Conflit TF1/Canal+ : Charline Vanhoenacker compare TF1 à "une sorte de Radio Londres"

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit TF1/Canal+ : Charline Vanhoenacker compare TF1 à "une sorte de Radio Londres"
Charline Vanhoenacker sur France Inter © Dailymotion
Sur France Inter ce matin, Charline Vanhoenacker est revenue avec son mordant habituel sur le conflit entre Canal+ et TF1.

Le bras de fer qui oppose le groupe Canal+ au groupe TF1 inspire les humoristes. Charline Vanhoenacker a consacré son billet matinale à ce sujet ce mardi sur France Inter. "Donc TF1, chaîne gratuite, n'est plus accessible pour les 5 millions d'abonnés à Canal...", a résumé la chroniqueuse belge pour résumer la situation, avant d'ajouter avec une nouvelle pointe d'ironie : "C'est dingue, non ? Qu'il y ait encore des abonnés à Canal...". "On pensait qu'on allait être pris en otage par les cheminots ou par Daesh, mais par Canal c'est inattendu...", a-t-elle souri, sous le regard amusé du chanteur Julien Doré, invité de la matinale.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"Ils sont lourds ces milliardaires qui dirigent la télé !"

Charline Vanhoenacker a ensuite convié les dirigeants de TF1 et de Canal+ à régler leur conflit entre eux et à laisser "Madame Michu" regarder tranquillement Jean-Luc Reichmann le midi sur la première chaîne. "Ils sont lourds ces milliardaires qui dirigent la télé ! Les gars, réglez ça en faisant une course de yachts mais laissez les Français tranquilles !", s'est-elle faussement énervée. L'humoriste a continué à se mettre dans la peau d'une téléspectatrice lambda pour souligner la détresse actuelle qui régnerait dans les foyers français. "Est-ce que vous avez pensé à ces familles où les enfants ont été obligés de ressortir un livre ?, s'est-elle interrogée. Et je ne vous parle même pas de la colère des abonnés de Canal qui découvrent qu'ils peuvent toujours regarder 'Touche pas à mon poste'".

Pour l'humoriste de France Inter, l'irrévérence n'est désormais plus sur Canal+, mais bien sur TF1. "Aujourd'hui, sur TF1, ils sont tellement subversifs que pour voir les programmes, faut passer par des fréquences hertziennes, une sorte de Radio Londres capté avec un cintre pour finir par apprendre dans le JT de 13h que la 23e édition du festival de l'Espadrille aura bien lieu à Mandelieu-sur-Yvette...", a-t-elle raillé.

"Ce qu'on veut, c'est 'Joséphine Ange Gardien' !"

Charline Vanehoenacker a aussi eu une pensée pour le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, "victime collatérale" de la guerre entre Canal et TF1. "Il venait de lancer son 'Média', indépendant, il se dit qu'il va déranger, qu'on va essayer de les faire taire et, résultat, c'est TF1 qu'on censure !", a-t-elle déploré. Au micro d'Europe 1, hier, Maxime Saada, directeur général du groupe Canal+, avait souligné que les sommes demandées par TF1 étaient indispensables pour financer des séries maison telles que "Baron noir" ou "Be bureau des Légendes". Un détail qui n'a pas échappé à la sagacité de Charline Vanhoenacker.

"Mais nous, on s'en fout, ce qu'on veut, c'est 'Joséphine, Ange Gardien' !", a-t-elle lancé. Et de conclure : "Vous vous rendez compte où on en est arrivés ? On vit dans un monde où il faut prendre un abonnement à Canal pour ne plus regarder TF1...". puremedias.com vous propose de réécouter ce billet matinal.

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker "ravie" de l'arrêt des "Terriens" d'Ardisson : "C'était très putassier"
Bernard Guetta sur la liste LREM aux européennes : Charline Vanhoenacker se paye l'ancien éditorialiste de France Inter
France Inter : Un spectacle avec Charline Vanhoenacker et l'équipe de "Par Jupiter" à 19h30
"Inter, la honte de la République !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'émission Schiappa/Hanouna
Voir toute l'actualité sur Charline Vanhoenacker
Autour de Charline Vanhoenacker
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
NorbertGabriel

Ça m'étonnerait, on entend les rires de 6 ou 7 personnes qui sont autour de la table, et je ne vois pas France Inter faire ce genre de manip, mais je vais essayer de me renseigner..



Backpacker

Excellente conclusion, bravo! Elle a tout dit en une phrase (la toute dernière) et avec un tel brio.



guilem2

J'aime beaucoup ce qu'elle fait, mais là la chronique n'est pas très drôle.



manubr11

je suis d'accord pour "journaliste" (donc une journaliste qui fait de l'humour est une "pseudo humoriste" ,ça colle) mais il manque "engagé" comme le sont beaucoup de "bien pensants"
Vous avez tout à fait le droit d'aimer comme j'ai le droit de trouver cela mauvais , je ne pense pas qu'une opinion ou une autre en fasse d'autant un "coincè du cervelet" si tant est que cela veuille dire quelque chose.



Christian lange

Ce n'est pas une humoriste , mais une journaliste qui fait un billet d"humour sur l"actualité , nuance que peu de gens comprennent . Moi je l'adore et aime son côté décalé et tant pis pour les grincheux coincé du cervelet .



avatar

fake news?



avatar

et sinon avec notre redevance il y a moyen de faire mieux pour moins cher j'imagine chez radio france....



RomainL

C'est une humoriste, un poil à gratter, c'est son rôle de titiller là ça fait mal...
Il faut en accepter le principe...
De tout temps, les bouffons se moquent des rois, c'est par pour autant qu'ils ne le rétribuent pas .

ElRom16

Eux ils ont que ce boulot, alors qu'elle a déjà France Inter, c'est incomparable. Puis le problème à la base, c'est de donner des leçons à tout le monde et faire comme eux.



RomainL

Crois tu que les 55000 employés du groupe Bolloré sont comme une "feuille de papier à cigarette" avec leur patron?



Marcel Bouchu

Heu, il reste qui d'autre ?



Furious Angel

Mouais... Si c'était si simple, il resterait qu'Eldin, Hanouna et Morandini dans le groupe hein...



Furious Angel

On peut aimer Canal et détester Bolloré. D'ailleurs, c'est surtout quand on aime Canal qu'on déteste Bolloré ^^



Furious Angel

Elle le dit avec ironie et on ne peut que le déplorer mais oui, les gens préfèrent voir Joséphine Ange Gardien que Baron Noir...



manubr11

c'est ce qu'on appelle une pseudo humoriste engagée qui se trouve dans la m.... pour faire sa chronique : elle doit , vu son engagement , taper sur le capitalisme ... mais là du coup entre Canal et TF1 .... mdr



Marcel Bouchu

Le premier mot est juste.



Deal With It

Bourrée de talent.



ElRom16

Faut dire que sa chronique n'est pas très marrante la plupart du temps ... Mais là c'est un niveau ras les paquettes.

Puis bon elle tacle Bolloré, alors qu'elle accepte d'y aller sur une chaine du groupe : http://www.ozap.com/actu/-c...



Aucunavis

France inter a adopté les faux rires comme les autres.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
TV
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
TV
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
SVOD
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Vidéos Puremedias