Carla Bruni-Sarkozy : "Ce n'est plus France Télévisions, c'est Gauche Télévisions !"

Partager l'article
Vous lisez:
Carla Bruni-Sarkozy : "Ce n'est plus France Télévisions, c'est Gauche Télévisions !"
Carla Bruni-Sarkozy et l'ex-Chef de l'Etat, lors de leur départ de l'Elysée le 15 mai 2012.
Carla Bruni-Sarkozy et l'ex-Chef de l'Etat, lors de leur départ de l'Elysée le 15 mai 2012. © Abaca
L'ex-première dame n'a pas goûté au traitement de la campagne par les journalistes... particulièrement ceux du service public.

Carla Bruni-Sarkozy ne porte pas les journalistes dans son coeur, elle n'a pas manqué de les critiquer à plusieurs reprises à au cours de cette campagne. Dernière salve en date en direction de France Télévisions, qu'elle a rebaptisé "Gauche Télévisons" selon Le Point cette semaine. Selon elle, son mari Nicolas Sarkozy a été victime d'un "acharnement" des journalistes du groupe, principalement ceux de France 2. Un agacement probablement dû à la puissance de la chaîne publique lors de cette élection présidentielle.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Déjà, lors de son unique prise de parole sur France 5 pendant la campagne, elle avait fustigé les journaliste qui "attaquent (son) homme" dans les journaux. "Vous connaissez des journalistes pour mon mari, ou même neutres ? avait-elle lancé à Alessandra Sublet en mars dernier. Pour moi, c'est incroyable de lire, il y a cette fille qui s'appelle Carla Bruni, qui fait des choses que je ne fais pas, qui dit des choses que je ne dis pas, sans arrêt, c'est comme un espèce d'avatar, j'ai un clone." Elle accusait les médias de lui inventer des propos qu'elle n'avait pas tenus, "tout le temps, tous les jours". Malgré les critiques dont elle se dit victime, la première dame de France avait défendu la liberté de la presse, "c'est quand même mieux que de vivre dans une dictature."

Quelques jours plus tôt, l'ex-mannequin avait aussi traité certains journalistes de "Pinocchios" dans les coulisses de l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2 où Nicolas Sarkozy était invité. Un couplet "anti-médias" largement joué pendant cette campagne. Par Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon mais aussi Nicolas Sarkozy qui n'a par exemple pas hésité à faire huer un journaliste ou taper sur France Inter.

Sur le même thème
l'info en continu
Rumeur sur son départ des Bleus : "Choqué", Paul Pogba dément les "informations infondées" du "Sun"
Presse
Rumeur sur son départ des Bleus : "Choqué", Paul Pogba dément les "informations...
"Koh-Lanta", "Fort Boyard", "Top Chef" : Quelles sont les émissions préférées des Français ces 30 dernières années ?
TV
"Koh-Lanta", "Fort Boyard", "Top Chef" : Quelles sont les émissions préférées des...
"Batch Cooking" : Justine de "Top Chef" débarque sur Téva
TV
"Batch Cooking" : Justine de "Top Chef" débarque sur Téva
Accident meurtrier en Gironde : Le témoignage poignant du chauffeur de bus sur BFMTV
TV
Accident meurtrier en Gironde : Le témoignage poignant du chauffeur de bus sur BFMTV
"On est presque en direct" : Le sketch trash de Laura Laune sur la liberté d'expression
TV
"On est presque en direct" : Le sketch trash de Laura Laune sur la liberté...
"NRJ Music Awards" 2020 : La liste des nommés enfin dévoilée
TV
"NRJ Music Awards" 2020 : La liste des nommés enfin dévoilée
Vidéos Puremedias