Daniel Cohn-Bendit : "J'ai dû me retenir de ne pas mettre une baffe à Gilbert Collard"

Partager l'article
Vous lisez:
Daniel Cohn-Bendit : "J'ai dû me retenir de ne pas mettre une baffe à Gilbert Collard"
Daniel Cohn-Bendit sur LCI © LCI
Hier matin, l'ancien député européen écolo est revenu sur LCI sur son clash avec le parlementaire RN.

Il était prêt à en venir aux mains. Hier matin, dans "Audrey & Co" sur LCI, Daniel Cohn-Bendit est revenu sur sa violente passe d'armes avec Gilbert Collard. Présents sur le plateau de TF1 pour l'annonce des résultats des élections européennes, les deux hommes s'étaient écharpés en se lançant des noms d'oiseau. Le député du Rassemblement national a fini par quitter le plateau.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Ca m'est égal que je sois sur TF1, je lui dis ce que je pense de lui"

"Pour des raisons familiales, l'extrême-droite est quelque chose d'horrible, quelque chose qui me rappelle l'Histoire. Il m'a dit : 'Tu es de trop'. Je pète les plombs. 'Tu es de trop', dans ma famille, on l'a entendu", a débuté Daniel Cohn-Bendit, ajoutant : "Qu'un type d'extrême-droite me dise 'Tu es de trop', ça m'est égal que je sois sur TF1, dans un studio, je lui dis ce que je pense de lui. Je le dois à la mémoire."

Chroniqueur de l'émission, le docteur Gérald Kierzek a précisé que Gilbert Collard sous-entendait que Daniel Cohn-Bendit "était de trop", car "il représentait La République en marche" sur le plateau de TF1. "C'était de la vraie colère ? On a l'habitude de voir Gilbert Collard et vous être des habitués de la 'Commedia dell'arte', de faire de fausses colères à la télé", a demandé Monia Kashmire.

"On peut me dire 'Tu es un débile mental'"

"Oui, vraiment, j'ai dû me retenir pour ne pas aller plus loin... lui mettre une baffe ! Il faut comprendre. Peut-être que lui ne voulait pas dire ça. (...) Je réagis à une phrase qui est pour moi pré-natale. C'était intolérable", a poursuivi l'ancien eurodéputé EELV. Et d'enchaîner : "Moi, j'en ai marre qu'on me dise 'Tu es de trop'. On peut me dire 'Tu un débile mental, un idiot qui ne comprend rien à la politique'. Oui, on peut ! Mais pas 'Tu es de trop'. Ca, c'est trop !". puremedias.com vous propose visionner la séquence.

Daniel Cohn-Bendit
Daniel Cohn-Bendit
Daniel Cohn-Bendit sur le professeur Raoult : "Qu'il ferme sa gueule !!!"
Propos de Daniel Cohn-Bendit sur LCI : Une plainte déposée pour diffamation par un candidat LFI
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Voir toute l'actualité sur Daniel Cohn-Bendit
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias