Attentat de Nice : Des huissiers dans les imprimeries de "Paris Match"

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat de Nice : Des huissiers dans les imprimeries de "Paris Match"
L'attentat de Nice a coûté la vie à 86 personnes et a fait plusieurs centaines de blessés
L'attentat de Nice a coûté la vie à 86 personnes et a fait plusieurs centaines de blessés © Abaca
Le journal du groupe Lagardère a publié un communiqué ce mercredi pour dénoncer "cet usage de la force publique".

Des photos polémiques. Ce mercredi, "Paris Match" a publié un communiqué afin de faire part de sa "stupéfaction" concernant la venue mardi d'huissiers et de policiers dans les locaux des imprimeurs de l'hebdomadaire. Cette intervention fait suite à la procédure de référé du procureur de Paris pour empêcher la diffusion d'un numéro de "Paris Match" consacré à l'attentat de Nice. En effet, l'édition du 13 juillet proposait un dossier sur l'attaque terroriste, avec des photos du camion-bélier fonçant dans la foule et du corps de l'assaillant abattu par la police.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Un usage de la force publique exorbitant, inédit dans l'histoire de 'Paris Match'"

Ainsi, le journal du groupe Lagardère raconte qu'à la requête de François Molins, "des huissiers, pour l'un deux accompagné de policiers armés" se sont rendus dans leurs imprimeries "afin de vérifier la bonne exécution de la décision du 13 juillet dernier". "Ils se sont fait remettre sous la contrainte tous les documents relatifs à l'impression du numéro contenant les images déjà poursuivies de l'attentat de Nice", poursuit le communiqué.

Selon l'hebdomadaire, cette intervention s'est déroulée "au prétexte que 'Paris Match' aurait pu tenter de faire disparaître ou maquiller des preuves et de faire pression sur ses imprimeurs". "Le respect de la liberté de la presse suppose un certain discernement dans l'usage de la force publique à l'encontre des éditeurs et de leurs imprimeurs", se désole le journal, dénonçant "cet usage de la force publique exorbitant, inédit dans l'histoire" de l'hebdomadaire. Le communiqué conclut que "Paris Match" a "toujours respecté les décisions de justice" et "n'a pas pour habitude de dissimuler quoi que ce soit", "ni de faire pression sur ses imprimeurs."

l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias