Attentats : Deux jours après, rire... ou pas dans les médias ?

Partager l'article
Vous lisez:
Attentats : Deux jours après, rire... ou pas dans les médias ?
Europe 1 © Dailymotion
Les médias ont pris des décisions différentes concernant leurs émissions humoristiques post-attentats.

Un peu plus de 48 heures après les attentats, une question se pose avec insistance dans les médias : faut-il ou non déprogrammer les émissions et autres billets humoristiques ? Faut-il ou non rire dans le contexte actuel ? Et si non, quand le faire de nouveau ? En pareilles circonstances, les avis divergent mais se défendent tous.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...

Nicolas Canteloup "Imagine"

Du côté des matinales radio, la plupart des humoristes ont tenu à répondre présents aujourd'hui en délivrant des chroniques à la profondeur forcément particulière. Sur Europe 1, Nicolas Canteloup est ainsi revenu sur les évènements en prenant la voix de Guy Carlier. Adoptant un ton grave, l'humoriste est malgré tout parvenu à arracher quelques sourires à ses auditeurs en évoquant par exemple la "décoloration blonde ratée de Bono (le chanteur de U2, ndlr)" ou le labrador de Guy Carlier prénommé Gipsy.

Au terme d'un texte fort, Nicolas Canteloup a finalement conclu : "Allez je termine. Salut Daech. Je ne te dis pas à bientôt. Et à propos de foot (le match de foot de vendredi avait été évoqué avant, ndlr), je voulais juste te donner un score. Vous étiez sept, peut-être huit vendredi soir. On est toujours 67 millions. Ca ne sera pas facile à remonter... Je crains même que vous ayez déjà perdu... Allez viens Gipsy, on va résister à notre façon. On va se balader dans Paris et on va faire un truc fou : on va s'arrêter boire un 'crème' en terrasse en regardant passer les filles en sifflotant. Imagine...", a conclu l'humoriste, alors que la chanson "Imagine" de John Lennon retentissait dans le studio.

Fait exceptionnel, Nicolas Canteloup a ensuite tenu à s'exprimer en son nom propre à l'antenne à la fin de sa chronique. Il a notamment remercié ses auteurs pour ce "grand" texte et son producteur qui, "en toutes circonstances", le "pousse à user et parfois abuser de cette formidable chance qu'est la liberté d'expression". Si l'humoriste d'Europe 1 s'est exprimé ce matin, ce ne sera pas le cas de Cyril Hanouna dont l'émission de 16h, "Les pieds dans le plat", a été annulée cet après-midi.

"L'ode à la perversité" de Charline Vanhoenacker

Sur France Inter, Charline Vanhoenacker était elle aussi au rendez-vous ce matin. Sur fond de Mettalica, l'humoriste a raillé l'obscurantisme des terroristes et revendiqué sa "perversité", comme ils disent... Elle a refermé son billet en dédiant le titre "Rock the Casbah" des Clash "aux enfants du rock en Syrie, en Irak, en Iran", le tout en buvant une bière en direct. Sauf rebondissement, Charline Vanhoenacker sera aussi, en fin d'après-midi, aux commandes de "Si tu écoutes, j'annule tout", son émission d'accueil présentée avec Alex Vizorek.

Charline Vanhoenacker © Dailymotion

"Avant de retrouver le courage de rire" pour Sophia Aram

Sa collègue de France Inter, Sophia Aram a elle aussi délivré sa chronique du lundi à 8h55, mais sans recourir à l'humour. "Ce matin, je suis un peu fatiguée", a-t-elle expliqué, avant de lire avec une froide colère son billet du jour. "Depuis vendredi soir, la question n'est plus de savoir si on est Charlie ou pas, si on est bien-pensant ou pas, blasphémateur ou non, dessinateur ou non, athée ou croyant. Depuis vendredi soir, nous avons la confirmation, s'il en fallait une, qu'il suffit d'être libre et de vivre pour être la cible de ces crevures", a-t-elle notamment déclaré.

"Avant de retrouver le courage de rire de toutes les inepties qui se déversent à flot continu dans les médias et les réseaux sociaux, depuis vendredi soir, je me dis qu'il ne reste plus qu'à continuer à vivre, à sortir au théâtre, à assister à des concerts, à des matchs de foot, à aller faire des selfies à la terrasse de cafés, un verre de vin ou de mojito à la main en compagnie de tous ceux que le hasard, vendredi dernier, a épargnés", a-t-elle conclu. Et de lancer un morceau de Eagles of Death Metal, le groupe qui jouait vendredi soir au Bataclan.

France Inter © Dailymotion

Pas de rire sur RTL

Du côté de RTL, Laurent Gerra n'a pas assuré sa chronique quotidienne ce matin. Laurent Ruquier a également préféré déprogrammer ses "Grosses Têtes" de cet après-midi. Elles seront remplacées par une édition spéciale de Marc-Olivier Fogiel jusqu'à 20h. "C'est une décision que je trouve logique, on est encore en période de deuil national", a expliqué l'animateur au Parisien, précisant qu'il reprendrait l'émission à partir de mardi.

A la télévision, les déprogrammations d'émissions comiques ont été et sont encore nombreuses. M6 a suspendu par exemple les diffusions de "Scènes de ménages" au profit d'éditions spéciales de ses JT. Le programme ne sera pas rediffusé ce midi encore. Sur D8, on a également décidé de déprogrammer la première de "Touche pas à mon sport" avec Estelle Denis mais aussi "Touche pas à mon poste".

Sur le même thème
l'info en continu
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Politique
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et "Questions pour un champion"
TV
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et...
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Politique
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites...
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Programme TV
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Vidéos Puremedias