Canal veut doubler son nombre d'abonnés avec de nouvelles offres commerciales

Partager l'article
Vous lisez:
Canal veut doubler son nombre d'abonnés avec de nouvelles offres commerciales
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Maxime Saada (à gauche) et Frank Cadoret aujourd'hui
Maxime Saada (à gauche) et Frank Cadoret aujourd'hui © CANAL+
La filiale de Vivendi a dévoilé aujourd'hui à la presse ses nouvelles offres commerciales, mettant ainsi un terme à son modèle historique de l'abonnement unique à 40 euros.

"Canal change la donne". C'est ainsi que les cadres dirigeant du groupe Canal+ avaient décidé d'intituler la conférence de presse organisée aujourd'hui. Cette dernière devait enfin lever le voile sur les nouvelles offres commerciales du groupe qui seront lancées le 15 novembre prochain. Après avoir perdu 500.000 abonnés depuis 2012, le groupe entend enrayer et même inverser la tendance avec une nouvelle politique d'offres. "Nous avons une ambition : doubler le nombre d'abonnés", a d'emblée annoncé Maxime Saada, le directeur général du groupe. Un doublement de son parc en France, estimé aujourd'hui à 5,2 millions d'abonnés, que la filiale de Vivendi compte atteindre en un an seulement.

À lire aussi
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous" après le passage de Sandrine Rousseau
TV
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous"...
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans le pré"
TV
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans...
"Je fais un show de mime ?" : Roman Frayssinet perturbé par un bug technique dans "Clique"
TV
"Je fais un show de mime ?" : Roman Frayssinet perturbé par un bug technique dans...
Après l'échec de la fusion avec TF1, Bertelsmann renonce à vendre le groupe M6
TV
Après l'échec de la fusion avec TF1, Bertelsmann renonce à vendre le groupe M6

Deux packs de base, dont un "pour la famille"

Pour ce faire, Canal+ a décidé de briser "un certain nombre de tabous". Outre la mort de la marque Canalsat au profit de la marque ombrelle Canal, le groupe aussi décidé de mettre fin à son offre unique d'abonnement. Jusqu'à présent, le groupe proposait ainsi une seule formule à près de quarante euros et permettant de bénéficier de la chaîne Canal+ ainsi que six de ses déclinaisons, le tout pour un engagement d'un an. La filiale de Vivendi veut désormais davantage segmenter ses propositions commerciales avec une gamme de prix allant de 19,90 à 99 euros.

Concrètement, les futurs clients, tout comme les abonnés qui le souhaitent, pourront désormais s'abonner à un pack "socle" baptisé "Essentiel". Ce dernier se composera soit de la seule chaîne Canal+ pour 19,90 euros soit de sa version famille à 29,90 euros, qui compte en plus l'accès à Canal+ Family et à 57 chaînes thématiques.

Les nouvelles offres Canal
Les nouvelles offres Canal © Canal+

Un pack sport pour 30 euros supplémentaires par mois

Une fois qu'ils ont souscrit à une de ces deux offres "socle" pour une durée d'engagement de 12 ou 24 mois*, les clients pourront ensuite, s'ils le souhaitent, souscrire à des packs thématiques complémentaires. Trois seront proposés. Le plus stratégique pour le groupe est sans conteste le pack sport facturé 30 euros par mois supplémentaires. Ce dernier se compose des chaînes sports du groupe (Canal+ Sport, Golf+, Foot+ ou encore infosport...) mais aussi de beIN Sports et d'Eurosport. Le groupe promet ainsi l'accès pour 49,90 euros à l'ensemble des matchs de la Ligue 1, de la Ligue des champion, du Top 14 de rugby et du championnat de F1. "C'est la meilleure proposition de valeur au niveau européen", s'est enthousiasmé Frank Cadoret, directeur de la distribution du groupe, devant la presse.

Ceux qui choisiront cette option devront cependant se passer de la Premier League partie en 2015 chez SFR. Autre problème pour le groupe, l'accord de distribution conclu avec beIN n'est pas exclusif, comme l'a ordonné l'Autorité de la concurrence. En d'autres termes, les fans de sports pourront toujours s'abonner à la seule chaîne Canal+ et, parallèlement, à la seule beIN Sports. Pour un prix cumulé de 32,90 euros (19,90 pour Canal+, 13 euros pour beIN), soit 17 euros de moins que l'offre de Canal+, ils auront ainsi accès à une offre certes plus limitée mais déjà conséquente. Pour contrer cette éventualité, Canal+ a d'ailleurs choisi cet été de transférer plusieurs matchs de Ligue 1 et de Top 14 de Canal+ à Canal+ Sport. Un moyen d'augmenter sans frais la valeur de sa chaîne sport et donc du pack sport qui l'héberge.

Deux autres packs thématiques

Canal propose deux autres packs thématiques. Un pack "ciné série" tout d'abord, facturé 20 euros supplémentaires par mois. Ce dernier donnera accès aux chaînes Canal+ séries, Canal+ cinéma mais aussi Disney cinéma, OCS, le bouquet d'Orange, et CanalPlay. Le troisième pack a quant à lui été baptisé "Les chaînes Canal+". Comme son nom l'indique, il donnera accès pour 15 euros par mois à Canal+ cinéma, Canal+ séries, Canal+ Sport et Canal+ Family. Avec la souscription à ce pack, les clients se retrouveront peu ou prou avec la même offre que celle que proposait historiquement Canal+, pour cinq petits euros de moins. Pour ceux qui voudront se payer l'intégralité des contenus désormais proposés par Canal, il en coûtera en tout 99 euros.

Le prix des nouvelles offres Canal+
Le prix des nouvelles offres Canal+ © Canal

Le vivier de clients des FAI dans le viseur

Pour atteindre son objectif de doublement du parc d'abonnés, Canal+ compte en grande partie sur les fournisseurs d'accès à internet avec qui il a passé ces dernières semaines plusieurs partenariats. C'est ainsi le cas depuis le 27 septembre avec Free qui propose d'office à ses clients Freebox révolution 50 chaînes de l'ancien bouquet Canalsat (dont 25 exclusives) pour 2 euros par mois.

Le groupe Canal a aussi noué un partenariat avec l'opérateur Orange qui depuis le 6 octobre propose le bouquet "Famille by Canal". Ces accords doivent à terme permettre à Canal d'entrer en contact avec des millions de nouveaux clients potentiels. Reste maintenant à convaincre SFR-Numéricable et Bouygues de suivre l'exemple de leurs concurrents. "Des discussions sont en cours. Elles n'ont pour l'instant pas abouti", a précisé Franck Cadoret à ce sujet.

* Voire sans engagement du tout en contrepartie d'un accès aux programmes uniquement sur supports numériques (ordinateurs, tablettes, smartphones...)

Canal+
Canal+
Canal+ : Avant une éventuelle révision, la nouvelle chronologie des médias satisfait les abonnés mordus de cinéma
Conflit TF1-Canal+ : Pour Maxime Saada, les exigences financières de TF1 sont dignes de celles d'Universal
Un nouveau bug technique empêche Canal+ de diffuser le "Canal Champions Club", les abonnés mécontents
Bug sur MyCanal : Pierre-Antoine Damecour se paye la chaîne cryptée dans une parodie de la pub de Kad Merad
Voir toute l'actualité sur Canal+
Autour de Canal+
  • Le grand journal de Canal+
  • CNews
  • C8
  • Thierry Ardisson
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Michel Denisot
  • Yann Barthès
  • Bruce Toussaint
  • Audrey Pulvar
  • Le petit journal
  • Nicolas Canteloup
  • Salut les Terriens !
  • beIN Sports
  • Maïtena Biraben
  • Antoine de Caunes
l'info en continu
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous" après le passage de Sandrine Rousseau
TV
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous"...
Audiences access 20h : Quel score pour "Touche pas à mon poste" présenté par Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences access 20h : Quel score pour "Touche pas à mon poste" présenté par...
Audiences access 19h : Nouveau record pour "C à vous", "Clique" progresse, coup de mou pour Carole Gaessler
Audiences
Audiences access 19h : Nouveau record pour "C à vous", "Clique" progresse, coup de...
Audiences : Flop pour le retour de l'émission "Les temps changent" avec Faustine Bollaert sur France 2
Audiences
Audiences : Flop pour le retour de l'émission "Les temps changent" avec Faustine...
Ce soir à la télé : Ce film sur la banlieue de Luc Besson raillé par le public
Programme TV
Ce soir à la télé : Ce film sur la banlieue de Luc Besson raillé par le public
"Lego Masters", "Alex Hugo", téléfilms de Noël : Les temps forts du 22 au 28 octobre 2022
Programme TV
"Lego Masters", "Alex Hugo", téléfilms de Noël : Les temps forts du 22 au 28...