Christopher Baldelli (RTL) : "Nous redeviendrons un jour la première matinale de France"

Partager l'article
Vous lisez:
Christopher Baldelli (RTL) : "Nous redeviendrons un jour la première matinale de France"
Christopher Baldelli, le patron de RTL
Christopher Baldelli, le patron de RTL © Abaca
Entretien avec le patron de RTL après la publication des audiences radio sur la période novembre/décembre 2015.

Avec 6,40 millions d'auditeurs, RTL reprend sur cette dernière vague le titre de première radio de France, qu'elle avait perdu à la rentrée. La station est en légère baisse par rapport à l'année dernière avec 77.800 auditeurs perdus (-1,2%). Sur une vague, elle est en revanche en forte hausse puisqu'elle gagne 319.900 paires d'oreilles (+5,3%). RTL retrouve ainsi un niveau comparable à sa moyenne sur l'ensemble de la saison dernière. Comme toujours, la radio domine le classement en part d'audience, largement en tête avec 11,5%, contre 6,7% pour NRJ, une avance due à une durée d'écoute nettement supérieure (2h19 contre 1h23 pour NRJ). Entretien avec Christopher Baldelli, président de RTL.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Propos recueillis par Benjamin Meffre

"Je n'ai aucun motif d'inquiétude concernant la matinale"

puremedias. com : RTL affiche un net rebond sur une vague mais est en repli sur un an. C'est une vague mitigée ou pleinement satisfaisante pour vous ?
Chistopher Baldelli : C'est une vague pleinement satisfaisante pour deux raisons. La première, c'est que nous reprenons le leadership sur l'ensemble des critères. La deuxième raison, c'est que nous sommes aussi bien en PDA qu'en audience cumulée à de très hauts niveaux. Notre baisse, très limitée, se compare à un point haut de l'année dernière. C'est donc un très bon sondage qui conforte une excellente année 2015 pour RTL puisque nous avons été leader en France sur tous les critères (audience cumulée, PDA etc.). Surtout, avec 0,6 point de progression en audience cumulée sur l'année, nous enregistrons la plus forte progression de toutes les radios.

Donc il n'y pas eu "d'effet attentats" sur ces audiences...
Sur cette vague-ci, je pense qu'il y a eu sur RTL, comme sur la plupart des généralistes, un effet à la hausse immédiat du fait des attentats. En revanche, dans les jours qui ont suivi, cette information anxiogène a créé, je pense, un phénomène de reflux.

Sur cette vague, la matinale d'Yves Calvi ne décolle pas et marque même le pas... Ca vous inquiète ?
Encore une fois, la performance d'audience de RTL, que ce soit sur cette vague ou sur toute l'année, est excellente. Je n'ai donc aucun motif d'inquiétude. En ce qui concerne la matinale, j'observe qu'à une exception près (Europe 1), toutes les matinales des généralistes sont en baisse. Celle de RTL comme celles des autres radios. Il n'y a qu'une seule exception mais il fait aussi regarder quels étaient les référentiels des uns et des autres.

Patrick Cohen creuse cependant un peu l'écart avec votre matinale. Comment le rattraper ?
Ils sont en baisse (sur une vague mais pas sur un an, ndlr), nous sommes en baisse. Comme je l'ai dit souvent, le match n'est pas fini. Je pense que nous aurons l'occasion, dans les vagues qui viennent, d'avoir sûrement des succès dans la matinale.

Aucun changement n'est donc au programme concernant la matinale ?
Non aucun. C'est très simple et je le redis. Quand vous avez sur 2015 la plus forte progression sur RTL en audience cumulée par rapport aux autres radios, si moi je change, tous les autres seront amenés à changer beaucoup. Il n'y a pas de raison de changer quand on fait la meilleure performance sur toute l'année.

"Il n'y a pas de sujet Olivier Mazerolle"

"La greffe Olivier Mazerolle a très bien pris" disiez-vous en novembre dernier. Force est de constater que ce n'est pas le cas au vu des derniers chiffres. Olivier Mazerolle à 7h50, c'est un pari raté ?
Non. Comme je le disais, toutes les matinales des généralistes baissent à une exception près, Europe 1, qui était sur un référentiel bas. Le quart d'heure d'Olivier Mazerolle baisse légèrement mais moins que la moyenne de la matinale. Il n'y a pas de sujet Olivier Mazerolle.

Léa Salamé distance cependant largement Olivier Mazerolle. J'imagine que ça ne vous satisfait pas...
Le match des matinales, on ne peut pas le gagner tout le temps. Sur l'ensemble de l'année 2015, nous gagnons le match du leadership, notamment vis-à-vis de NRJ. Sur la matinale, nous sommes sur ce sondage la deuxième matinale de France. Au cours des vagues précédentes, nous avons déjà été la première matinale de France. Je ne suis pas inquiet sur ce point-là. Je pense que nous le redeviendrons un jour.

"La performance de Laurent Ruquier est remarquable"

Laurent Ruquier creuse encore l'écart l'après-midi. C'est vraiment la poule aux oeufs d'or de RTL ?
C'est une très belle réussite, constante. Depuis qu'il nous a rejoint, Laurent Ruquier n'a fait que des sondages à la hausse alors même qu'avec Philippe Bouvard, RTL était déjà largement leader sur cette tranche-là. C'est assez exceptionnel et la performance est remarquable. Ceci dit, il n'est pas le seul à faire progresser RTL. Marc-Olivier Fogiel fait une très belle performance sur ce sondage. Si on prend le quart d'heure moyen, il progresse de 21% par rapport à l'année précédente. Il prend aussi le leadership sur la tranche 18h-19h sur toutes les radios en France.

Au vu de la période écoulée, n'est-ce pas tout de même surprenant de voir l'audience de RTL être portée par le divertissement et non l'actu ?
D'abord, dans le cas de Marc-Olivier Fogiel, on est bien dans l'actu. Après, quand on regarde le paysage d'ensemble des radios généralistes, on voit que les pics d'audience que les uns et les autres ont pu connaître sur les tranches d'info au moment des évènements tragiques de novembre ont sans doute été compensés ensuite par un peu moins d'écoute sur ces tranches d'info encore une fois très anxiogènes et extrêmement négatives.

Christopher Baldelli
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Christopher Baldelli (Radio Notes 2018) : "Face à des scores records, nous continuons à innover"
Christopher Baldelli (RTL) : "Rien n'indique que nous ayons atteint un plafond l'année dernière"
Christopher Baldelli (RTL) : "Un animateur de M6 pourrait nous rejoindre à la rentrée"
Voir toute l'actualité sur Christopher Baldelli
Autour de Christopher Baldelli
Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias