Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin "intéressé" par un deuxième mandat

Partager l'article
Vous lisez:
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin "intéressé" par un deuxième mandat
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions © Tristan Paviot / FTV
Le PDG de France Télévisions assure cependant ne pas avoir encore pris sa décision.

Ira, ira pas ? Depuis plusieurs mois, la question de la succession de Rémy Pflimlin à la tête de France Télévisions se pose. Nommé en août 2010 par la précédente majorité, le PDG du groupe audiovisuel public verra son mandat prendre fin en mai prochain. Si les noms de plusieurs candidats à sa succession circulent déjà, le mystère demeure en revanche sur les intentions de Rémy Pflimlin.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

"France Télévisions aura besoin de stabilité managériale et stratégique"

Interrogé par Le Figaro (édition abonnés), ce dernier a pour la première fois semblé faire un pas en direction d'une nouvelle candidature. Interrogé sur un éventuel deuxième mandat, l'actuel PDG a ainsi déclaré : "Cela m'intéresse, mais à ce stade je n'ai pas encore pris position". Ménageant la chèvre et le chou, il a glissé un peu plus loin : "Ce qui est sûr, c'est que pour mener à bien ses missions, France Télévisions aura besoin de stabilité managériale et stratégique".

Au cours de cet entretien, Rémy Pflimlin a aussi tenu à affirmer ses positions dans plusieurs dossiers stratégiques pour France Télévisions. Concernant la publicité, il a ainsi redit la nécessité de son retour après 20 heures sur les antennes du groupe public. "Il faut que France Télévisions puisse avoir quelques espaces publicitaires puissants, entre 20h et 21h et lors d'événements tels que les grandes compétitions sportives que nous offrons gratuitement, pour continuer à séduire les annonceurs. Car aujourd'hui, nous subissons la double peine. Comme il n'y a plus d'écrans après 20 heures, certains grands annonceurs n'achètent plus nos espaces en journée" a-t-il expliqué.

Et Rémy Pflimlin de prendre acte des dernières déclarations de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, qui a récemment déclaré que le sujet de la publicité sur France Télévisions après 20h n'était pas tabou mais pas non plus à l'ordre du jour.

"Le budget 2015 est le plus compliqué à boucler de l'histoire de FTV"

Dans son interview, Rémy Pflimlin a également soutenu l'idée récemment avancée par François Hollande d'un élargissement de la redevance aux ordinateurs, tablettes et smartphones. Il s'agit selon lui d'une nécessité pour stabiliser les ressources publiques de France Télévisions. "Cela ne rapportera pas d'argent supplémentaire. Mais si l'on n'applique pas cette réforme, le produit de la redevance finira par chuter car les usages évoluent très vite. De plus en plus de gens regardent aujourd'hui les programmes ailleurs que sur un téléviseur. Il s'agit donc avant tout de stabiliser les revenus liés à la redevance et non de les augmenter" a-t-il précisé.

Le PDG de France Télévisions a enfin confié que le budget 2015 en préparation était "le plus compliqué à boucler de l'histoire" du groupe public du fait d'une baisse de 12 millions d'euros des ressources publiques allouées et d'un contexte publicitaire "toujours maussade". Rémy Pflimlin en a aussi profiter pour annoncer que les effectifs de son groupe allaient passer pour la première fois sous la barre des 10.000 collaborateurs d'ici à la fin de l'année. Il a par ailleurs déclaré ne pas craindre le bilan que le CSA s'apprête à faire de son action à la tête de France Télévisions. "Sur chaque sujet, nous sommes au rendez-vous" a-t-il fait savoir.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Surtout pas! L'un des pires PDG de France Télés, mis en place par SuperNain de surcroît!
Le pire est que le mou Hollande est encore capable de faire reconduire Pffffffffflimlin par l'entremise de son mollasson Schramek du CSA!



patrick-trenat2

Le service public de la télévision était fort jusqu'à ce que TF1 soit privatisée en 1987. Cela a causé un affaiblissement énorme du service public et bouleversé énormément le marché publicitaire. Je pense qu'il est nécessaire de réintégrer TF1 dans le service public pour mieux développer les antennes régionales de France 3. Exemple, dans le sport, au lieu que la 2 passe l'antenne à la 3, ce serait la 1 qui passerait l'antenne à la 2 et inversement. Au moins, on aurait une télévision publique puissante.



dark-vador

Je serais étonné que le CSA donne un second mandat à Pfimlin.
Il faut reconnaître qu'il n'a pas eu la tache facile (réduction du budget, baisse des ressources pub...) comme pour ses prédécesseurs d'ailleurs .
Il serait tant de fixer un cap et des moyens pour y parvenir sinon qq soit le successeur ce sera pareil .
A quand un budget pluriannuel pour pouvoir mener une politique de création ( fiction, doc, animation, ciné ) sur le long terme?
A quand la possibilité pour France télé d'être propriétaire de ces droits ?
A quand une visibilité sur des ressources ( pub, redevance ) ?
Evidemment la France n'a jamais voulu un service public fort et permettre à ce groupe d'avoir un projet industriel , il ne faut pas déranger tf1,m6 et canal



starlight1

Contrairement à ce que prétendent certains commentaires ci-dessus, le président Pflimlin a pour lui quelques réussites qu'il ne manquera certainement pas de rappeler.
Mais la stabilité managériale et stratégique qu'il appelle de ses vœux n'a pas caractérisé son mandat (sauf dans l’information dirigée d'une main de fer par Thierry Thuillier, le numérique de Bruno Patino et les unités de programmes où il n'y a pas eu beaucoup de mouvements). C'est au contraire souvent l'instabilité qui s'est manifestée (retour puis suppression des directions générales des chaînes, valse des directeurs de programmes…).



anti-rtl

Si pour faire couler encore 5 ans France Télévisions, non merci! De toute façon, je ne suis même pas sûr que le CSA va voter pour lui avec son travail pitoyable à la tête du groupe.



Sheka

L'un des pires dirigeants de France Télévision. Un incompétent notoire. Qu'il dégage.



patrick-trenat2

Qu'on le vire et qu'on nous mette quelqu'un qui nous supprime les émissions de téléréalité présentes sur le service public. La télévision publique peut divertir, mais sans abrutir ses téléspectateurs avec ses concours de pâtisserie et j'en passe.

Le retour de la pub après 20h, c'est d'accord, mais il faut supprimer les longs tunnels de pub comme avant le journal 20h de France 2 ou dans Télématin (on se croirait sur TF1 quand on voit ça). De même, regarder le cyclisme avec une coupure pub toutes les demi-heures, non merci.

De Carolis ou Tessier étaient très bien à la tête du groupe public (Hervé Bourges aussi, mais il est très âgé maintenant).



sam23

Moi aussi je suis "intéressé"



Spontex

Il faut diviser avec plein de choses, mais c'est vrai qu'il est gonflé de dire ça.



roidespupush59

"Il faut que France Télévisions puisse avoir quelques espaces publicitaires puissants, entre 20h et 21h et lors d'événements tels que les grandes compétitions sportives que nous offrons gratuitement"

Enfin, si pour lui 133€ par an par foyer, et 136€ l'année prochaine , il appelle çà gratuit...



Spontex

Moi par un premier mandat. Alors barre-toi Remy.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias