Le CSA met en demeure Canal+ après un sketch polémique sur le génocide rwandais

Partager l'article
Vous lisez:
Le CSA met en demeure Canal+ après un sketch polémique sur le génocide rwandais
Capture d'écran du sketch polémique
Capture d'écran du sketch polémique © DR, Canal+
Le CSA a adressé aujourd'hui une mise en demeure à Canal+ après la diffusion le 20 décembre dernier dans "Le Débarquement" d'un sketch polémique évoquant le génocide rwandais.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le CSA a annoncé avoir adressé une mise en demeure à Canal+. En cause : un sketch évoquant le génocide rwandais diffusé le 20 décembre dernier lors de la deuxième édition du "Débarquement", le divertissement évènement de la chaîne cryptée emmené par Jean Dujardin, Gilles Lellouche et Guillaume Canet.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Voulant parodier "Rendez-vous en terre inconnue", le sketch en question, où apparaît notamment Gilles Lellouche, contenait une comptine qui a choqué certains téléspectateurs. A un moment, on pouvait ainsi entendre un des personnages chanter : "Fais dodo, Colas mon petit frère / Fais dodo car les autres sont morts / Maman est en haut / Coupée en morceaux / Papa est en bas / Il lui manque les bras".

 

"Atteinte à la dignité de la personne humaine".

Devant la polémique grandissante, Canal+ avait finalement expliqué dans un communiqué que "ce sketch ne visait en aucun cas à porter atteinte à la mémoire de victimes du génocide rwandais" mais "à caricaturer et dénoncer l'attitude de certains occidentaux ne s'intéressant qu'à eux-mêmes, en arrivant dans un pays qui leur est totalement étranger". "Nous regrettons que ce sketch ait pu être interprété autrement" avait indiqué la chaîne après avoir retiré rapidement de son site internet la vidéo polémique.

Mais ce mea culpa n'a visiblement pas suffi au CSA qui s'était saisi du dossier au début du mois de janvier. Ce dernier a ainsi estimé dans son communiqué que "certains propos tenus dans cette séquence portaient atteinte à la dignité de la personne humaine, en dépit du genre humoristique auquel elle entendait être rattachée" et étaient "attentatoires aux personnes frappées par un génocide".

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les RMC, TF1SF et Franceinfo
Audiences
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les...
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
Programme TV
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche d'un téléfilm pour TF1
TV
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche...
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Internet
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Vidéos Puremedias