Crise à "Télématin" : Laurent Bignolas dénonce une campagne de dénigrement

Partager l'article
Vous lisez:
Crise à "Télématin" : Laurent Bignolas dénonce une campagne de dénigrement
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Laurent Bignolas
Laurent Bignolas © Christophe RUSSEIL/FTV
La matinale de France 2 a subi à la rentrée dernière une vague de départs de ses chroniqueurs.

Une polémique qui a laissé des traces. A la rentrée dernière, "Télématin", l'émission la plus suivie du PAF chaque matin sur France 2, a traversé une zone de turbulence, avec une série de départs d'une dizaine de ses chroniqueurs historiques sur fond de changement de production et d'économies budgétaires. Une crise subie de plein fouet par Laurent Bignolas, qui incarne le programme depuis septembre 2017 et le départ de William Leymergie pour C8. Le journaliste se confie ce mercredi dans une interview accordée au "Parisien". Nos confrères, qui ont pu se glisser dans les coulisses de l'émission, ont relevé que l'ambiance semble désormais plus apaisée, comme en convient la nouvelle productrice Ophélie Radureau. "On a mis en place une nouvelle façon de travailler", confie-t-elle.

À lire aussi
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury Thilleman ("La fête de la chanson française")
TV
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury...
"Ça touche" : Christophe Galtier a "mal" pris les remarques dans la presse à son arrivée à la tête du PSG
TV
"Ça touche" : Christophe Galtier a "mal" pris les remarques dans la presse à son...

"Il y a eu un choc quand je suis arrivé"

Ce qui n'empêche pas Laurent Bignolas de convenir que ses débuts ont été difficiles. "Il y a eu un choc quand je suis arrivé, souligne-t-il dans "Le Parisien". On m'a dit 'Bienvenue dans la famille' avec réticence et gentillesse. Mais c'est aussi : 'Bienvenue dans la mienne' !". A la question de savoir s'il a vécu les propos tenus par médias interposés par ses anciens chroniqueurs comme une campagne de dénigrement, le journaliste de France 2 répond par l'affirmative, notant qu'il y avait "une vraie volonté" de le déstabiliser.

Laurent Bignolas estime pourtant avec le recul n'avoir commis aucune erreur de management. "Pendant un an et demi, j'ai été sans arrêt sur la défensive, à chercher qui me mettait des coups de couteau dans le dos. On ne peut pas travailler sans la confiance. Je n'avais pas d'alliés, pas d'amis. C'est dur", observe-t-il. Et d'ajouter, un brin fataliste : "Dans toutes les affaires, il y a un fusible. Je préfère encore que ce soit moi, je suis capable d'endurer".

Quant à son avenir au sein de "Télématin", le présentateur est encore dans l'incertitude. Interrogé sur sa présence à la tête de la matinale la saison prochaine, Laurent Bignolas répond en effet par une pirouette : "Si on veut bien, moi, je veux bien ! Si je ne suis pas à l'antenne, ce ne sera pas de mon fait".

Laurent Bignolas
Laurent Bignolas
L'hommage de l'équipe de "Télématin" pour la dernière de Laurent Bignolas
France 2 : Laurent Bignolas s'excuse pour un "Télématin" réalisé "dans des conditions dégradées"
Blague jugée raciste de Laurent Bignolas : "Télématin" présente ses excuses
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
Voir toute l'actualité sur Laurent Bignolas
l'info en continu
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury Thilleman ("La fête de la chanson française")
TV
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury...
Netflix : Une série déconseillée aux moins de 18 ans dépasse le milliard d'heures consommées sur la plateforme
SVOD
Netflix : Une série déconseillée aux moins de 18 ans dépasse le milliard d'heures...
Affaires Norman Thavaud et Léo Grasset : Youtube réfléchit à des sanctions contre les deux vidéastes
Internet
Affaires Norman Thavaud et Léo Grasset : Youtube réfléchit à des sanctions contre...
Netflix : Ce personnage légendaire qui va vous faire défaillir va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netflix : Ce personnage légendaire qui va vous faire défaillir va quitter la...