Belmondo, Delon et Jobert réclament leurs parts sur les ventes de vidéos

Partager l'article
Vous lisez:
Belmondo, Delon et Jobert réclament leurs parts sur les ventes de vidéos
Jean-Paul Belmondo et Alain Delon
Jean-Paul Belmondo et Alain Delon © Abaca
Près de 1.600 acteurs réclament de l'argent aux majors qui détiennent les droits sur nombre de films français. La raison ? Des droits non-touchés sur les sorties DVD, Blu-Ray et VOD des longs-métrages.

"Les Bronzés", "Un éléphant ça trompe énormément", "Le Gendarme à Saint-Tropez", "La Grande Vadrouille", "L'As des As"... Ils sont près de 1.600 acteurs à réclamer leur dû sur bon nombre de longs-métrages, tournés entre 1960 et 1985. Parmi eux, Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Marlène Jobert ou encore Michèle Morgan. La raison ? Ils n'ont perçu aucun euro sur les sorties DVD, Blu-Ray et VOD de ces films, rapporte Challenges.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

En effet, selon l'hebdomadaire économique, les six majors du cinéma français (Paramount, Gaumont, MK2, Studio Canal, SNC et TF1 Droits Audiovisuels) devraient bientôt mettre la main au porte-monnaie. A la tête de ce mouvement, on retrouve Michel Creton, le célèbre G.O. des "Bronzés". Après avoir été invité à participer aux bonus de l'une des rééditions DVD, l'acteur a décidé d'attaquer Studio Canal. Michèle Mercier a elle aussi décidé d'attaquer MK2 et Studio Canal à la suite de sa participation à la saga "Angélique" tandis que Michel Galabru a réussi à trouver un accord avec SNC pour le rôle de l'Adjudant Gerber dans la série des "Gendarmes".

Néanmoins, c'est en 2010 que l'affaire enfle lorsque l'organisme chargé de percevoir les droits des acteurs (l'Adami) est mandaté par 1.600 acteurs pour négocier leurs droits. Une proposition de 0.015 centime d'euros par DVD à se partager entre les interprètes a déjà été refusée. Lors d'une audience de procédure face au Tribunal de Grande Instance de Paris, le 12 décembre prochain, l'Adami envisage de dévoiler les noms des interprètes concernés, d'après Challenges. Une affaire qui fait surface alors que nombre de coffrets hommages à de grands acteurs sont proposés pour Noël, coffrets sur lesquels les acteurs ne toucheront pas un centime...

Sur le même thème
l'info en continu
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Séries
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Confinement
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard Philippe sur le coronavirus
Audiences
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard...
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
TV
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Confinement
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C l'hebdo'
TV
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C...
Vidéos Puremedias