Clash Collard/Cohn-Bendit sur TF1 : Anne-Claire Coudray qualifie la séquence de "naufrage de la politique"

Partager l'article
Vous lisez:
Clash Collard/Cohn-Bendit sur TF1 : Anne-Claire Coudray qualifie la séquence de "naufrage de la politique"
Anne-Claire Coudray revient sur le clash entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit © TMC
Les deux hommes politiques s'étaient longuement invectivés sur le plateau de TF1 le soir des européennes.

Anne-Claire Coudray tient son flop de l'année 2019. Le 26 mai dernier, au soir du résultat des élections européennes, les téléspectateurs de TF1 avaient pu assister en direct à une altercation proche du pugilat entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit. Sous le regard affligé de Gilles Bouleau et d'Anne-Claire Coudray, les deux hommes s'étaient échangé des insultes. Gilbert Collard reprochait alors à Daniel Cohn-Bendit d'être présenté par TF1 comme "grand témoin", alors que pour l'ex-député du Rassemblement national, il aurait dû être qualifié de représentant de la République en marche, le mouvement de la majorité qu'il soutient. La séquence s'était conclue par le départ de Gilbert Collard.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Invitée mercredi soir dans "Quotidien" sur TMC aux côtés de quelques consoeurs pour commenter l'actualité écoulée, Anne-Claire Coudray est revenue sur cet épisode, qu'elle a classé dans ses pires souvenirs. "On était totalement impuissants. De toute façon, ils ne nous écoutaient plus vraiment. C'est un naufrage en fait. C'est un naufrage de la politique. Alors, c'est aussi un petit peu le nôtre...", a commenté avec le recul la journaliste. Et de confier que Gilles Bouleau et elle-même ont hésité à se lever à ce moment-là, avant de renoncer.

"Ce n'est tellement pas la culture de TF1 ça"

"Je pense que ça aurait été pire que tout. On avait un autre problème, c'est qu'on était à 3 minutes de la fin de l'émission et qu'il aurait évidemment fallu quitter le plateau pour prendre un duplexeur d'un quelconque QG et qu'ils étaient déjà en train de travailler pour les journaux du lendemain et n'étaient plus en position. Donc on a subi. Et franchement, ce n'est tellement pas la culture de TF1, ça", a-t-elle tenu à rappeler.

Pour Anne-Claire Coudray, les torts sont partagés entre les deux hommes politiques : "Il y a eu la mauvaise foi de Gilbert Collard qui voulait en découdre. Au vu du nombre de représentants du Rassemblement national qui ont quitté des plateaux ce soir-là, je pense qu'il y avait vraiment cette volonté-là. Et puis, il y a Daniel Cohn-Bendit qui s'engouffre dans la brèche", a-t-elle analysé tout en révélant qu'aucun d'entre eux ne s'était excusé. "Franchement, ça n'a aucun intérêt. C'était triste pour l'Europe, triste pour la politique française, triste pour le débat, triste pour la démocratie. Il n'y a rien d'autre à dire", a conclu la présentatrice du "20 Heures" du week-end de TF1.

Invité en fin de saison dernière du Quart d'heure médias de puremedias.com, Thierry Thuillier, directeur de l'information du groupe TF1, avait défendu la position de sa chaîne de présenter Daniel Cohn-Bendit comme un "grand témoin" le soir des européennes. "Il intervient régulièrement sur les antennes de LCI. Il ne venait pas comme un soutien d'Emmanuel Macron. Il venait à un moment précis du débat, pour apporter un peu son grain de sel, un peu comme le chroniqueur qu'il est devenu sur nos antennes", avait-il commenté. puremedias.com vous propose de revoir à partir de 14'34 l'analyse d'Anne-Claire Coudray dans "Quotidien".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Prof2tout

Bien résumé !



Prof2tout

Bah , ils invitent ces deux grandes gueules en même temps pour faire des clash et du buzz et après il font semblant de s'étonner , pfff...

on récolte ce que l'on sème , avec ces deux la , on apprend rien d'autre que des invectives , ils sont aussi nul l'un que l'autre !



Jacques

Quel problème as-tu avec le bas peuple ? Ils ont été méchants avec toi quand tu étais enfant ?



The Eye

"L'économie socialiste se caractérise fondamentalement par la propriété collective des moyens de production, ce qui peut désigner aussi bien les coopératives autonomes que la propriété publique; ce qui implique un autre mode de production."

Le RN est pour la propriété privée et défend l'idée de l'économie de marché.
Il est keynésien dans le sens où il plaide pour un soutien de la demande.
Fin de l'histoire.



The Eye

Tu n'as rien démontré. Tu as juste dit que des types adhéraient aux idées d'extrême droite inconsciemment.
Pourquoi ?
Comment ?
On n'en saura pas plus.
Moi aussi, je peux t'en sortir des dizaines de balivernes de la sorte !



destartin

À part vos vociférations (pratique courante à l'extrême droite), vous n'apportez aucun argument valable. Pour le reste, je maintiens ce que j'ai dit: le programme socio-économique du RN est bien plus que keynésien, il est résolument socialiste.
Quant à mon raisonnement sur l'appartenance idéologique, fumeux selon vous, il est parfaitement pertinent selon moi, et je l'ai démontré.
Et je maintiens également que vous ne savez pas lire.



The Eye

"Quand on est d'extrême gauche, de gauche ou de droite républicaine"

Évidemment que tu l'as intégrée. Trois courants politiques réunis sur la même ligne, dont l'extrême gauche.
En revanche, tu isoles l'extrême droite sur des motifs fumeux qui n'appartiennent qu'à ta petite personne - "on est consciemment d'extrême gauche, mais inconsciemment d'extrême droite", désolé, mais j'ai rarement lu un truc aussi naze.

Il y a tellement d'approximations dans tes raisonnements que je ne sais même pas par où commencer.
Non, le RN n'est pas socialiste. Je ne sais pas où tu as été pêcher une idée aussi saugrenue, mais c'est faux.
Le RN est dans le meilleur des cas keynésien.

Mais j'ai bien conscience que ton seul but était de rapprocher le RN et le NSDAP pour nous faire comprendre à quel point ce parti est vilain/méchant/pas beau.
Sauf que c'est raté.



Jacques

"C'était triste pour l'Europe, triste pour la politique française, triste pour le débat, triste pour la démocratie"
Au moins tout ça.



Jacques

Rassure-moi Jean t'es pas de gauche ?



arno2marcq

L'erreur est faite par TF1 d'inviter les 2 en même temps alors qu'on sait la grande gueule de chacun et leur détestation l'un envers l'autre. Ca ne pouvait qu'en arriver là. Facile de rejeter la faute sur les deux.
Sinon Cohn-Bendit était clairement de parti pris pendant ces élections et non "un grand témoin" des Européennes. Belle hypocrisie.



destartin

Je n'ai pas intégré l'extrême gauche dans les républicains. Apprenez à lire. Quant au RN, il est socialiste et nationaliste. Vous allez peut-être me dire que le national-socialisme n'est pas d'extrême droite?



The Eye

LFI assume tellement d'être d'extrême gauche ou de gauche extrême qu'aucun de ses cadres ne le revendique.
Pareil pour le NPA qui se drape dans des appellations plus ou moins fantaisistes pour faire oublier d'où il vient - le trotskisme.
Quant au RN, il n'est pas ou plus d'extrême droite donc je vois mal comment ses cadres pourraient se revendiquer de cette idéologie...



The Eye

Un type d'extrême gauche l'est consciemment... contrairement au type d'extrême droite qui ne le sait même pas.
Ok...
Détail révélateur : tu as intégré l'extrême gauche dans les républicains. Par contre, tu mets l'extrême droite bien à part. Inconsciemment ou pas (ha ha), ça en dit long sur toi !



destartin

Ce que j'écris est parfaitement clair. Quand on est d'extrême gauche, de gauche ou de droite républicaine, on le sait et on le proclame, on s'en revendique. L'extrémisme de droite est la seule tendance politique dont on peut faire partie inconsciemment, sans le revendiquer. Quant à l'occupation, j'ai pris cet exemple extrême (!) pour mieux illustrer mon propos.



