Crise en Algérie : Tensions et malaise dans les médias publics

Partager l'article
Vous lisez:
Crise en Algérie : Tensions et malaise dans les médias publics
Nadia Madassi
Nadia Madassi © CANAL ALGERIE
La candidature d'Abdelaziz Bouteflika à sa propre succession a généré une crise politique en Algérie. Les médias publics sont impactés de plein fouet.

Les médias publics au coeur de la crise en Algérie. Dimanche soir, sur la chaîne publique Canal Algérie, la journaliste Nadia Madassi a lu en direct des extraits de la lettre adressée par le président Abdelaziz Bouteflika à ses concitoyens. Dans celle-ci, le dirigeant de 82 ans confirmait son intention de prétendre à un cinquième mandat, malgré la contestation massive déclenchée dans le pays par sa candidature. Illustration du malaise actuel, Nadia Madassi vient de démissionner de la présentation du journal de Canal Algérie.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

Selon un de ses collègues, cité par l'AFP, Nadia Madassi a "été mise mal à l'aise" par le fait de devoir lire cette lettre qui lui a été remis "à la dernière minute". "Elle a très mal vécu cet épisode, elle a décidé de ne plus présenter le JT et de rejoindre la rédaction. C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Depuis le début des manifestations, on ne nous laisse pas travailler", explique ce collègue. Nadia Madassi était une figure de l'audiovisuel public algérien où elle présentait le journal télévisé de 19 heures - équivalent du "20 Heures" - depuis quinze années.

"Notre devoir est d'informer tous les Algériens"

Ce retrait intervient dans un contexte de malaise dans les médias publics d'Algérie. Samedi dernier, Meriem Abdou, rédactrice en chef de l'antenne francophone de la radio nationale, la Chaîne 3, a démissionné après que les manifestations de la veille contre le nouveau mandat du président Bouteflika ont été passées sous silence. "En tant que journaliste, je n'accepte pas cela et je ne souhaite plus faire partie de l'encadrement de cette chaîne", avait-elle expliqué ce week-end à l'AFP. Le lendemain, les journalistes des radios publiques adressaient une lettre collective à leur directeur, clamant : "La radio algérienne appartient à tous les Algériens. Notre devoir est de tous les informer". Evoquant d'"extrêmes tensions au sein des rédactions", ils appelaient le directeur général de la radio nationale, Chabane Lounakel, à travailler avec eux "dans le seul intérêt d'informer en toute objectivité" les Algériens.

Le même jour, Adel Salakdji, directeur de l'information de la chaîne de télévision publique ENTV, a été démis de ses fonctions pour des raisons qui n'ont pas été communiquées. Jeudi, à Alger, une dizaine de journalistes algériens qui participaient à un rassemblement contre la censure imposée par leur hiérarchie avaient été arrêtés avant d'être relâchés. Pour rappel, affaibli par ses problèmes de santé, le président Bouteflika s'est engagé, s'il est réélu le 18 avril prochain, à ne pas terminer son mandat et à céder la main à l'issue d'une présidentielle anticipée, organisée après une conférence nationale devant réformer le régime actuel. Des engagements qui ne sont pas parvenus à calmer la mobilisation des opposants au cinquième mandat.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

Ravi que ca bouge ENFIN en Algérie , un pays ou la moitie de la population sont des jeunes , 20 ans de boutéflicaca , ca suffit , les GJ ont du les inspirer et c'est tant mieux ....



TéléQuaNon

Claire Chazal ne bronchait pas.



A French

À croire que Julien Bellver y travaille encore.



karima

tout à fait



Mr.Eddy

Bien. T'as le bonjour de Mazarine.



stef38

Ce post semble très inspiré de ce qui s'est dit dans Quotidien hier soir ^^



Jon75

En Algérie, il y a de la cohésion, sauf en dehors des élections, pour soutenir leur président.



Jon75

Mieux, il demandé des nouvelles à son ami, Chirac.



Mr.Eddy

On exagère beaucoup sur Bouteflika. Il va très bien et tout fonctionne parfaitement côté cerveau. D'ailleurs ce matin il a encore demandé des nouvelles du président Mitterrand.



comments powered by Disqus
l'info en continu
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de nomination
TV
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de...
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
TV
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
Premières séances : "Dark Waters" plus fort que "Judy", Arnaud Ducret et Michaël Youn faibles
Cinéma
Premières séances : "Dark Waters" plus fort que "Judy", Arnaud Ducret et Michaël...
Eric Cantona revient avec "Le Voyageur" le 19 mars sur France 3
Programme TV
Eric Cantona revient avec "Le Voyageur" le 19 mars sur France 3
"Le bureau des légendes" : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec Mathieu Kassovitz
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec...
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
TV
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
Vidéos Puremedias