Comparé à un épagneul breton, Ian Brossat quitte le plateau de LCI après un clash avec un élu RN

Partager l'article
Vous lisez:
Comparé à un épagneul breton, Ian Brossat quitte le plateau de LCI après un clash avec un élu RN
Passe d'armes en Ian Brossat et Julien Odoul sur LCI © LCI
Le communiste n'a pas apprécié hier midi d'être comparé à un chien par un conseiller régional du Rassemblement national.

Le ton est monté. Hier midi, l'ex-candidat aux européennes Ian Brossat et l'élu RN Julien Odoul se sont écharpés sur LCI dans le cadre d'un débat autour de l'immigration, mené par les journalistes Marie-Aline Meliyi et Adrien Borne. Le débat s'est envenimé lorsque le président du groupe Rassemblement national de la région Bourgogne-Franche-Comté s'est moqué du score du communiste lors du scrutin européen.

À lire aussi
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
TV
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV

"Je vous ai traité d'épagneul breton, ce n'est pas une insulte"

"Si on fait de la politique en regardant les sondages et en se disant : 'Aujourd'hui, à l'instant même, les Français ne sont pas favorables à l'accueil (des migrants, ndlr), donc on va nourrir le discours raciste et xénophobe', alors je préfère faire autre chose", a lancé Ian Brossat, avant d'être coupé par Julien Odoul : "Les Français veulent que vous fassiez autre chose quand on voit votre score aux européennes. Vous pesez autant qu'un épagneul breton du Parti animaliste !"

Agacé, l'élu du XVIIIe arrondissement de Paris a recadré son interlocuteur : "D'abord, vous allez me parler autrement ! Je vous ai connu, vous étiez centriste. Vous étiez candidat à Ivry, dans une ville communiste, et vous aviez fait 2%". "Non, mais c'est un débat respectueux. Vous refusez d'entendre les souffrances des Français", a répondu le membre du Rassemblement national. "Vous êtes un biftekard de la politique !", a lâché Ian Brossat, qui s'est estimé "insulté" par les propos de l'élu RN. "Je vous ai traité d'épagneul breton, ce n'est pas une insulte", a glissé Julien Odoul.

"C'est fini, oui ?"

"Si, c'est une insulte ! Vous arrêtez de parler comme ça ? C'est fini, oui ? Vous vous calmez ?", s'est énervé le communiste. Alors qu'Adrien Borne avait repris la parole pour annoncer la publicité, Ian Brossat et Julien Odoul ont poursuivi leur échange tendu. Une passe d'armes qui s'est conclue par le départ du plateau du conseiller municipal de Paris. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

De retour après la publicité, Marie-Aline Meliyi a expliqué aux téléspectateurs l'absence sur le plateau de Ian Brossat. "Poursuivons notre débat de politique. Je précise que ce sera sans Ian Brossat. Il a décidé de quitter le plateau. Il n'a pas apprécié la comparaison entre son score aux européennes et un épagneul breton. Nous regrettons son départ", a déclaré la présentatrice de LCI.

Ian Brossat
Ian Brossat
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ysabel

se faire traiter d'épagneul breton par un pitbull croisé berger allemand, ce n'est pas une insulte !



karima

sacré Ian Brossat quand cela ne marche pas comme il veut, il part, quelle fragilité



eviradnus

Il est dingo celui-ci! haute opinion de son score! 2 % c'est autant que le parti animaliste ... donc la comparaison n'était pas une insulte, c'est juste que cela réduisait son influence politique égocentrique.



bigtv

Trop; MDR ...



Simsoland2

et pendant ce temps sur les autres chaines le denouement d'un des plus gros faits divers de l'année était annoncé en direct, vive l'info sur lci bistrot

PAUVRE LCI



L'Œil

Le Petit Robert est sur le point de changer la définition d’épagneul breton suite à cette affaire de la plus haute importance !



Auré

Ces politiques médiocres qui versent dans les attaques ad personam faute d'avoir des idées n'ont rien à faire à la télévision. J'appelle pas ça un débat…



Auré

Quelle misère…



L'Œil

Il ne faut jamais dire jamais en politique. Encore moins que dans un autre domaine !



José

Lorsque j'évoque la peur c'est dans le décryptage des actions, du discours de l'extrême droite, je l'évoque aussi pour vous dire que celle ci ne m'atteint pas.
En revanche vous reprenez cette thématique pour parler d'islamisation (la peur du grand remplacement qui a comme conséquence Christchurch), d'integrisme (un préfet mort en Allemagne), violence et incivisme (il est vrai que la société française a toujours été apaisée à travers son histoire et que les français sont de tout temps des êtres extrêmement bien élevés)
Des maux comme vous dîtes et dont la responsabilité n'est pas celle de l'extrême droite... Sûr?
Continuez à croire que le second tour vous est déjà acquis, ça me va !
Enfin vous avez bien raison de remettre en doute Marine le Pen, mais ni elle ni un.e autre ne vous permettra d'exercer le pouvoir.



L'Œil

T'es un peu cabot sur les bords toi.
N'oublie pas de demander à Julienne Flory de valider ma formule !



José

Pourquoi vouloir minimiser cela à une vanne?
Sauf à être dans le déni, c'est bien une insulte et on ne discute pas avec celui qui vous injuries.
On met fin à la discussion avec les mal-élevés.



L'Œil

Lol.
C'est une vanne, une simple vanne.
Que je sache, il ne l'a pas traité de morpion !



L'Œil

Tu parles de peur dans tous tes messages, un peu comme si elle te tétanisait ou t'empêchait de raisonner avec lucidité.
Étrange...

Tu sais, aujourd'hui, le climat anxiogène que tu évoques n'a pas besoin du RN pour se matérialiser. Il suffit de jeter un œil dans les grandes villes pour comprendre que le RN n'est ni responsable de l'islamisation, de l'intégrisme, de la violence, de l'incivisme et de tous les maux qui frappent nos sociétés occidentales.

Le second tour de la présidentielle est (presque) déjà acquis. Par contre, s'imposer face à Macron sera une autre paire de manches ! Il est intelligent et fin stratège, ce n'est pas un scoop.
Mais on n'en est pas encore là.

Au passage, il faudrait arrêter de parler des sympathisants RN en des termes aussi caricaturaux. C'est un argument qui a fait son temps et qui ne fonctionne plus.
Ce n'est pas une secte. Il y a des divergences, des nuances, plusieurs familles dans la famille.
Perso, je ne me prive pas de dire ce que je pense de Marine Le Pen ou d'un autre responsable quand ils se plantent... et j'entends bien continuer ainsi.



José

"Nous sommes dans une société anthropo-centrée qui considère que l'être humain est supérieur aux autres espèces. Traiter quelqu'un d'un nom d'animal, c'est l'exclure du groupe des humains, le mettre au rang de la non-humanité."
Julienne Flory, philosophe et sociologue.
Vous la voyez l'insulte maintenant ?



DansTonTube

Oui, c'est une amabilité, certainement.



caline27 35

je ne vois pas ou est l'insulte !



caline27 35

ce n'est pas une insulte!



Charles Dudule

Le niveau général de nos hommes politiques est assez affligeant.



José

Les méthodes n'ont pas changées depuis 1979, dans ce cas là comment croire réellement à un changement d'idéologie ?
Version remasterisée 2019 je vous l'accorde mais c'est toujours la même chose, faire peur sur un sujet xénophobe, les arabes oups, l'islamisme (lol) comme faire peur à tout ceux qui n'ont pas les mêmes opinions que vous (les élus comme les militants) avec la mise sous pression, l'invective, l'insulte, le coup de force... Jouer des peurs pour conquérir le pouvoir et pour cela vouloir à tout prix mettre un climat anxiogène partout dans la société. (Exemples les réseaux sociaux envahis par la fachosphère, ce site est un exemple parmi tant d'autres, les gilets jaunes ect...).
Et malgré tout vos efforts, vous n'arrivez pas à avoir le pouvoir (à part celui de faire beaucoup de bruit), la présidentielle vous est passée sous le nez, les européennes malgré tout le "vous allez voir ce que vous allez voir" vous êtes minoritaires sans aucun pouvoir.
Le lent et inexorable reflux des électeurs RN ayant déjà commencé, vous n'aurez pas de grandes villes aux municipales, pour les départements comme les régions c'est raté et je peux même vous faire une confidence, vous ne serez même pas au second tour en 2022.
Vraiment vous ne me faites pas peur.



LeMoi

En attendant tu es bien tombé dans le panneau, courage ;)

EDIT : "Ce commentaire a été supprimé", ça aura duré plusieurs jours, cette fois...



Mr.Eddy

Sauf toi !



L'Œil

De toute façon, on a tous une patte.



Mr.Eddy

Ah, moi j'ai tilté sur ses points en fin de phrase. Elle laissait un espace .



Robert

Quand les extrêmes veulent se dévorer, j'adore ! Ouah ! Ouah !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Très bon bilan pour la saison 8 de "En famille"
Audiences
Audiences : Très bon bilan pour la saison 8 de "En famille"
Audiences : TFX se félicite du bilan de "La JLC Family"
Audiences
Audiences : TFX se félicite du bilan de "La JLC Family"
"Danse avec les stars" : Jordan Mouillerac évincé à son tour de la liste des danseurs
TV
"Danse avec les stars" : Jordan Mouillerac évincé à son tour de la liste des...
"The Voice Kids" : Retour surprise de Magalie Vaé ("Star Academy") !
TV
"The Voice Kids" : Retour surprise de Magalie Vaé ("Star Academy") !
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara leader de l'info, bonne rentrée pour Nathalie Renoux
Audiences
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara leader de l'info, bonne rentrée pour...
Audiences access 19h : "DNA" renforce son leadership, "La meilleure boulangerie" sous le million
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" renforce son leadership, "La meilleure boulangerie"...
Vidéos Puremedias