Cathy Guetta ("Rising Star") : "On n'est pas là pour jouer un rôle !"

Partager l'article
Vous lisez:
Cathy Guetta ("Rising Star") : "On n'est pas là pour jouer un rôle !"
Cathy Guetta est en interview sur puremedias.com
Cathy Guetta est en interview sur puremedias.com © M6
puremedias.com a rencontré la business woman et jurée de "Rising Star", Cathy Guetta, pour parler du programme mais aussi de ses attentes.

Plus que quelques heures avant le lancement de "Rising Star". Ce soir, à 20h50, M6 diffusera le premier numéro de son nouveau télé-crochet événement, présenté par Guillaume Pley et Faustine Bollaert et qui mise tout sur l'interactivité. Si les téléspectateurs seront majoritairement responsables de l'avenir des chanteurs, quatre experts musicaux représenteront chacun 7% des 70% nécessaires pour lever le mur. puremedias.com a rencontré Cathy Guetta, qui prendra place dès ce soir aux côtés de David Hallyday, Cali et Morgan Serrano.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Pourquoi avoir accepté d'être jurée de "Rising Star" ?
Cathy Guetta : Tout d'abord parce que je trouve que c'est une nouvelle manière de regarder la télé. Le concept est juste révolutionnaire, moderne, avant-gardiste. J'ai toujours été, moi, tout au long de mon parcours, dans cette démarche de futur. Et je suis fière d'être au début de cette nouvelle ère. J'utilise les réseaux sociaux depuis bien longtemps et donc, de permettre aux gens de s'amuser, de voter, de soutenir des artistes, je trouve ça noble dans l'idée, dans la démarche et puis parce que je pense que j'avais aussi ma place en tant que directrice artistique.

"Si le gagnant de 'Rising Star' a un bon univers et une personnalité forte, il vendra des disques"

Vous êtes connue principalement pour votre engagement dans la musique électronique. Qu'est-ce que vous cherchez chez les candidats de "Rising Star" ?
J'ai une culture musicale très large. Notre recherche commune avec Cali, David et Morgan, c'est d'avoir et de faire que la "Rising Star" sera un artiste vraiment abouti, avec une détermination, avec une envie, avec une passion, une rage dingue pour imposer son style, son univers, son monde. Et qu'il aura sa singularité, sa particularité, son originalité dans sa démarche artistique...

...Et qu'il arrivera à vendre des disques ? Avant Kendji dans "The Voice", le dernier à avoir connu un vrai succès public est Julien Doré !
Je suis d'accord avec vous. Vendre des disques, c'est avoir un bon univers et une personnalité forte, reconnaissable. Il faut que les gens aient envie d'adhérer à cet artiste parce qu'il aura une vraie proposition artistique. Si le gagnant de "Rising Star" réunit tous ces critères, il vendra des disques.

"C'est parfois parti en live lors des pré-sélections"

Vous vous connaissiez avec les autres jurés ?
Je connaissais David Hallyday, Morgan un tout petit peu et Cali pas du tout. On peut croire que c'est improbable mais c'est aussi ce qui m'a motivée à participer au programme parce que Cali est un artiste engagé. J'aime sa démarche, j'aime son énergie. Morgan est juste un des plus forts à la radio et aujourd'hui, un artiste peut difficilement faire sans la radio. Il sait de quoi il parle. Et puis David, c'est un artiste confirmé. On s'est très bien entendus ensemble et on a une vision d'artiste que l'on souhaite voir sortir de "Rising Star".

Et avec le côté très franc de Cali, vous n'avez pas eu peur que ça tourne au clash ?
Je n'ai pas peur parce que, de toute façon, il y a déjà eu des moments forts lors des pré-sélections ! (Rires) Il y a eu des moments très tendus mais c'est normal, justement, parce qu'on est vrais, parce qu'on est sincères. On a envie d'affirmer nos personnalités, nos caractères, nos envies et c'est bien comme ça. On n'est pas là pour jouer un rôle ! C'est vrai que ça partait parfois en live mais à la fin, on se disait "On s'adore ! Allez, on se fait un bisou ?". Ce n'était pas personnel, c'était juste pour défendre l'artiste que l'on voulait voir devant le mur.

Il y a trois ans, TF1 assurait que "The Voice" révolutionnait le monde du télé-crochet puisque les jurés ne voyaient pas les candidats. Dans "Rising Star", malgré le mur, vous les voyez via un écran. L'apparence a son importance ?
La chose la plus importante pour un chanteur ou une chanteuse, c'est sa voix. Il y a des artistes qui écrivent, d'autres qui composent, d'autres encore qui s'entourent de gens qui écrivent pour eux. Rihanna n'écrit pas et pourtant, c'est Rihanna. C'est juste LA chanteuse pop mondiale, internationale par excellence aujourd'hui ! Mais la voix, ce n'est pas tout. Rihanna a un personnage, Lady Gaga a un personnage, le groupe The Black Eyed Peas a un personnage, Eminem a un personnage... Le personnage que l'on a, c'est ce que l'on a dans la tête et le message que l'artiste veut faire passer. Alors, peut-être que si les gagnants de télé-crochets qui n'ont pas vendu de disques n'avaient pas tout.

"Toute ma vie, j'ai relevé des défis donc 'Rising Star' ne me fait pas peur"

Les performances de "Rising Star" dans le monde sont mitigées. Il y a le succès en Israël, les progressions au Portugal et au Brésil mais aussi les échecs aux Etats-Unis et en Allemagne, et même une première annulation avant la diffusion au Royaume-Uni. Ca vous fait peur ?
Je n'ai pas peur parce que toute ma vie, j'ai relevé des défis. Toute ma vie, j'ai franchi des obstacles. Et toute ma vie, j'ai été dans des endroits où tous les gens me donnaient perdante ! (Rires) Moi, je relevais mes manches, je transpirais un peu et je me disais "Ce n'est pas grave, je vais leur prouver qu'ils ont tort". Aujourd'hui, ça, ce n'est pas du tout un frein pour moi.

M6 mise beaucoup sur "Rising Star" et investit beaucoup d'argent. Pour un "expert musical", "Rising Star", ça paye ?
Ca paye. On passe du temps et on a une valeur. Mais ce n'est vraiment pas pour l'argent que je suis là. C'est un défi personnel. J'aime la musique, j'aime les artistes, j'aime la modernité et j'aime partager avec les gens. C'est pour ça que je suis là.

Vous avez récemment annoncé votre séparation avec David Guetta. "Rising Star", c'est l'occasion de vous remettre en avant ?
"Rising Star" est un challenge de vie parce que je n'ai jamais fait d'émission de télévision et voilà. Et c'est un programme que j'adore et dont je suis très fière. (Sourire)

Vous avez aussi déclaré vouloir vous lancer dans la décoration. Vous voulez remplacer Valérie Damidot sur M6 ?
(Rires) Ah non, pas du tout ! Valérie Damidot fait ça très bien. Son émission est parfaite ! Moi, je suis passionnée par la décoration intérieure parce que, déjà, même dans mes fêtes, j'aimais les décors et la mise en scène. Passer de ce décor de fête à un décor d'appartement ou de lieu à vivre, c'est juste une mise en scène et des ambiances à recréer. C'est une passion.

Cathy Guetta
Cathy Guetta
Cathy et David, c'est fini
Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Ardisson (P1) : "Les pionniers de l'ORTF ont inventé la télévision moderne"
Interview
Thierry Ardisson (P1) : "Les pionniers de l'ORTF ont inventé la télévision...
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, "C'est Canteloup" en forme, "28 minutes" en hausse, "TPMP" stable
Audiences
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, "C'est Canteloup" en forme, "28 minutes"...
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks, Cyril Hanouna au plus haut
Audiences
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks,...
Audiences : "Alice Nevers" leader devant "9-1-1", carton pour "La reine des neiges" sur W9, catastrophe pour TFX
Audiences
Audiences : "Alice Nevers" leader devant "9-1-1", carton pour "La reine des...
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Interview
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Sport
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Vidéos Puremedias