Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et Cnews en forme

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et Cnews en forme
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Comment sont mesurées les audiences télé ? © Nicolas ROBIN - FTV - LIZLAND FILMS
TMC signe un bon mois sur la cible commerciale.

Le passage à l'heure d'hiver a-t-il bouleversé la hiérarchie des chaînes de télévision ? Aujourd'hui, Médiamétrie a dévoilé les résultats d'audience du PAF en novembre 2021. Contrairement à l'année dernière, la France n'a pas souffert en 2021 d'un confinement qui avait augmenté considérablement la durée d'écoute de la télévision. Celle-ci s'est d'ailleurs effondrée par rapport à l'année dernière avec une consommation moyenne du petit écran de 3h41 par jour et par Français en novembre, contre pas moins de 4h23 l'année dernière à la même période, soit une chute de plus de 40 minutes.

À lire aussi
Audiences dimanche : Record pour "Sept à huit", Michel Drucker au million, "Enquête exclusive" à son plus bas
Audiences
Audiences dimanche : Record pour "Sept à huit", Michel Drucker au million,...
Audiences : "Vera" sur France 3 plus forte que "Taxi 5" sur TF1
Audiences
Audiences : "Vera" sur France 3 plus forte que "Taxi 5" sur TF1
Audiences Youtube : Les larmes d'Elsa Bois en parlant de Michou empoignent les internautes
Audiences
Audiences Youtube : Les larmes d'Elsa Bois en parlant de Michou empoignent les...
Audiences access 20h : Cyril Hanouna s'offre un record avec "TPMP week-end"
Audiences
Audiences access 20h : Cyril Hanouna s'offre un record avec "TPMP week-end"

France Télévisions creuse l'écart au classement des groupes

Du côté des groupes audiovisuels, le classement demeure inchangé. France Télévisions, à 28,7%, creuse l'écart avec son premier concurrent du privé. Le groupe public devance désormais TF1 de 1,5 point, contre 0,5 point en octobre. A 27,2% sur les quatre ans et plus, le groupe de Gilles Pélisson peut cependant se targuer d'une solide performance sur la principale cible commerciale des Femmes responsables des achats de moins de cinquante ans (FRDA-50) avec une part de marché de 34,7%, en repli sur un an (-0,2 point) comme sur un mois (-0,5 point). La hiérarchie reste ensuite inchangée avec Canal+, une nouvelle fois en hausse grâce à la bonne santé de CNews et C8, devant NextRadioTV et NRJ, bon dernier. Sur la cible commerciale, à noter le bond du groupe M6, en hausse de 0,8 point sur un an, mais en baisse de 0,2 point sur un mois, à 23% de part de marché.

Si l'on entre dans le détail, la chaîne TF1 continue de faire la course en tête, repassant cependant sous la barre symbolique des 20% de part d'audience. Avec 19,4%, la Une est en net repli sur l'ensemble du public, sur un an (-0,7 point) comme sur une vague (-0,6 point), soit les plus fortes baisses du PAF en novembre. Le score sur les ménagères de moins de cinquante ans est aussi orienté à la baisse avec 23,3% de part de marché (-0,3 point sur un an / -0,8 point sur un mois). La chaîne TF1 garde cependant près de 10 points d'avance sur son premier concurrent sur cette cible, M6.

Côté programmes, la chaîne a pu compter en journée sur ses programmes d'information, des "20 Heures" à "Sept à huit"*, sans oublier l'allocution d'Emmanuel Macron du 9 novembre, très suivie sur la Une avec 8,2 millions de téléspectateurs. Toujours en journée, le feuilleton "Demain nous appartient" est en revanche moins à la fête en access sur l'ensemble du public, bien que toujours leader sur les FRDA-50, bien aidé par par son puissant lead-in "Ici tout commence".

Abandon coutumier du leadership 4+ en prime-time par TF1

En prime time, malgré un abandon désormais coutumier du leadership sur l'ensemble du public, - 6 jours sur 7 pour la seule dernière semaine de novembre par exemple - TF1 a encore pu s'appuyer sur ses marques historiques pour marquer son territoire sur la cible commerciale. C'est le cas avec "Koh-Lanta" le mardi, "Danse avec les stars" le vendredi, ainsi qu'avec les trois émissions célébrant les 20 ans de la "Star Academy" le samedi. Le match de foot Finlande/France et ses 6,3 millions de fans ont aussi fait du bien à la chaîne leader en novembre.

Point fort de la chaîne en prime d'habitude, les fictions françaises du lundi ont en revanche été régulièrement à la peine en novembre, avec les déceptions "La dernière partie", "Le furet", et "Service volé". "Munch" et Isabelle Nanty ont en revanche tenu leur rang le jeudi, contrairement à "Rebecca", en chute après une soirée de lancement correct. Le mercredi, "New Amsterdam" est très faible sur l'ensemble du public, tandis que l'offre cinéma du dimanche a été puissante en novembre avec "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" et" "A Star Is Born", véritable carton sur la cible commerciale avec près de 50% de part de marché.

En très grande forme en cette deuxième partie d'automne, France 2 réduit l'écart le séparant de TF1 avec une part d'audience de 14,9%, signant les plus fortes hausses du PAF en novembre avec 0,8 point sur un an et 0,4 point sur un mois. La chaîne publique a de nouveau bénéficié de la grande solidité de son fonds de grille, tandis qu'en prime time, elle a été boostée par son offre de fiction, de "L'art du crime" le lundi à "Germinal" le mercredi, sans oublier "Capitaine Marleau" le vendredi et le carton de "Noir comme neige", l'unitaire porté par Laurent Gerra le mercredi 17 novembre. Le rugby a également apporté sa pierre à l'édifice avec en point d'orgue le France/Nouvelle-Zélande suivi par plus de 6 millions de supporters le 20 novembre.

Plusieurs nouveautés de flux en prime time ont en revanche fait pschitt. C'est le cas de la nouvelle émission de Faustine Bollaert, "Les temps changent", tout comme de celle de Julian Bugier, "J'ai une idée pour la France", ou encore de celle de Daphné Bürki, "La fête de la liberté".

France 3 en repli, TMC en forme sur la cible commerciale

La chaîne M6 est toujours troisième et réunit 9,3% de l'ensemble du public en moyenne, en contraction de 0,3 point sur un an mais stable par rapport à octobre. L'antenne de Nicolas de Tavernost affiche une part de marché FRDA-50 de 14,8%, en hausse sur un an et stable sur un mois. La Six peut notamment dire merci à ses grandes franchises de divertissement : "L'amour est dans le pré" le lundi, "La France a un incroyable talent" le mercredi, "Le meilleur pâtissier" le jeudi. En access, "Objectif Top Chef" de Philippe Etchebest affiche aussi des performances en hausse, après un début de diffusion plus poussif. La fessée (8-0) infligée au Kazakhstan par l'équipe de France de football a aussi fait du bien à la chaîne avec près de 6 millions de téléspectateurs. A noter des scores encourageants pour l'ouverture d'une case magazine le vendredi soir en prime time avec par exemple 2,33 millions de curieux au rendez-vous le 5 novembre dernier devant un inédit de "Cauchemar en cuisine", soit 11,6% du public et 21% des FRDA-50.

Outre la faiblesse récurrente de la soirée "Séries US" du samedi, le mois de novembre de M6 a aussi été marqué par un nouvel échec de la fiction française de prime time avec les faibles performances le mardi de "Sauver Lisa".

Une nouvelle fois au pied du podium, France 3 est en moins grande forme que sa grande soeur du service public. Elle enregistre une part d'audience 4+ de seulement 8,9%, en baisse sur un mois comme sur un an. Comme toujours, la chaîne publique peut dire merci à son offre de fictions en soirée, notamment le samedi ("Mongeville", "Meurtres à Marie-Galante"). La nouvelle série "Sophie Cross" est la bonne surprise de novembre pour la Trois, tandis que "Les enquêtes de Vera" a fait un retour en fanfare hier, prenant la suite des des correctes "Enquêtes de Dan Sommerdahl". Après une tentative de proposer du cinéma le vendredi depuis le début de la saison, France 3 a opté à partir 19 novembre pour une programmation de divertissements pour l'instant peu concluante et marquée par la faible audience d'un nouveau numéro de "La boîte à secrets" avec Faustine Bollaert.

Avec 3,6% de part d'audience, France 5 se contracte de 0,2 point par rapport à novembre 2020 mais en gagne autant sur un mois. La chaîne publique devance toujours TMC, à 3,2% de PDA, en repli de 0,1 point sur un an mais en hausse de 0,2 point sur un mois. La chaîne du groupe TF1 progresse sur la cible commerciale, à un solide 5,3% de part de marché FRDA-50, en hausse de 0,1 point sur un an (+0,3 point sur un mois). "Quotidien" chaque soir, l'offre de cinéma américain et le retour de "Burger Quiz" en prime time, ont notamment porté la chaîne.

C8 devant W9 en 4+, pas en FRDA-50, BFMTV leader des chaînes info

Chez C8, la stratégie de programmation visant les 4 ans et plus, illustrée notamment par sa programmation des western le mardi, porte ses fruits. Elle lui permet de devancer W9 sur l'ensemble du public. La chaîne du groupe Canal+ affiche ainsi 2,8% de part d'audience, contre 2,6% pour sa concurrente, en hausse de 0,1 point sur un an et stable sur un mois. Son score sur la cible commerciale est stable, avec 2,8% de part de marché. C8 est cette fois devancée par W9 et ses 3,7% de part de marché. La chaîne du groupe M6 a notamment pu capitaliser sur les "Marseillais" qui, bien qu'essoufflés sur l'ensemble du public en linéaire, fidélisent toujours près de 8% des ménagères de moins de cinquante ans chaque jour en inédit. En prime time, le match Marseille/Lazio d'Europa League a boosté W9, tout comme son offre cinéma ("Insaisissables", "Taken").

Du côté des chaînes info, BFMTV continue de dominer la concurrence avec 2,8% de part d'audience. En nette baisse (-0,5 point) par rapport à novembre 2020 - une période de forte actualité autour de la crise sanitaire -, le canal 15 est en revanche en hausse sur un mois (+0,2 point). CNews est toujours en embuscade, à 2,1% sur les 4+, progressant de 0,3 point sur un an, mais abandonnant 0,1 point par rapport à octobre 2021. LCI (1,1%) et franceinfo: (0,7%) suivent, en léger repli sur un an et stables sur un mois.mediamatmensuel1121

* Emission produite par Elephant, propriété de Webedia, éditeur de puremedias.com

l'info en continu
France Télévisions : Laurent Guimier écarté de la direction de l'information
TV
France Télévisions : Laurent Guimier écarté de la direction de l'information
"Personne ne saura que c'est mon dernier journal" : Comment Jacques Legros envisage son départ du "13 Heures"
TV
"Personne ne saura que c'est mon dernier journal" : Comment Jacques Legros...
"Carlos Ghosn", "Notre-Dame", "Jeffrey Dahmer"... : Quelles sorties sur Netflix en octobre 2022 ?
SVOD
"Carlos Ghosn", "Notre-Dame", "Jeffrey Dahmer"... : Quelles sorties sur Netflix en...
Une enquête "problématique" : Sandrine Rousseau égratigne "Libération" à propos de l'affaire Julien Bayou
Presse
Une enquête "problématique" : Sandrine Rousseau égratigne "Libération" à propos de...
"On avait retravaillé un concept" : L'humoriste Alexandra Pizzagali déçue de ne pas pouvoir revenir dans "Télématin"
TV
"On avait retravaillé un concept" : L'humoriste Alexandra Pizzagali déçue de ne...
"C'est un peu énervant" : Rachida Dati s'agace face à l'attitude de Christophe Dechavanne dans "Quelle époque !"
TV
"C'est un peu énervant" : Rachida Dati s'agace face à l'attitude de Christophe...