Alexandra ("Koh-Lanta") : "Cette saison était faite pour moi"

Partager l'article
Vous lisez:
Alexandra ("Koh-Lanta") : "Cette saison était faite pour moi"
Générique de la saison "Les 4 Terres" de "Koh-Lanta". © Laurent Vu / ALP / TF1
La gagnante de la saison "Les 4 terres" du jeu d'aventures de TF1 se confie à puremedias.com.

Elle revient sur son aventure. Vendredi dernier, sur TF1, Alexandra a remporté la saison "Les 4 Terres" de "Koh-Lanta", produite par Adventure Line Productions et présentée par Denis Brogniart . En final face à Brice, celle qui a représenté les couleurs de l'Est, aux côtés notamment de Bertrand-Kamal, Hadja et Loïc, a été sacrée gagnante et a remporté un chèque de 100.000 euros. Trois jours après le dernier épisode du jeu d'aventure, Alexandra se confie auprès de puremedias.com.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

puremedias.com : Quelques jours après la finale, vous êtes-vous remise de votre victoire ?
Alexandra
: Non. Je ne suis pas remise de la finale. C'était vraiment plein d'émotions.

Vous attendiez-vous à gagner ?
Si on reprend depuis l'épreuve des poteaux, je n'ai jamais pensé gagner car j'étais en face de Brice et Loïc. Au moment du jury final, quand j'étais avec Brice, j'ai senti beaucoup de bienveillance de la part des autres candidats. Là, je me suis dit qu'il était possible que je gagne.

Ils ont dit
"J'ai eu de la peine pour Brice"
Alexandra

A quoi avez-vous pensé lorsque Denis Brogniart a annoncé votre victoire vendredi ?
J'ai pensé à mes filles. J'étais fière d'avoir réussi mon objectif : leur montrer qu'il ne faut rien lâcher, qu'on peut y arriver et qu'il faut croire en ses rêves. Il faut toujours avoir de la volonté et de la détermination. J'ai été touchée par les votes du jury final et j'ai eu de la peine pour Brice.

Pourquoi avez-vous eu de la peine pour Brice ?
Il m'a fait de la peine. Je le voyais. C'est normal. Je gagnais face à lui. Il a perdu. Il y croyait aussi. Ca m'a touché aussi. Puis, cette émission était riche en émotion. Pour moi, c'était difficile par rapport à l'hommage rendu à Bertrand-Kamal. C'était une soirée vraiment éprouvante.

Vous avez débuté cette saison de "Koh-Lanta" en petite forme. Qu'est-ce qui vous a fait tenir toute la saison ?
Au tout début, je suis arrivée malade. Je n'étais pas en forme. Chez les Verts, Bertrand-Kamal m'a réconfortée. Il m'a donné sa confiance. Il me disait : "Ne lâche rien ! Allez !". Il m'a beaucoup soutenue dans cette aventure quand c'était très dure. Petit à petit, quand on a eu de belles victoires chez les Verts et que j'arrivais à aider aux victoires, ça allait de mieux en mieux. J'arrivais à mieux m'intégrer. C'était comme ça tout au long de l'aventure. J'ai créé de plus en plus de liens d'affinités. Je voyais que j'étais capable de réaliser des choses aussi. Ca m'a donné confiance en moi.

Quel a été le déclic ?
Il n'y a pas eu spécialement de déclic. C'était très progressif. Après, chez les Verts, vu mon état, le déclic a vraiment été les mots de Bertrand-Kamal, quand il m'a fait confiance. Ce sont les premières épreuves. Ils m'ont écoutée lors des épreuves en équipe. Je me suis dit : "Même dans ton état, tu peux aider et tu peux être là ! Tu peux continuer à te battre !". Ces épreuves, on les faisait unis ! On sortait de l'îlot de l'exil !

Ils ont dit
"J'avais peur en venant dans 'Koh-Lanta' de faire face à des stratégies et des querelles"
Alexandra

Quelles ont été les choses les plus difficiles à vivre au cours de l'aventure ?
Les conseils avec les départs des aventuriers. Aussi, il y avait beaucoup le manque de mes filles parce que je suis maman. Le froid et la pluie, je l'appréhendais énormément. On était arrivés à la fin de la saison des pluies. Les nuits étaient très dures. Evidemment, il y avait la faim. C'était un combo. J'avais aussi peur d'avoir du mal à m'intégrer. Je suis quelqu'un de très réservé. Comme je n'avais plus de voix dès le départ, ce n'était pas facile de faire face à de forts caractères. C'était un peu compliqué à ce niveau-là.

Qui retenez-vous comme grands candidats de cette saison de "Koh-Lanta" ?
Bertrand-Kamal, Loïc, Jody et Angélique. Il y en a d'autres que j'ai beaucoup appréciés. Il y en a plein. Mais, eux, c'était mes premiers alliés.

