Comment le 20 Heures de France 2 a décroché l'interview de Bachar el-Assad ?

Partager l'article
Vous lisez:
Comment le 20 Heures de France 2 a décroché l'interview de Bachar el-Assad ?
David Pujadas © Dailymotion
puremedias.com s'est intéressé aux coulisses de l'entretien de David Pujadas avec le président syrien, qui sera diffusé ce soir dans le 20 Heures de France 2.

Très joli coup pour la rédaction de France 2. La chaîne publique a en effet annoncé hier soir que son 20 Heures avait décroché une interview de Bachar el-Assad menée à Damas par David Pujadas. France 2 est ainsi la première télévision française à parvenir à interviewer le président syrien après NBC et la BBC. Jusque-là, Bachar el-Assad n'avait parlé qu'à la presse écrite française avec un entretien au "Figaro" en septembre 2013 mais aussi à "Paris Match" à la fin de l'année 2014.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6, catastrophe pour TF1
Audiences
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6,...

"Alignement de planètes"

L'entretien décroché par France 2 est en fait le fruit d'une négociation de près d'un an et demi. Entamées à l'automne 2013, les discussions sont passées par différents intermédiaires institutionnels et informels (français et syriens) avec de multiples rappels et reprises de contact. France 2 a notamment pu compter sur les multiples passages sur place de ses envoyés spéciaux qui, à chaque reportage réalisé, en ont "remis une couche" auprès des autorités syriennes. "Il faut un alignement de planètes qui fait qu'à un moment, ça marche", résume David Pujadas joint par puremedias.com.

Cet alignement s'est visiblement produit ces dernières semaines avec un accord définitif de Damas donné en fin de semaine dernière. Ce dernier a été tenu secret par France 2 jusqu'au dernier moment. "C'est forcément ultra-discret ce genre d'interviews. On ne l'a pas du tout dit même avant d'aller là-bas. Personne n'était au courant", raconte David Pujadas. Visiblement, les autorités syriennes souhaitaient s'adresser à un média de masse français à un moment où elles tentent de renouer le dialogue avec Paris. Pour emporter la décision, France 2 a aussi mis en avant son positionnement et son public tournés vers l'international et mis sur la table une diffusion couplée* avec TV5 Monde, la chaîne internationale francophone.

Un fixeur mais pas de protection

Une fois l'accord scellé, David Pujadas est finalement parti avec trois collègues : Franck Genauzeau, un journaliste de France 2 ayant fait plusieurs reportages en Syrie, Stéphane Guillemot, son JRI, et Eric Monier, le patron de la rédaction de la chaîne publique. Les quatre hommes ont décollé vendredi 17 avril direction Beyrouth, l'aéroport de Damas n'étant plus accessible via les lignes régulières.

Après une nuit dans la capitale libanaise, les journalistes ont passé samedi la frontière syrienne en voiture avant de rouler une soixantaine de kilomètres pour rejoindre Damas via une route sécurisée. Les quatre hommes étaient accompagnés d'un fixeur mais ne disposaient pas d'une protection. Les journalistes ont ensuite passé une nuit à Damas avant de se rendre dimanche à 11h dans un palais damascène où les autorités syriennes leur avaient donné rendez-vous.

Une photo de Gilles Jacquier montrée à Bachar el-Assad

De là, ils sont ensuite partis vers un deuxième lieu tenu jusque-là secret, où a finalement eu lieu l'interview. Les conditions de sécurité étaient particulièrement drastiques. Les autorités syriennes ont notamment refusé que les journalistes tournent avec leurs propres caméras et ont fourni aux quatre Français du matériel syrien, leur laissant cependant autorité sur la régie.

L'entretien a ensuite commencé juste après l'arrivée de Bachar el-Assad et s'est déroulé en anglais. "J'avais envie que cela se passe dans une langue commune", explique David Pujadas. Ce dernier raconte qu'il a pu poser toutes les questions qu'il voulait, y compris sur Gilles Jacquier, ce journaliste de France 2 tué à Homs en 2012. David Pujadas a notamment montré à Bachar el-Assad une photo de son confrère décédé pour lui demander où en était l'enquête sur sa mort.

Un retour à Paris à 6h ce matin

Le régime syrien s'est en fait surtout montré pointilleux sur la forme. Il a ainsi tenu à ce que l'interview ait une certaine durée et soit disponible en intégralité sur Internet. Les autorités damascènes ont en revanche accepté sans problème que France 2 pioche librement pour son 20 Heures quinze minutes sur les 25 tournées au total. Seule exigence : que les réponses de Bachar el-Assad ne soient jamais coupées, ne serait-ce que partiellement, dans cette version condensée.

Après 25 minutes d'entretien, le président syrien est parti aussi rapidement qu'il était arrivé. Les journalistes de France 2 ont ensuite quitté Damas puis la Syrie. Ils ont repris l'avion à 2h du matin à Beyrouth ce lundi. Ils sont arrivés à 6h à Paris ce matin.

* TV5 Monde diffusera en intégralité les 25 minutes d'entretien en simultanée ce soir. L'interview sera également disponible en intégralité sur le site internet de France Télévisions.

Sur le même thème
l'info en continu
M6 interdite en Algérie après la diffusion d'un numéro d'"Enquête exclusive"
International
M6 interdite en Algérie après la diffusion d'un numéro d'"Enquête exclusive"
Audiences access 20h : Bouleau et Moulins au plus haut, record pour "TPMP", "28 minutes" en hausse
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau et Moulins au plus haut, record pour "TPMP", "28...
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, Nagui au plus bas, Cyril Hanouna au plus haut, Barthès proche du million
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, Nagui au plus bas, Cyril Hanouna au...
Audiences : La mini-série "Laëtitia" leader sur France 2 devant "L'Amour est dans le pré", "Clem" 3e sur TF1
Audiences
Audiences : La mini-série "Laëtitia" leader sur France 2 devant "L'Amour est dans...
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13 Heures" de France 2
TV
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13...
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
Presse
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
Vidéos Puremedias