Bernard Guetta candidat aux Européennes : "Je continuerai à être journaliste"

Partager l'article
Vous lisez:
Bernard Guetta candidat aux Européennes : "Je continuerai à être journaliste"
Bernard Guetta sur le plateau de "24h Pujadas"
Bernard Guetta sur le plateau de "24h Pujadas" © LCI
Pour l'ancien chroniqueur international de France Inter, sa candidature n'est pas incompatible avec la poursuite de son métier.

Une réponse qui a le mérite d'être claire. Le journaliste Bernard Guetta était invité hier soir sur LCI dans l'émission "24h Pujadas", quelques heures après que La République en marche a levé le voile sur les noms qui composeront la liste aux européennes menée par l'ancienne ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau. Bernard Guetta sera ainsi en position éligible, à la 8e place. David Pujadas a donc logiquement demandé à son invité si, en se lançant dans la campagne des européennes, il quittait le journalisme "pour devenir un homme politique".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

"Ca surprend beaucoup"

"Pas du tout", a répondu du tac au tac l'ancien chroniqueur de la matinale de France Inter, après avoir précisé quelques instants plus tôt qu'il ne comptait pas devenir adhérent de LREM. "Ca surprend beaucoup parce que vous n'êtes pas le premier à me poser la question, mais je suis journaliste, je compte bien le rester", a-t-il expliqué, s'étonnant que "Le Monde" le qualifie désormais d'"ex-journaliste".

En effet, si l'homme a décidé en fin de saison dernière de ne plus intervenir à la radio, c'est parce qu'il a pour ambition de se lancer dans un tour du monde qu'il racontera dans les prochaines années dans une dizaine de livres à paraître. "Le premier sort demain (ce mercredi, ndlr) en librairie. Je continuerai ce tour du monde, je continuerai à être journaliste", a précisé Bernard Guetta. David Pujadas s'est alors fait l'avocat du diable pour demander si, compte tenu du virage politique entrepris, le journaliste ne pouvait pas être soupçonné d'avoir par le passé livré des propos orientés dans ses chroniques "à France Inter ou sur ce plateau" - Bernard Guetta étant un intervenant régulier "24h Pujadas".

"Je n'ai jamais prétendu être neutre"

"J'ai défendu de grandes causes dans ma vie professionnelle de journaliste : la libération des pays communistes (...). Le moins que l'on puisse dire c'est que dans mes papiers, je ne prétendais pas être neutre entre le communisme et la liberté. Non, j'étais partisan de la liberté. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en 30 ans, je n'ai jamais prétendu, au micro de France Inter ou dans mes papiers de presse écrite, être neutre entre les europhobes et les europhiles, les partisans de l'unité européenne", a résumé le journaliste.

La position de Bernard Guetta ne manquera pas d'être commentée, dans un contexte où sa consoeur de France Inter Léa Salamé a choisi, elle, de se mettre provisoirement en retrait de la matinale de la station publique et de "L'Emission politique" de France 2 en raison de l'engagement politique de son compagnon dans cette campagne. Un "acte d'amour incroyable", comme l'avait qualifié Raphaël Glucksmann, qui mènera la liste Place publique, soutenue par le Parti socialiste, aux européennes. puremedias.com vous propose de revoir ci-dessous la réaction de Bernard Guetta.

Bernard Guetta
Bernard Guetta
Elections européennes : L'ancien journaliste Bernard Guetta sera bien candidat sur la liste LREM
Elections européennes : Bernard Guetta tenté par une candidature sur la liste LREM
Après 27 ans, Bernard Guetta arrête sa chronique dans la matinale de France Inter
Voir toute l'actualité sur Bernard Guetta
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

Le délire complet. Et bien sûr il y aura pas de soucis. Qu'on vienne me dire que non les journalistes sont "neutre" et "objectif" et surtout pas "de gauche" :')



TéléQuaNon

Vous vous répétez. Quel manque de talent.



bigtv

Oui ,ben bien sur ....



Yvonne Pras

Si vous le dites! Lol !



TéléQuaNon

Relisez-vous!



Prof2tout

"""mais je suis journaliste, je compte bien le rester"""
--------------------------
Qu'il dit !
Mais , il n'est PAS journaliste !
Il est comme presque tous ceux de la radio et télé un éditorialiste !

Le journaliste lui , il va chercher et vérifie ses les infos , alors que tous ces éditorialistes qui envahissent nos écrans ne font que commenter le travail des autres , jusqu'à presque vouloir nous faire croire qu'ils seraient les détenteurs de la vérité alors que leur bavardages ne servent qu'a détourner les infos au profit de leurs idées personnelles .

(et éventuellement a encaisser du pognon)



Yvonne Pras

Oui il dit des conneries! A moins d'être devin! Tous les journalistes ne sont pas à la solde du pouvoir en place, qu'il soit à droite, à gauche, etc....! Après, les journalistes ont le droit d'avoir des opinions politiques! Ce sont des citoyens avant des journalistes! Par contre, je pense que les journalistes qui dévoilent leurs opinions politiques, doivent quitter le journalisme! A plus forte raison, ceux qui comme Bernard Guetta, sont candidats à une élection! Perso, ça me gênerait de connaître les opinions politiques d'un journaliste, lorsqu'il interviewe un(e) politique!



Bernard59

Je préfère les journalistes qui s’engagent au grand jour à ceux qui militent en se parant d’une objectivité impossible.



Tonton Ronchon

Et on va encore dire que NDA dit des conneries quand il parle de journalistes roulant pour Macron.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le prix du silence" : RMC Story lance la série britannique le 6 novembre
Programme TV
"Le prix du silence" : RMC Story lance la série britannique le 6 novembre
Audiences : Faible retour pour "Ca ne sortira pas d'ici" sur France 2, record pour "C dans l'air" sur France 5
Audiences
Audiences : Faible retour pour "Ca ne sortira pas d'ici" sur France 2, record pour...
Audiences access 20h : Record pour "C'est Canteloup", "Le 20h, le mag" en forme, "Passage des arts" et "Clique" faibles
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "C'est Canteloup", "Le 20h, le mag" en forme,...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, "C à vous" signe son record de saison
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, "C à vous" signe son record de...
Audiences : "Good Doctor" leader, carton pour "Lady Chatterley" sur Arte, très bon démarrage pour "Le Doc Stupéfiant"
Audiences
Audiences : "Good Doctor" leader, carton pour "Lady Chatterley" sur Arte, très bon...
"Ca ne sortira pas d'ici" : Le talk show de Michel Cymes de retour ce soir sur France 2
Programme TV
"Ca ne sortira pas d'ici" : Le talk show de Michel Cymes de retour ce soir sur...
Vidéos Puremedias