Conflit TF1/Canal+ : Charline Vanhoenacker compare TF1 à "une sorte de Radio Londres"

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit TF1/Canal+ : Charline Vanhoenacker compare TF1 à "une sorte de Radio Londres"
Charline Vanhoenacker sur France Inter © Dailymotion
Sur France Inter ce matin, Charline Vanhoenacker est revenue avec son mordant habituel sur le conflit entre Canal+ et TF1.

Le bras de fer qui oppose le groupe Canal+ au groupe TF1 inspire les humoristes. Charline Vanhoenacker a consacré son billet matinale à ce sujet ce mardi sur France Inter. "Donc TF1, chaîne gratuite, n'est plus accessible pour les 5 millions d'abonnés à Canal...", a résumé la chroniqueuse belge pour résumer la situation, avant d'ajouter avec une nouvelle pointe d'ironie : "C'est dingue, non ? Qu'il y ait encore des abonnés à Canal...". "On pensait qu'on allait être pris en otage par les cheminots ou par Daesh, mais par Canal c'est inattendu...", a-t-elle souri, sous le regard amusé du chanteur Julien Doré, invité de la matinale.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

"Ils sont lourds ces milliardaires qui dirigent la télé !"

Charline Vanhoenacker a ensuite convié les dirigeants de TF1 et de Canal+ à régler leur conflit entre eux et à laisser "Madame Michu" regarder tranquillement Jean-Luc Reichmann le midi sur la première chaîne. "Ils sont lourds ces milliardaires qui dirigent la télé ! Les gars, réglez ça en faisant une course de yachts mais laissez les Français tranquilles !", s'est-elle faussement énervée. L'humoriste a continué à se mettre dans la peau d'une téléspectatrice lambda pour souligner la détresse actuelle qui régnerait dans les foyers français. "Est-ce que vous avez pensé à ces familles où les enfants ont été obligés de ressortir un livre ?, s'est-elle interrogée. Et je ne vous parle même pas de la colère des abonnés de Canal qui découvrent qu'ils peuvent toujours regarder 'Touche pas à mon poste'".

Pour l'humoriste de France Inter, l'irrévérence n'est désormais plus sur Canal+, mais bien sur TF1. "Aujourd'hui, sur TF1, ils sont tellement subversifs que pour voir les programmes, faut passer par des fréquences hertziennes, une sorte de Radio Londres capté avec un cintre pour finir par apprendre dans le JT de 13h que la 23e édition du festival de l'Espadrille aura bien lieu à Mandelieu-sur-Yvette...", a-t-elle raillé.

"Ce qu'on veut, c'est 'Joséphine Ange Gardien' !"

Charline Vanehoenacker a aussi eu une pensée pour le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, "victime collatérale" de la guerre entre Canal et TF1. "Il venait de lancer son 'Média', indépendant, il se dit qu'il va déranger, qu'on va essayer de les faire taire et, résultat, c'est TF1 qu'on censure !", a-t-elle déploré. Au micro d'Europe 1, hier, Maxime Saada, directeur général du groupe Canal+, avait souligné que les sommes demandées par TF1 étaient indispensables pour financer des séries maison telles que "Baron noir" ou "Be bureau des Légendes". Un détail qui n'a pas échappé à la sagacité de Charline Vanhoenacker.

"Mais nous, on s'en fout, ce qu'on veut, c'est 'Joséphine, Ange Gardien' !", a-t-elle lancé. Et de conclure : "Vous vous rendez compte où on en est arrivés ? On vit dans un monde où il faut prendre un abonnement à Canal pour ne plus regarder TF1...". puremedias.com vous propose de réécouter ce billet matinal.

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker "ravie" de l'arrêt des "Terriens" d'Ardisson : "C'était très putassier"
Bernard Guetta sur la liste LREM aux européennes : Charline Vanhoenacker se paye l'ancien éditorialiste de France Inter
France Inter : Un spectacle avec Charline Vanhoenacker et l'équipe de "Par Jupiter" à 19h30
"Inter, la honte de la République !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'émission Schiappa/Hanouna
Voir toute l'actualité sur Charline Vanhoenacker
Autour de Charline Vanhoenacker
Sur le même thème
l'info en continu
Confinement : Mediawan lance demain #ALaMaison, une chaîne de télévision éphémère
TV
Confinement : Mediawan lance demain #ALaMaison, une chaîne de télévision...
Le confinement vu par... Hélène Mannarino
Confinement
Le confinement vu par... Hélène Mannarino
Timothée Chalamet et Armie Hammer partants pour la suite de "Call Me By Your Name"
Cinéma
Timothée Chalamet et Armie Hammer partants pour la suite de "Call Me By Your Name"
Le confinement vu par... Gilbert Brisbois
Confinement
Le confinement vu par... Gilbert Brisbois
"Black Widow", "Indiana Jones 5", "Mulan" : Disney dévoile les nouvelles dates de sortie de ses films
Cinéma
"Black Widow", "Indiana Jones 5", "Mulan" : Disney dévoile les nouvelles dates de...
Audiences samedi : Record historique pour "Trouvez l'intrus", "Les mystères de l'amour" au plus bas
TV
Audiences samedi : Record historique pour "Trouvez l'intrus", "Les mystères de...
Vidéos Puremedias