Claude Guéant : 27 jours à l'Intérieur, 3 polémiques à l'extérieur et "un procès en sorcellerie"

Partager l'article
Vous lisez:
Claude Guéant : 27 jours à l'Intérieur, 3 polémiques à l'extérieur et "un procès en sorcellerie"
Claude Guéant, ministre de l'Intérieur.
Claude Guéant, ministre de l'Intérieur. © Crédits : Abaca
Il maintient "l'ensemble de ses propos" et dénonce "un procès en sorcellerie".

Pour annoncer l'arrivée de Claude Guéant place Beauvau, Le Figaro titrait : « Poigne de fer et Guéant de velours ». La poigne de fer est indiscutable, les gants de velours sont restés au vestiaire. Car rarement un ministre avait autant crispé majorité et opposition en seulement 27 jours d'exercice.

Depuis son arrivée au gouvernement, il enchaîne les dérapages. Dernier exemple en date, sa sortie sur les agents des services publics, « qui ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, tout comme les usagers ! ». Même Jean-François Copé, appelé à réagir, n'a pas hésité à marquer ses distances avec Guéant. Autre sortie de route quelques jours plus tôt dans une interview filmée au Figaro où le ministre vante la « croisade » menée par Nicolas Sarkozy en Libye. Tollé de l'opposition et de la presse face à l'emploi de ce terme lourd de sens. Claude Guéant avait donné le ton quelques jours après sa nomination à l'intérieur, en expliquant sur Europe 1 que les Français « ont parfois l’impression de ne plus être chez eux ».

"Falsification des propos"



Claude Guéant a tenté de solder toutes ces polémiques ce matin. Interrogé par BFM TV, il a déclaré : « Je maintiens l’ensemble de mes propos. Je note aussi que pour certains propos qui ont été contestés, il s’agit tout simplement de procès en sorcellerie. On me fait dire que j’ai "prêché" - le terme a été utilisé - une croisade contre la Libye voire de l’Occident contre l’Orient. C’est tout simplement de la falsification de propos, c’est de la manipulation ».

Hier soir sur Canal +, Yann Barthès s'est amusé à donner la définition exacte de « croisade », Claude Guéant ayant appelé ses détracteurs à la consulter dans le dictionnaire. « Une tentative pour créer un mouvement d'opinion dans une lutte » avait-il plaidé. Une des définitions du terme incrimé en effet. La première selon Le Petit Robert ? « Expédition entreprise au Moyen-âge par les chrétiens coalisés pour délivrer les lieux saints qu'occupaient les musulmans ».

Claude Guéant
Claude Guéant
Claude Guéant associé au "nazisme", le gouvernement quitte l'Assemblée
"Guéant, la voix de Le Pen" : Le ministre de l'intérieur réagit à la Une de Libération
Claude Guéant porte plainte contre L'Express
Le gros coup de gueule des ex-otages
Voir toute l'actualité sur Claude Guéant
Autour de Claude Guéant
Sur le même thème
l'info en continu
Christophe Barbier quitte "L'Express"
Presse
Christophe Barbier quitte "L'Express"
Olivier Véran a "très hâte" de pouvoir "emmener danser Roselyne Bachelot dans les bars de nuit"
TV
Olivier Véran a "très hâte" de pouvoir "emmener danser Roselyne Bachelot dans les...
Mort de Maradona : Les chaînes bouleversent leur programmation pour rendre hommage au footballeur
TV
Mort de Maradona : Les chaînes bouleversent leur programmation pour rendre hommage...
"Les Français face au virus" : TF1 bascule en édition spéciale samedi matin
TV
"Les Français face au virus" : TF1 bascule en édition spéciale samedi matin
"Le Grand concours des régions" : Cyril Féraud à la tête d'un nouveau divertissement le 18 décembre sur France 3
Programme TV
"Le Grand concours des régions" : Cyril Féraud à la tête d'un nouveau...
Audiences radio Île-de-France : Inter leader devant RTL, Info bondit, RMC souffre, E1 en hausse, FIP en forme
Audiences
Audiences radio Île-de-France : Inter leader devant RTL, Info bondit, RMC souffre,...
Vidéos Puremedias