Alexandre Bompard : "Je ne suis pas et ne serai pas candidat à France Télévisions"

Partager l'article
Vous lisez:
Alexandre Bompard : "Je ne suis pas et ne serai pas candidat à France Télévisions"
Par Benoit Daragon Journaliste
Alexandre Bompard ne veux pas de France Télévisions.
Le PDG de la FNAC a démenti être en lice par la présidence de France Télévisions.

Cette fois-ci, ce sera sans lui ! Alexandre Bompard, l'actuel PDG de la FNAC, ne se lancera pas dans la course à la présidence de France Télévisions. Invité ce matin de "Good Morning Business", la matinale de BFM Business présentée par Stéphane Soumier, le dirigeant a été clair : "Je suis infiniment heureux dans ce que je fais (à la tête de la FNAC, ndlr). Je ne suis pas et ne serai pas candidat à France Télévisions", a-t-il assuré.

À lire aussi
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux pour attirer les jeunes
Business
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux...
Cesar 2023 : un acteur exclu de la liste des révélations après sa mise en examen pour viols
Business
Cesar 2023 : un acteur exclu de la liste des révélations après sa mise en examen...
"45 millions d'euros d'économies" : Delphine Ernotte révèle sa stratégie pour boucler le budget de France Télévisions
Business
"45 millions d'euros d'économies" : Delphine Ernotte révèle sa stratégie pour...
"On est passé de vomir un arc en ciel à des filtres utiles" : Comment Snapchat veut accentuer sa mue en 2023
Business
"On est passé de vomir un arc en ciel à des filtres utiles" : Comment Snapchat...

Des démentis de circonstance

A l'été 2010, Nicolas Sarkozy avait envisagé de nommer celui qui dirigeait alors la radio Europe 1, à la tête des chaînes de télévision publique. Les deux hommes s'étaient alors rencontrés à plusieurs reprises. Mais le président de la République - qui nommait alors lui-même les dirigeants de l'audiovisuel public - avait finalement préféré Rémy Pflimlin dont le mandat arrive à échéance en juillet 2015.

La semaine dernière, l'actuel président de France Télévisions s'est dit "intéressé" par un deuxième mandat. Mais ses chances d'être renouvelé sont faibles et ses concurrents sont nombreux. Parmi les noms qui circulent, ceux de Marie-Christine Saragosse, la présidente de France Médias Monde (France 24, RFI), Emmanuel Hoog, le patron de l'AFP, Didier Quillot (ex-Lagardère) et celui de Louis Dreyfus, le patron du groupe Le Monde. Des rumeurs à prendre avec le recul nécessaire puisque la plupart d'entre eux nient, du moins publiquement, être intéressés par le poste. Des démentis de circonstance. En février dernier, Mathieu Gallet a farouchement nié jusqu'au dernier jour avoir présenté sa candidature pour la présidence de Radio France, avant d'être élu par le CSA, à l'unanimité.

La FNAC retrouve la croissance

En attendant, Alexandre Bompard continue de parfaire son CV à la tête de la FNAC. Donnée pour morte il y a cinq ans, en raison de la dématérialisation des produits culturels, qui a coûté sa vie à la chaîne Virgin Megastore, l'entreprise renoue avec la croissance. Hier, le groupe a annoncé une hausse 2% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 863 millions d'euros (et une hausse de 3,4% en France). Sur les neufs premiers mois de l'année 2014, la FNAC, qui est désormais sorti du groupe Kering, a vu son chiffre d'affaires se stabiliser à 2,5 milliards d'euros. Après des années de difficultés, la FNAC a dû réinventer son modèle. Désormais, 11% de ses recettes sont le fruit de la diversification (téléphonie mobile, papeterie et petit électo-ménager) et le site internet de l'enseigne est un des leaders de la vente en ligne. Le groupe a par ailleurs entrepris un vaste plan d'économie et fermé des magasins non-rentables pour réduire ses pertes.

Alexandre Bompard reste donc l'un des dirigeants les plus en vue de sa génération. Et s'il ne veut pas aller à France Télévisions, son retour à la tête d'une entreprise médias ne peut pas être exclu. A TF1, Canal+ et M6, la question de la succession de Nonce Paolini (65 ans), Bertrand Méheut (63 ans) et Nicolas de Tavernost (64 ans) vont se poser dans les toutes prochaines années. Et pour y prétendre, mieux vaut ne pas être en poste à France Télévisions.

Alexandre Bompard
Alexandre Bompard
Denis Olivennes va diriger Europe 1
Alexandre Bompard quitte la présidence d'Europe 1
Alexandre Bompard : "Marc-Olivier Fogiel reste sur Europe 1"
Voir toute l'actualité sur Alexandre Bompard
l'info en continu
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la pub avant la fin du match des Bleus
Sport
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la...
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de finale ?
TV
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de...
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel Drucker le mercredi 21 décembre
Programme TV
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel...
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur TMC le mercredi 21 décembre
Programme TV
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur...
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne
Internet
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son...
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme en seulement 5 jours
Audiences
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la...