Blague sur Mohammed Merah : Laurent Ruquier répond aux accusations de Patrick Cohen

Partager l'article
Vous lisez:
Blague sur Mohammed Merah : Laurent Ruquier répond aux accusations de Patrick Cohen
Laurent Ruquier répond fermement à Patrick Cohen © Dailymotion
Laurent Ruquier a répondu fermement hier soir à Patrick Cohen sur la polémique autour de la blague faite par Olivier de Benoist sur Mohammed Merah dans "L'émission pour tous".

Laurent Ruquier a finalement répondu à Patrick Cohen sur la polémique lancée par ce dernier concernant Olivier de Benoist. Le 23 janvier dernier, le présentateur de la matinale de France Inter avait très vivement critiqué la nouvelle quotidienne de Laurent Ruquier, "L'émission pour tous", sur France 2. Dans son viseur, un sketch d'Olivier de Benoist diffusé le mardi 21 janvier au cours duquel l'humoriste avait déclaré : "Moi, président de la République, je suis pour l'IVG. L'interruption de Valérie pour Gayet. En plus prendre un scooter pour tirer, je n'ai rien inventé, Mohamed Merah le faisait déjà".

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
Interview
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison...

Cette phrase avait rapidement provoqué l'indignation du matinalier de France Inter qui avait profité de son billet d'humeur de "7h43" deux jours plus tard pour exprimer son profond mécontentement. "Un peu de détente, un peu d'humour ce matin, on en a besoin, on en redemande...Sans doute l'effet Ruquier, maintenant que Laurent Ruquier illumine les fins d'après-midi de France 2", avait d'abord ironisé le journaliste de la radio publique.

"Une phrase malheureuse et de mauvais goût"

"Oubliez les travaux d'amateur de Sophia Aram, en plus elle venait de France Inter alors vous pensez ("France Inter n'est pas la France", avait critiqué Ruquier)... Place au professionnel de la poilade, Ruquier donc. Et c'est vrai qu'on rit beaucoup chez Ruquier. On rit grassement. Mais on y rigole très fort ce qui fait que le gras se voit un peu moins", avait lancé Patrick Cohen.

"Et on y rit de tout, c'est ça qui est bien", avait-il poursuivi. "Tout fait vendre d'ailleurs. Le nec plus ultra pour un comique c'est de mélanger dans un même sketch plusieurs sujets d'actualité : Julie Gayet, François Hollande, l'avortement, Dieudonné, François Hollande, Julie Gayet, Mohammed Merah. Non, ils ont fait une blague sur un tueur d'enfants ? Oui ils l'ont fait...", s'était indigné le journaliste de France Inter avant de passer le fameux extrait du sketch d'Olivier de Benoist. "Voilà que dire... C'était mardi soir juste avant le JT de France 2", avait conclu le matinalier, terminant sa chronique en rappelant subtilement deux mots : "service public".

Devant la polémique grandissante, Olivier de Benoist avait finalement préféré présenter des excuses publiques. "Je présente mes excuses sincères pour une phrase malheureuse et de mauvais gout sur l'affaire merah présentée lors de mon sketch dans #EPTS" avait-il écrit sur son compte Twitter.

Hier soir dans "On n'est pas couché", Laurent Ruquier a tenu à revenir sur cette affaire au détour d'un débat sur la liberté d'expression des humoristes avec Fabrice Eboué et Thomas Ngijol venus faire la promotion de leur dernier film, "Crocodile du Botswanga". Alors qu'on évoquait les récentes polémiques sur le sketch du "Débarquement" de Canal+ et celle, plus récente, sur un sketch de Nicolas Canteloup, Laurent Ruquier a décidé de faire un parallèle avec "l'affaire" Olivier de Benoist.

"On a connu nous-mêmes dans l'émission quotidienne, au tout début, un souci avec Olivier de Benoist qui est pourtant le garçon le plus charmant qui soit" a ainsi rappelé l'animateur de France 2. "Pour se moquer de François Hollande, il a utilisé un jeu de mots maladroit" a-t-il raconté. "Et alors là tout le monde lui est tombé dessus, peut être à juste raison, parce que c'était certes maladroit, mais de là après à l'accuser de se moquer des victimes de l'école juive, c'était vraiment pas le but" a lancé Laurent Ruquier.

"C'est bien plus honteux selon moi"

Et l'animateur de tacler plus précisément Patrick Cohen : "Et je trouve même que se servir des victimes de l'école toulousaine pour attaquer cet humoriste, ou même notre émission, c'est pire encore ! Exploiter les victimes de cette école, je ne citerai pas le nom du journaliste de France Inter, c'est bien pire que ce qu'a fait Olivier de Benoist" a estimé Laurent Ruquier.

"Parce que c'était évidemment en aucun cas une atteinte aux victimes de cette école. C'était un mauvais jeu de mots maladroit pour se moquer du président de la République François Hollande qui allait tirer en scooter, rien d'autre !" a-t-il martelé une nouvelle fois. "Donc pire encore, ceux qui se servent de ça, qui se servent de la mémoire des victimes de l'école toulousaine, c'est bien plus honteux selon moi, voilà" a conclu l'animateur sous les applaudissements du public.

Sur le même thème
l'info en continu
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
LCI : "Audrey & Co" s'arrêtera à la fin de la saison
TV
LCI : "Audrey & Co" s'arrêtera à la fin de la saison
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros sur France 2
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros...
Moussa ("Koh-Lanta) : "J'aurais aimé faire une alliance avec les héros"
Interview
Moussa ("Koh-Lanta) : "J'aurais aimé faire une alliance avec les héros"
Audiences access 20h : "Quotidien" et "C à vous, la suite" en baisse, "28 minutes" et "C'est Canteloup" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" et "C à vous, la suite" en baisse, "28 minutes"...
Vidéos Puremedias