Alain Finkielkraut viré de LCI : Pas de manquement de la chaîne après des propos sur l'inceste, selon le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Alain Finkielkraut viré de LCI : Pas de manquement de la chaîne après des propos sur l'inceste, selon le CSA
Alain Finkielkraut sur LCI © Dailymotion
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'est penché sur la séquence qui a conduit à l'éviction du philosophe de la chaîne d'information du groupe TF1.

Pas de sanction. Dans une décision publiée hier, prise en assemblée plénière le 19 mai dernier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel n'a pas relevé de manquement concernant une séquence de LCI qui avait fait polémique. Invité de "24h Pujadas" le 11 janvier, Alain Finkielkraut avait tenu des propos sur l'inceste, en plein coeur de l'affaire Olivier Duhamel, qui avaient conduit à son éviction de la chaîne en tant que chroniqueur.

À lire aussi
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle "Libération"
TV
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle...
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des streamers
TV
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression de la redevance télé
TV
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression...

"Il faut savoir s'il y a eu consentement ou non"

Pour rappel, après avoir qualifié de "très graves", d'"inexcusables" et de "crime abominable" les faits reprochés à Olivier Duhamel, Alain Finkielkraut avait ensuite dénoncé "l'époque" de la "société victimaire". Il avait rappelé que la Justice était fondée sur le principe du contradictoire et la "recherche du cas dans sa singularité". L'Académicien avait également pointé du doigt "des plateaux de télévision" devenus selon lui "des tribunaux avec une surenchère dans la condamnation". "Y a-t-il eu consentement ? À quel âge ça a commencé ? Y a-t-il eu ou non une forme de réciprocité ? On vous tombe immédiatement dessus", avait interrogé Alain Finkielkraut.

"Parce qu'on parle d'un enfant de 14 ans !", avait tenu à préciser David Pujadas. "Et alors? On parle d'un adolescent... Ce n'est pas la même chose !", avait corrigé le philosophe. Et d'insister : "Ce n'est pas la même chose. Même pour spécifier le crime, il faut savoir s'il y a eu consentement ou non". Avant de regretter : "À chaque fois que vous voulez faire une distinction, ça apparaît comme une absolution. À chaque fois que vous recherchez la spécificité, on vous accuse à peu près de complicité de crime".

"LCI me bâillonne"

Reprises sur les réseaux sociaux, la séquence avait alors choqué les internautes. De son côté, LCI avait pris la décision d'évincer le philosophe de l'émission dans laquelle il était chroniqueur tous les lundis. "C'est une éviction d'une incroyable goujaterie. LCI me bâillonne. Je suis sous le choc. On ne vire pas les gens pour ça", s'était-il énervé dans les colonnes du "Parisien" quelques jours plus tard. Et de poursuivre : "Comme si j'avais commis un délit irrémédiable. Mais qu'on écoute mes propos dans leur intégralité ! Et si on les trouve toujours ambigus, qu'on me demande de m'expliquer à l'antenne".

Plusieurs mois plus tard, saisi à ce sujet, le CSA a "noté le caractère ambigu de certains de ces propos" mais "a relevé que leur auteur avait explicitement condamné les faits d'inceste sur mineurs de moins de 15 ans". "Dans ces conditions, il n'a pas relevé de manquement à l'obligation de maîtrise de l'antenne, ni à l'obligation de ne pas inciter à des pratiques ou comportements dangereux, délinquants ou inciviques. Il n'est donc pas intervenu auprès de la chaîne", a indiqué le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui a "pris acte de la décision des responsables de la chaîne d'arrêter les chroniques de l'intéressé à la suite des propos qu'il avait tenus".

Barbara Lefebvre avait conseillé aux gens souhaitant l'euthanasie de "sauter d'un pont"

Par ailleurs, le gendarme de l'audiovisuel s'est également penché sur une séquence de "24h Pujadas" sur LCI datant du 6 avril dans laquelle l'éditorialiste Barbara Lefebvre avait conseillé aux personnes souhaitant l'euthanasie de "sauter d'un pont". Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a "constaté que les propos en cause avaient été tenus dans le cadre d'un échange contradictoire" et a "relevé que si ces propos avaient été manifestement excessifs", "ils n'avaient pas incité à commettre des actes dangereux". De plus, il a "estimé que ces propos ne portaient pas atteinte à la dignité des personnes atteintes de maladies incurables". "Dans ces conditions, aucun manquement de la chaîne à ses obligations n'a été relevé", a déclaré le CSA.

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
"C Politique-ment correct'" : Alain Finkielkraut s'en prend à "C Politique" sur France 5, Karim Rissouli lui répond
"Ca a commencé ?!" : Alain Finkielkraut se croit hors antenne face à Pascal Praud sur CNews
"LCI me bâillonne" : Alain Finkielkraut enrage après son éviction de LCI
Voir toute l'actualité sur Alain Finkielkraut
l'info en continu
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle "Libération"
TV
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle...
Audiences : Record pour "C ce soir" et "C dans l'air", "Ici tout commence" au plus bas
Audiences
Audiences : Record pour "C ce soir" et "C dans l'air", "Ici tout commence" au plus...
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des streamers
TV
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des...
Audiences access 20h : "Quotidien" signe son record, "TPMP" en baisse avec Bénaïm, "Plus belle la vie" en recul
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" signe son record, "TPMP" en baisse avec Bénaïm,...
Audiences access 19h : Nagui leader en baisse, "DNA" faible, "C à vous" et "Objectif Top Chef" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader en baisse, "DNA" faible, "C à vous" et...
Audiences : "Rebecca" retrouve la tête sur TF1, "Le meilleur pâtissier" au plus haut, Miou-Miou démarre bien sur Arte
Audiences
Audiences : "Rebecca" retrouve la tête sur TF1, "Le meilleur pâtissier" au plus...