Arrivée de Geoffroy Lejeune au "JDD" : La rédaction prolonge son mouvement de grève qui dépassera celui d'I-Télé en 2016

Partager l'article
Vous lisez:
Arrivée de Geoffroy Lejeune au "JDD" : La rédaction prolonge son mouvement de grève qui dépassera celui d'I-Télé en 2016
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
"Je ne pourrai pas rester" : Emue aux larmes, Charlotte d'Ornellas annonce son départ de "Valeurs actuelles" © Abaca
La rédaction du "Journal du dimanche" a reconduit ce samedi sa grève contre l'arrivée à sa tête de Geoffroy Lejeune (ex-"Valeurs Actuelles"), la prolongeant jusqu'au mardi 25 juillet. Elle dépassera la durée du mouvement de 31 jours mené par les journalistes d'i-Télé en 2016.

Cinq dimanches sans "Journal du dimanche" se seront écoulés la semaine prochaine. La rédaction du journal dominical a voté la reconduction de son mouvement de grève ce samedi 22 juillet 2023. La quasi-totalité des journalistes (98%) ont voté en faveur de la reconduction de l'arrêt de travail jusqu'au mardi 25 juillet.

À lire aussi
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une première étape vers la sortie de crise ?
Presse
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une...

"La rédaction réitère ses deux revendications"

Le 22 juin dernier, les journalistes avaient voté à 99% la grève pour exprimer son opposition au recrutement de Geoffroy Lejeune en tant quedirecteur de la rédaction. Ulcérés d'avoir "appris par voie de presse" la nomination officielle de Geoffroy Lejeune, les journalistes du "JDD" avaient ensuite reconduit, pour la première fois d'une longue série de reconduction, leur mouvement en protestation à l'arrivée de l'ex-directeur de la rédaction de "Valeurs actuelles" à la tête de la rédaction. "Avec cette annonce, un cap a été franchi dans le refus du dialogue et le manque de considération à l'égard de celles et ceux qui fabriquent ce journal", déploraient-ils, regrettant que le journal ne paraisse ni en version papier ni en version numérique "pour la deuxième fois de son histoire".

Quatre semaines plus tard, la situation semble proche du statu quo. "La rédaction réitère ses deux revendications", insistent les rédacteurs dans le communiqué de la SDJ officialisant la reconduction de leur mouvement. Ils demandent à la direction du journal de renoncer "à la nomination de Geoffroy Lejeune, dont les valeurs sont en totale contradiction avec celles du JDD" ainsi "qu'elle offre aux journalistes des garanties d'indépendance juridiques et éditoriales".

Le mouvement dépasse celui d'I-Télé en 2016

Dans un entretien au "Figaro" en juin, Arnaud Lagardère avait assuré qu'il ne ferait pas marche arrière. "Voyons Geoffroy Lejeune à l'oeuvre et laissons-lui du temps", avait-il demandé. Quant à laisser aux employés du "Journal du dimanche" leur mot à dire sur la personne qui les chapeaute ? Hors de question. "Je peux difficilement m'extraire de mon rôle d'actionnaire, car les titres de presse sont aussi des entreprises. Ce n'est pas sain de penser qu'il n'est pas prioritaire pour un journal d'arriver à l'équilibre financier", avait-il répondu.

Souvent comparé avec les grèves d'Europe 1 en 2021 et d'I-Télé (devenu CNews, propriété de Vivendi), qui se sont conclues par des départs massifs, le mouvement dépassera ce dimanche les 31 jours d'arrêt de travail des journalistes de la chaîne télévisée par rachetée par le groupe Bolloré en 2016.

Mercredi 19 juillet, des députés issus de huit groupes politiques, excepté le Rassemblement National et Les Républicains, ont présenté une proposition de loi sur le sujet. Emmanuel Macron a de son côté officialisé le lancement en septembre d'états généraux de l'information, attendus depuis un an.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Vivendi, contraint de céder "Gala" pour racheter Lagardère, entre "en négociations exclusives" avec le groupe Figaro
Rachat de Lagardère par Vivendi : RSF demande à Bruxelles d'enquêter sur "une éventuelle prise de contrôle anticipée"
"C'est un fléau" : L'humoriste Edgar-Yves dézingue Vincent Bolloré après avoir été censuré par Canal+ en 2021
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...