Débat de France 2 : La justice impose la présence de Benoît Hamon, Florian Philippot et François Asselineau

Partager l'article
Vous lisez:
Débat de France 2 : La justice impose la présence de Benoît Hamon, Florian Philippot et François Asselineau
Le débat de France 2 sera animé par Alexandra Bensaid et Thomas Sotto
Le débat de France 2 sera animé par Alexandra Bensaid et Thomas Sotto © Delphine Ghosarossian/FTV
L'ancien candidat socialiste à la présidentielle avait saisi le tribunal administratif mercredi afin de contraindre France 2 à l'inviter pour son débat sur les européennes.

La première victoire de Benoît Hamon. Hier soir, le tribunal administratif de Paris a ordonné à France 2 de recevoir le leader du mouvement Génération.s, ainsi que le président des Patriotes Florian Philippot et le chef de file de l'UPR François Asselineau, au débat sur les Européennes prévu jeudi prochain. Si la deuxième chaîne ne parvient pas à inclure les trois hommes dans sa soirée politique, elle devra les convier dans un rendez-vous similaire avant le 23 avril. Contactée par puremedias.com, France 2 n'a pas encore souhaité commenter la décision de justice.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Une atteinte grave et illégale"

Cette décision fait suite aux saisines de Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot la semaine dernière. "La liste Génération.s est créditée de deux fois plus d'intentions de vote que la liste du PCF et la liste de l'UDI", avait souligné l'avocat de Benoît Hamon dans un communiqué, ajoutant que le Parti communiste français ne compte "que deux députés européens sortants dans ses rangs et l'UDI aucun, au lieu de trois" pour Génération.s. Selon l'ex-ministre de François Hollande, France Télévisions portait atteinte à une "liberté fondamentale", au "respect du principe du caractère pluraliste de l'expression des courants de pensée et de l'opinion" et à l'obligation pour France 2 d'une "égalité de traitement" entre les candidats.

Dans son communiqué hier soir, le tribunal administratif de Paris affirme d'ailleurs que "les décisions de ne pas inviter ces trois candidats au débat du 4 avril sont susceptibles de porter une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale que constitue le respect du principe du caractère pluraliste de l'expression des courants de pensée et d'opinion". Selon la justice, le parti de Benoît Hamon "est distinct du Parti socialiste, regroupe un député, un sénateur, trois députés européens et est crédite de 2,5 à 4% des intentions de vote aux prochaines élections en cause".

Une décision qui "fait souffler un vent d'air frais sur le débat démocratique"

Contacté par l'AFP, Benoît Hamon a réagi à la décision : "Je suis heureux et triste aussi d'avoir dû en passer par là pour dénoncer l'inégalité de traitement. Cela fera jurisprudence : le service public a des obligations liées à sa charte pour des critères justes et équitables qui s'appliquent à tous". De son côté, l'ex-FN Florian Philippot s'est également félicité de la décision "qui fait souffler un vent d'air frais sur le débat démocratique français et qui met fin à l'entre-soi insupportable des vieux partis".

Si France 2 ajoute les trois hommes à sa soirée spéciale pour les Européennes, le nombre de participants monterait à 12, avec la présence de Manon Aubry (LFI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Raphaël Glucksmann (liste commune Place publique-PS), Yannick Jadot (EELV) et Nathalie Loiseau (LREM), ainsi que Ian Brossat (PCF) et Jean-Christophe Lagarde (UDI) - tous deux repêchés après avoir été écartés.

Benoît Hamon
Benoît Hamon
"Vous n'aimez pas les musulmans !" : Gros clash entre Benoît Hamon et Jordan Bardella sur BFMTV
Non convié par France 2, Benoît Hamon saisit la justice pour participer au débat du 4 avril
Absent de "L'Emission politique", Benoît Hamon proteste auprès de Delphine Ernotte
Voir toute l'actualité sur Benoît Hamon
Autour de Benoît Hamon
Sur le même thème
l'info en continu
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
TV
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Confinement
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre la maladie !
Internet
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre...
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut, "Les Marseillais" au million
Audiences
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut,...
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous" devant "Sept à Huit" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous"...
Audiences : France 3 leader en rediffusion, "Pékin Express" au plus haut depuis 2012, carton pour "The Mandalorian"
Audiences
Audiences : France 3 leader en rediffusion, "Pékin Express" au plus haut depuis...
Vidéos Puremedias