Aurélie Filippetti pose ses conditions avant l'arrivée de Netflix en France

Partager l'article
Vous lisez:
Aurélie Filippetti pose ses conditions avant l'arrivée de Netflix en France
Aurélie Filippetti met en garde Netflix
Aurélie Filippetti met en garde Netflix © DR
Alors que la plate-forme américaine de streaming devrait arriver en septembre 2014 en France, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a tenu à poser ses conditions.

Une arrivée sous surveillance. Aurélie Filippetti a tenu à mettre en garde aujourd'hui Netflix dans un entretien accordé au Journal du Dimanche. Après des mois d'atermoiements, la plate-forme américaine de vidéos en streaming devrait en effet arriver en septembre prochain en France. Les dirigeants de Netflix ont ainsi déjà tâté le terrain en effectuant une tournée dans l'Hexagone en décembre dernier. Ils y ont rencontré les différents acteurs du secteur et ont notamment été reçus à l'Elysée. Déjà présent en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves, Netflix a également confirmé cette semaine son intention de "s'embarquer cette année dans une expansion importante en Europe" avec, dans son viseur, le marché français.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...

L'arrivée de la firme de Los Gatos inquiète déjà les professionnels du secteur. Pour tenter de les rassurer, Aurélie Filippetti a voulu montrer sa vigilance. "Je ne suis pas fermée aux nouveaux acteurs du numérique, surtout lorsqu'ils proposent une offre légale de films et de séries" a dans un premier temps affirmé la ministre de la Culture. Avant de poser ses conditions à l'opérateur américain : "Mais s'il veut s'installer ici, Netflix doit se plier aux régulations qui font le succès de notre industrie, notamment en matière de financement de la création. C'est une condition sine qua non pour préserver notre écosystème (...) Netflix doit être un acteur supplémentaire du système, pas un passager clandestin qui profite sans abonder la création française" a averti Aurélie Filippetti.

"L'exception culturelle, un principe intangible"

La ministre a également souligné que pour s'installer en France, l'entreprise américaine devra aussi "s'approvisionner en films français pour séduire le public hexagonal" et "favoriser le développement de la diversité culturelle". Avant de mettre en garde Netflix contre tout éventuel contournement de la loi française : "Je suis persuadée que Netflix jouera la carte de la légalité et ne se comportera pas en pirate. Sinon, tout un arsenal de mesures est à notre disposition (...) Une réponse législative pourra aussi être envisagée" a-t-elle menacé. Et Aurélie Filippetti de rappeler que "l'exception culturelle était un principe intangible", "une ligne rouge" en France.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

Drole pourquoi pas ? , ca dépend de l'angle ...... peut être une personne qui n'a jamais appris a écrire et qui peut être ne sait pas lire , ca existe aussi en France .........



norbertgabriel

en parlant de culture, c'est hors sujet, mais tellement drôle ....



norbertgabriel

c'est toi qui pârle des méchants patrons en faisant de l'amalgame, Pinault n'est pas un "patron" ceux que j'ai connus et respectés mettaient un point d'honneur à faire le boulot de patrons, en donnant du travail. Pinault a touché un milliard pour reprendre Boussac, il a liquidé, licencié, et pas rendu le fric. c'est un charogard, rien de plus.



Sullivan

L'idéal, c'est de se renseigner avant de poster des idioties. Les Etats-Unis sont 100 fois plus protectionnistes que nous et empêchent de nombreuses entreprises étrangères de s'implanter chez eux. Demandez à Vivendi son expérience de mariage avec Universal.



petitepuce1

C'était pas mon sujet la protection des droits.
Mon sujet était l'impossibilité de ce Gouvernement à se maîtriser et communiquer correctement.



bigtv

Tu mélanges tout a ta sauce , tout ca parce qu’apparemment tu n'aimes pas "le monde de la finance " et les méchants patrons.......... , chaque époque doit faire au mieux avec les cartes du moment .........



Danièle Sala

Ah ! voilà .



Danièle Sala

Et Boussac, c'était du solide ! la nappe de ma grand mère ,est centenaire et je l'ai toujours .



norbertgabriel

il y a des élections pour poser des questions à nos futurs édiles, mais comme les promesses n'engagent que ceux qui y croient, reste l'action façon "faucheurs d'OGM" de José Bové...



yukulele

Dernièrement l'Europe a indiqué que notre agriculture n'utiliserait plus le clonage, par contre nous sommes toujours autorisé à acheter de la viande clonée américaine... une fois n'est pas coutume, les pays européens sont les paillassons des américains, avec le traité transatlantique nous deviendrons enfin des vraies colonies américaines et ça n'a l'air de gêner personne dans nos médias...



Pierre Roberto

LEs américains sont tellement protectionistes que ça enn est risibles.Tout produit étrangers peut rentrer mais avec des taxes qui si la France les appliquait on crierais au scandale mais c'est pas grave c'est encore nous les sales Français qui veulent rester entre eux c'est absurde



norbertgabriel

je ne sais pas si la France est le 1 er pays du monde, mais en matière de cinéma, elle a su préserver son cinéma. Voyez où en est l'Italie qui fut un grand du cinéma. Les pays anglo saxons seraient très partisans de faire sauter la notion de droit d'auteur en matière culturelle, mais essayez de leur demander la même chose en matière de droits des brevets par exemple, pourtant, c'est bien la même chose ? Le droit du créateur face à celui du marchand.

Aux States, Elvis Presley a déposé sous son nom, en 1953 ou 54 une chanson d'Arthur Crudup, écrite en 1942 ou 43,

et après ça l'auteur n'a plus eu le droit de l'enregistrer. Le copyright appartenait à Presley ...



petitepuce1

Bien sûr qu'il est nécessaire de faire évoluer le "système" en fonction de l'évolution de la consommation, de la technique et des mentalités de la Société.
Mais voila, tout est dans la façon.....
Ce Gouvernement ne cesse de se positionner en donneur de leçon, comme si la France était le 1° Pays du Monde et surtout le seul....
Et là... problème....
Ces limites et ces évolutions doivent se discuter en amont et en petit comité.
Nul n'est besoin de s'en servir comme d'une com qui sert d'abord et avant tout,
à celui ou celle qui le dit.... genre.... vous voyez j'en ai....



norbertgabriel

Voilà: Quand Kenzo fabriquait ses costumes à Maubeuge, , ils revenaient en sortie d'usine à 80 euros. Ils étaient revendus 990 euros, tout simplement parce que des gogos se laissaient berner par la "marque", par "l'étiquette". Le bénéfice n'étant pas suffisant pour le grand prédateur issu d'une famille d'industriels réacs et cathos de Roubaix, il décida de délocaliser la fabrication de ses costumes à Katowice, ce qui abaissa le prix de revient à 40 euros. Cette seule décision détruisit 157 emplois. Cela dit, l'objectif premier d'une délocalisation n'est pas de gagner de l'argent (40 euros sur 990, ça ne représente jamais que 4%), mais de briser les solidarités ouvrières et d'annihiler l'emprise des politiques, donc de la démocratie, du peuple, sur l'économique. La confection des costumes est partie en Bulgarie.

Idem pour ce qu'il a fait pour Boussac.



norbertgabriel

va voir du côté des villes qui faisaient du textile et qui ont été sinistrées par des fabrications dans des pays sans charges sociales, des ouvriers payés 1 dollar par jour (pour Nike qui vend ses pompes 70 dollars) et travaillant 60 h par semaine. Résultat des chaines de vente qui peuvent faire des soldes à 60% ou 80%, en gagnant de l'argent, leurs coeff' sont de 3 ou 4 parfois 5...
il y a même eu dans les années 90 des fabricants de soldes... en vêtements... En un sens ça permet aux chômeurs français de se fringuer pas cher, vu sous cet angle, c'est positif .



bigtv

Entre mourir et être racheter par un financier étranger ou pas , je préfère le rachat .. Et puis peux tu me citer des marques françaises rachetées qui n'apporteraient plus rien économiquement parlant a la France du fait de leur rachat meme si une partie de la production ne se fait plus sur le territoire ???



norbertgabriel

Quelques uns en 45 ans de vie active selon les critères de la sécu, et indirectement encore par des activités diverses... je n'ai jamais critiqué les entrepreneurs, comme Lagardère père, par exemple, qui eux ont créé des richesses partagées, il me semble qu'il y a une différence entre les financiers et les entrepreneurs, les vrais, les artisans, les PME que j'ai beaucoup fréquentés, et avec "profit mutuel" si je puis dire.
En revanche explique moi en quoi un financier qui rachète une marque française pour faire fabriquer en Corée ou en Chine est un bienfait pour les français ...



bigtv

Mais oui , bien sur , les méchants entrepreneurs avec leurs méchantes entreprises qui mangent tout cru les gentils ouvriers ................... Et toi au fait combien d'emploi as tu crée ?? combien de familles peuvent manger grâce a toi ?????



norbertgabriel

""A l'occasion de la Journée mondiale des communications sociales, le pape François a estimé qu'Internet était "un don de Dieu"."

en fait, cette Aurélie, c'est rien qu'une mécréante, mettre des réserves à un don de Dieu, qu'elle aille rôtir en enfer !



norbertgabriel

pauvre com' ... qui pourraient "éventuellement" ... j'aime bien l'éventuel ... Continue à donner la clé de ton garde manger , au cas éventuel où un généreux entrepreneur US viendrait y déposer gratos quelques victuailles, c'est bien connu que ces entreprises ont la philantropie en principe majeur de leur mode de fonctionnement... éventuellement, bien sûr !



bigtv

Tous ces pauvres ministres français immatures , inconscients , sans expérience qui pensent posséder le monde a leur pieds et qui menacent ( elle au nom de " l exception culturelle " ) a tout vent des entreprises qui pourraient éventuellement créer quelques emplois avant même qu'elles ne soient installées , c'est d'une tristesse , d'une connerie , sans nom ....on a vu les resultats de ce genre d'attitude . Pauvre France ................



norbertgabriel

''Ou que le pinard français""

non mais ils font des vins de Californie assez bien protégés ... un sale esprit de clocher n'est-ce pas?



norbertgabriel

Les nouveaux modes de consommation imposent aussi de nouvelles réfléxions sur le sujet, c'est un point sur lequel la droite et la gauche sont d'accord.
Si ces nouveaux modes de consommation incluent le piratage, ce serait bien qu'on puisse aussi "télécharger" gratuitement les ordinateurs sur lesquels on visionne les films piratés. Lesquels ont été réalisés par des salariés, mais peut être qu'il faut aussi envisager le travail gratuit dans cette logique des nouveaux modes de consommation ?



norbertgabriel

et il y a quelques années ils ont menacé la France de représailles fiscales parce que les français rechignaient à importer leur viande aux hormones.



norbertgabriel

Vérifiez comment ils barrent certains produits français en les surtaxant, ça arrive régulièrement. ce n'est pas une interdiction, juste une super taxe qui les met hors de portée de 95% des clients potentiels/
un sale esprit en effet...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens économiquement pour nous"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens...
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la Charité'"
TV
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la...
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews et LCI
TV
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews...
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
Vidéos Puremedias