Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis

Partager l'article
Vous lisez:
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © PAVIOT Tristan / FTV
La présidente de France Télévisions a accordé une interview ce mardi au "Monde".

Elle n'apprécie pas la méthode. Dans les colonnes du "Monde" ce mardi, Delphine Ernotte présente les grands axes de la prochaine rentrée sur France Télévisions. Elle évoque notamment le nouvel appel d'offres pour la diffusion de Roland-Garros lancé par la Fédération française de tennis. La patronne du groupe audiovisuel public a très peu apprécié la pression mise sur France Télévisions par le président de la FFT dans une interview accordée aux "Echos" jeudi dernier.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

"C'est une façon très cavalière de traiter un partenaire de 30 ans"

Bernard Giudicelli, président de la Fédération de tennis, a fait savoir qu'il avait reçu "de nombreuses marques d'intérêt" de la part de diffuseur pour retransmettre le Roland-Garros, espérant "une meilleure valorisation". "France Télévisions peut se positionner mais nous n'avons pas pour vocation de financer le service public, en réduisant nos gains", a déclaré le patron de la FFT, en guise d'avertissement.

Dans son interview au "Monde", Delphine Ernotte juge peu courtois les propos du Bernard Giudicelli. "C'est normal que la Fédération lance un appel d'offres. Mais ce que j'ai lu dans la presse - savoir qu'elle veut beaucoup plus d'argent et qu'elle va demander aux GAFA - m'a beaucoup choqué", confie-t-elle. Et d'ajouter : "C'est une façon très cavalière de traiter un partenaire de 30 ans, qui concourt au succès de Roland-Garros". Et de mettre en garde : "La compétition est visible en intégralité de manière gratuite. Il y a un danger à vouloir privatiser le sport."

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Le CSA globalement satisfait du bilan de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions
France Télévisions : Delphine Ernotte officiellement candidate à sa succession
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias