tard : "Je ne suis ni une victime, ni un héros". Si l'intellectuel a affirmé qu'il ne porterait pas plainte, il a avoué être curieux de savoir qui sont vraiment ses agresseurs et "à quelle mouvance ils appartiennent". De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "injure publique". puremedias.com vous propose de découvrir une partie des explications d'Alain Finkielkraut.

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
"Arrêtez Ali Baddou !" : Alain Finkielkraut agacé par le matinalier de France Inter
"Ce n'est pas comme ça que j'ai envie de voir des femmes" : Alain Finkielkraut dézingue le football féminin sur CNews
Alain Finkielkraut dénonce la Une "mensongère" de "Valeurs Actuelles"
Voir toute l'actualité sur Alain Finkielkraut
Sur le même thème
l'info en continu
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Radio
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal Football Club" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal...
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour en forme
Audiences
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour...
Camille Combal quitte Virgin Radio
Radio
Camille Combal quitte Virgin Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Une saison 3 pour "The Rookie"
TV
Une saison 3 pour "The Rookie"
Vidéos Puremedias