The Eye

À une époque où les politiques sont tous plus ou moins fades et récitent la même chose, ça fait du bien de voir un électron libre comme lui encore en activité.
Le ravalement de façade façon LREM, très peu pour moi.



alcide

si ce que tu dis est vrai, c'est encore pire, il afficherait une posture d'extrême droite pour servir ses interêts et en connaissant sa duplicité tu le trouves amusant.



The Eye

Ce que tu écris est assez confus.
Déjà, je ne vois aucune raison de revenir systématiquement à la période de l'Occupation.
Ensuite, il y a eu des résistants parmi les gens de l'extrême droite comme les royalistes.
Enfin, je n'arrive pas non plus à faire un rapprochement entre l'opportunisme et l'extrême droite - Collard aurait très bien pu rejoindre LFI, on y aurait vu que du feu.



destartin

Le naufrage de la politique, c'est la pensée unique libérale que les médias nous déversent à longueur de journée.



destartin

La particularité de l'extrême droite, sa spécificité, c'est qu'il n'est pas besoin de s'en réclamer pour en faire partie. Les collabos, pendant l'occupation, n'étaient pas tous des idéologues de l'extrême droite, mais des opportunistes, pour la plupart. De même, les Allemands qui acclamaient Hitler, les Français qui acclamaient Pétain, auraient fait une drôle de tête si on leur avait dit qu'ils étaient d'extrême droite. Ils l'étaient pourtant, de fait sinon par conviction.



The Eye

Mais Collard n'a rien à voir avec le fascisme ni même avec la droite classique.
Il a rejoint le RN parce que ça servait sa carrière et son image, rien de plus.
Je l'aime bien, il est amusant et offensif, mais ce n'est pas un idéologue.



alcide

hahaha tu vis dans le passé, il y a 40 ans de ça. Quasi une erreur de jeunesse, il s'est bien rattrapé depuis dans le genre ignoble.



The Eye

Tu parles du Collard qui a défendu SOS Racisme dans les années 80, qui est pour la mixité raciale et qui fait partie de la Franc-maçonnerie ?
Un sacré facho en effet !



alcide

cessez de vous entretuer, oui Collard est un facho, raciste, d'extrême droite et Cohn-Bendit est un démago de la pire espèce, un lèche-bottes, une courtisane. Beurk.



José

Si vous y tenez tant... Retraité.
Est ce que cela vous convient comme petit mot pour Dany le rouge?



The Eye

Un petit mot sur Cohn-Bendit ?
Ah bah, suis-je bête, il ne peut être qu'irréprochable vu qu'il n'est pas encarté au RN.
Ne change rien, tu es parfait !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Municipales 2020 à Paris : BFMTV et BFM Paris diffuseront le débat d'entre-deux-tours
TV
Municipales 2020 à Paris : BFMTV et BFM Paris diffuseront le débat...
Municipales 2020 à Paris : LCI diffusera le débat des 7 principaux candidats le 4 mars
TV
Municipales 2020 à Paris : LCI diffusera le débat des 7 principaux candidats le 4...
"Plus belle la vie" : Pourquoi France 3 ne fêtera pas le 4.000e épisode ce soir
Séries
"Plus belle la vie" : Pourquoi France 3 ne fêtera pas le 4.000e épisode ce soir
Piotr Pavlenski menotté en Une de "Paris Match" : "C'est interdit par la loi", proteste Eric Dupond-Moretti
Presse
Piotr Pavlenski menotté en Une de "Paris Match" : "C'est interdit par la loi",...
"Plan C" de Camille Combal de retour à 23h30 sur TF1
Programme TV
"Plan C" de Camille Combal de retour à 23h30 sur TF1
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 lance la saison 21 de son jeu d'aventure ce soir
Programme TV
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 lance la saison 21 de son jeu d'aventure ce...
Vidéos Puremedias