Pensez-vous comme Alix que c'est une saison de "bisounours" ?
Je ne dirais pas "bisounours". Pour ma part, j'avais peur en venant dans "Koh-Lanta" de faire face à des stratégies et des querelles. Je suis très sensible. Je manque de confiance en moi. Je suis timide et réservée. Ce que j'ai retenu à la fin de cette aventure, ce n'était vraiment pas ça. Au contraire, c'était le partage qu'on a eu ensemble, dans les conforts, sur le camp, dans les difficultés. On se soutenait tous. Il y avait de l'amour, de la bienveillance, toutes ces valeurs qui aujourd'hui font aussi voir la vie différemment. Ca m'a vachement émue et touchée. Je pense que c'est ça qu'il faut retenir. Et c'est vraiment à l'image de Bertrand-Kamal. C'est sa saison. Il était le symbole du partage, du sourire, de la joie, de la générosité. Il pensait aux autres avant lui. Donc, oui, il y a eu beaucoup de bienveillance dans cette saison. Ca tombait bien pour moi. Cette saison était peut-être faite pour moi, sur ce critère-ci. Ca correspondait à mon caractère aussi.

Il y a tout de même eu une stratégie de dernière minute lors du dernier conseil. Les garçons ont éliminé Angélique. Est-ce que vous vous y attendiez ?
Franchement, on en avait parlé avec Angélique. On a eu un doute. Mais on n'est pas allées plus loin que ça. Je pense qu'on a baissé nos gardes. C'est bête... On avait senti quelque chose, mais on n'a pas creusé plus loin. On en avait juste parlé. Je ne sais pas ce qu'on aurait pu faire également. On ne s'est pas assez méfiées alors que d'habitude on faisait vraiment attention.

Ils ont dit
"Je ne suis pas quelqu'un de calculatrice"
Alexandra

Lors de l'épreuve d'orientation, vous avez mis beaucoup de temps à trouver le fameux poignard. Avez-vous eu peur de craquer ?
L'épreuve d'orientation est vraiment l'épreuve qui demande les qualités que je voudrais mettre en avant dans "Koh-Lanta". Il ne faut rien lâcher. Avec l'envie et la détermination, on peut réussir. Quand on cherche depuis cinq heures et demi, c'est vraiment ça qu'il nous reste. Il faut toujours de la volonté. Je me boostais pour ne rien lâcher car ça devenait très compliqué.

Lors de l'épreuve des poteaux, vous êtes tombée la première. Si vous l'aviez gagnée, qui auriez-vous choisi ?
Tout au long de mon aventure, j'ai toujours privilégié l'affect dans mes choix. Je ne suis pas quelqu'un de calculatrice. Je vis au jour le jour. Mon but était d'avancer le plus loin possible avec les personnes que j'apprécie. Ensuite, je ne me voyais pas gagner aux poteaux et je ne me voyais pas gagner aux votes du jury final. Donc, je ne m'étais pas fait de plans sur la comète. Je n'avais pas réfléchi à ça. Forcément, j'aurais choisi Loïc. On était liés. On était un binôme. C'est facile à dire quand on n'est pas face au choix. Mais comme ça a été ma façon de penser tout au long de l'aventure, je l'aurais certainement choisi.

Mais finalement, c'est Brice qui a remporté les poteaux. Il vous a choisie et c'est vous qui avez gagné. Vous avez remporté 100.000 euros. Savez-vous ce que vous ferez de cette somme ?
Une grande partie ira pour mes filles et leur avenir. C'est pour elles que j'ai participé à "Koh-Lanta". Je donnerai une partie pour le Fonds pour Bertrand-Kamal, de la Fondation Arc, pour aider la recherche contre le cancer du pancréas. J'en profite pour refaire un appel aux dons. Puis, j'offrirai un voyage à mon papa. Il m'a aidée avec les filles quand je n'étais pas là.

Ils ont dit
"Je me demande surtout quand est-ce que je vais dormir !"
Alexandra

Seriez-vous prête à repartir pour une nouvelle saison de "Koh-Lanta" ?
Quand on participe à "Koh-Lanta", on est dans un état d'esprit particulier. J'étais très déterminée. Je m'étais entraînée avant. Si j'y retourne, j'ai peur de gâcher l'aspect "rêve". Je suis encore dans l'émotion de cette aventure. Je ne me suis pas projetée à un retour. Puis, on a l'envie d'y retourner quand on a perdu l'émission. On a un esprit de revanche. Moi, je suis allée au bout. Je ne sais pas si j'ai envie de le refaire.

Et accepteriez-vous de participer à une autre émission à la télévision, d'aventure ou non ?
Je ne sais pas. Je suis encore bouleversée par la finale. Demain, je vais au travail. Il faut que je pense à ramener les petits fours. Ce sont ça mes priorités. Je vais essayer de trouver un mi-temps pour passer plus de temps avec mes filles. Je suis dans des objectifs très terre à terre. Après, on verra bien. S'il y a une proposition qui me plaît et que j'arrive à me projeter, pourquoi pas. Mais aujourd'hui, dans ma tête, je n'y pense pas (rires).

Merci beaucoup. Vous devez aussi être fatiguée de ce marathon d'interviews...
Oui, je pense déjà à ça en ce moment. En venir au bout de cette journée. (rires) Je n'ai pas encore la tête à me dire : "Je vais faire telle télé demain !". Je me demande surtout quand est-ce que je vais dormir là ! (rires)

Koh-Lanta
Koh-Lanta
Une émission avec Claude ("Koh-Lanta") "dans les tuyaux" selon Alexia Laroche-Joubert
"Koh-Lanta : Les armes secrètes" : Découvrez les 20 aventuriers de la saison 20 sur TF1
"Koh-Lanta" : Découvrez les premières images de la prochaine saison en Polynésie française
Après l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès, "Society" va enquêter sur... "Koh-Lanta"
Voir toute l'actualité sur Koh-Lanta
Autour de Koh-Lanta
Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias